12 coups de midi : Scoop, qui se cache derrière l’Étoile Mystérieuse…

Pour les champions qui parviennent à arriver jusqu'au bout, l'étoile mystérieuse est san doute la partie la plus difficile de l'émission, quand peu de cases ont été enlevées en tout cas.

© TF1

12 coups de midi: Même si Blandine a réussi à trouver la personnalité derrière une étoile, pour le moment, elle ne parvient pas à savoir quelle célébrité se cache derrière ces cases.

Blandine 12 coups de midi est encore loin du record !

L’actuelle championne peut être fière d’elle puisqu’elle a déjà réussi à découvrir une étoile. C’est plus que de nombreux candidats qui ont participé à l’émission. En revanche, elle est encore loin du champion ultime, Bruno, qui avait de son côté découvert pas moins de neuf étoiles. Christian Quesada et Eric arrivent quant à eux juste après, avec sept étoiles chacun. Mais il ne faut pas sous-estimer Blandine. L’hôtesse de l’air semble déterminée à entrer dans l’histoire de l’émission. Alors qu’elle a déjà découvert Julie Gayet le 2 décembre dernier, elle multiplie les propositions depuis. 

Marina Foïs, Renaud, Charlélie Couture, Alizée et Isabelle Adjani ou encore Elsa (Dans avec les stars)… Blandine tente chaque jour, au fur et à mesure que des cases s’enlèvent suite à ses bonnes réponses. Mais pour le moment, rien n’y fait, elle ne connaît pas la réponse. Il faut dire pour la défendre que l’étoile mystérieuse porte pour le moment très bien son nom et laisse apparaître peu d’indices. On vous expliquait il y a peu qu’on pensait, de notre côté, que c’est Stéphanie de Monaco qui se cache derrière cette étoile. Mais nous nous basons sur de simples indices comme la vue dégagée sur la mer, le ciel nuageux et ce qui ressemble à un cerf-volant dans les airs. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Elle impressionne dans l’émission 

On pourrait penser que Blandine est sûre d’elle. Cela semble pourtant être tout le contraire puisqu’elle n’a, par exemple, même pas prévenu ses parents qu’elle participait au jeu télévisé, comme si elle pensait qu’elle n’y resterait pas longtemps. Pourtant, en découvrant la fameuse étoile mystérieuse, elle a remporté 41 805 euros. Elle a donc bien fait de s’inscrire. Dans les colonnes de Télé-Loisirs, elle est revenue sur cette merveilleuse aventure : 

« Le fait que je puisse continuer mon parcours a été une surprise, mais pas en termes de connaissances. Je l’ai vu comme un défi. J’aime bien de temps en temps me dépasser, sortir de ma zone de confort ». Elle est si surprise de continuer d’émissions en émissions qu’elle n’a pas pensé à alerter ses parents : 

« Je n’avais même rien dit à mes parents. Ils ont découvert ma participation le jour J (…) Ils étaient très fiers. Ma maman, qui est aphasique et qui ne peut plus parler, avait les yeux qui pétillaient. Elle était contente de voir ses filles à la télé. Il y avait un côté magique. Voir sa fille tous les jours à la télé, et que ça continue, c’est super. (…) Des amis m’envoient des messages à midi, et le soir, certains m’en envoient aussi quand ils regardent le replay ». 

La gaffe de Blandine avec une célébrité 

Puisqu’elle est hôtesse de l’air depuis des années, Blandine a sans aucun doute des centaines d’anecdotes à raconter. Elle s’est souvenue de l’une d’elle. Et si elle s’en rappelle, c’est qu’elle concerne une célébrité : Kamel Ouali, le chorégraphe qui s’est fait connaître en devenant professeur à la Star Academy il y a vingt ans. La candidate raconte : 

« C’était au sol, à l’aéroport. On est très nombreux et on change d’équipe, nous, à chaque fois. Il faut imaginer qu’à chaque voyage, on change d’équipe et donc je croise quelqu’un en civil. Moi-même, j’étais en civil et son visage m’était familier et tout de suite, j’ai pensé que c’était un collègue. On engage la conversation et à un moment, je lui dis : ‘Je ne me souviens pas quel vol on a fait ensemble. Est-ce que tu te souviens de la mission ?’ Parce qu’on a le tutoiement facile dans notre métier. Et il me dit : ‘Non, non, mais je ne suis pas steward. Je m’appelle Kamel Ouali, je suis chorégraphe’« 

Une histoire amusante qui a beaucoup plu à Jean-Luc Reichmann, l’animateur, lui qui l’a décrite comme étant « fantastique« . On espère que, si elle continue dans l’aventure, Blandine nous racontera d’autres anecdotes de ce genre.