12 coups de midi : une candidate accusée d’avoir secoué son bébé, obligée de s’expliquer

En racontant son histoire sur le plateau des "12 coups de midi", Harmonie n'imaginait pas qu'elle allait être accusée d'avoir secoué son bébé.

© TF1

Il y a quelques jours dans « Les 12 coups de midi », Jean-Luc Reichmann accueillait une candidate au parcours très particulier. Maman de deux enfants, Harmonie a raconté que sa fille a été secouée lorsqu’elle n’était qu’un bébé. Sur le plateau de l’émission, la jeune femme a également précisé qu’une hospitalisation s’était imposée. Sans surprise, ce récit a suscité de très nombreuses réactions du public, des téléspectateurs, des internautes et d’une association. En effet, Harmonie a dû s’expliquer auprès de l’association « Stop Bébé Secoué ». Objeko vous en dit plus sur cette histoire pour le moins surprenante.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chantal Dana (@chantaldana_art)

Une candidate au passé douloureux sur le plateau des « 12 coups de midi »

Si vous avez regardé l’émission « Les 12 coups de midi » diffusée le 22 avril de cette année, vous n’avez pas manqué la participation d’une candidate pas comme les autres. Sur le plateau de TF1, Harmonie a expliqué que sa fille a failli perdre la vie il y a quelques années. En effet, Victoire a probablement été secouée étant bébé. Bien loin de s’imaginer les accusations qu’on porterait à son encontre, la jeune maman a expliqué les faits en détails. « La petite fille, que vous voyez et qui va extrêmement bien, a été opérée cinq heures. Elle a eu des drains jusqu’à ses 18 mois parce qu’elle a fait deux hémorragies cérébrales et rétiniennes… à 4 mois et demi. »

Lorsqu’elle fait ces confidences, Harmonie ne peut cacher son émotion sur le plateau des « 12 coups de midi ». Mais elle a profité de cette occasion pour alerter sur ce danger. Le syndrome du bébé secoué tue des centaines d’enfants chaque année. Il s’agit d’un acte de maltraitance qui peut générer des traumatismes crâniens et de graves séquelles. « C’est la chose la plus horrible qu’on puisse faire à un enfant. Il faut absolument en parler autour de soi, c’est très méconnu. » explique-t-elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Harmonie explique qu’elle n’a en aucun cas secoué son bébé

Vous vous en doutez, ces révélations choquantes ont suscité de nombreuses réactions et beaucoup de téléspectateurs ont compris qu’Harmonie était à l’origine du geste qui a envoyé son bébé à l’hôpital. Mais il s’agissait de jugements hâtifs car en réalité, la jeune maman n’y est pour rien. Contactée par l’association « Stop Bébé Secoué », Harmonie a souhaité s’adresser au plus grand nombre pour lever toutes les incompréhensions. « Je n’ai jamais secoué mon enfant. Mes propos ont été mal interprétés lors de mon témoignage sur le plateau des ’12 Coups de midi’. » a-t-elle expliqué.

Mais pour calmer tous les esprits, mieux vaut expliquer toute l’histoire en détails. En tout cas, c’est ce que la candidate des « 12 coups de midi » a probablement pensé puisqu’elle a pris la peine d’en dire un peu plus sur cette histoire. Les faits se sont déroulés au mois de novembre 2016. Harmonie avait déposé ses enfants chez leur père. Quelques heures plus tard, elle recevait un appel terrifiant. La maman de deux enfants raconte que sa fille était « allongée sur une table, inanimée et entourée de pompiers ». Une épreuve traumatisante qu’elle ne souhaite à aucun parent. C’est, semble-t-il, pour cette raison qu’elle a voulu parler de ce drame à la télévision.

La candidate en dit plus sur les circonstances du drame

Naturellement, Harmonie a souhaité connaître l’origine de l’état plus qu’inquiétant de son bébé. Pourquoi avait-il eu un malaise et dans quelles circonstances ? Malheureusement, l’enquête n’a pas collecté suffisamment de preuves et classé l’affaire sans suite. Son fils de 20 mois semble être le seul témoin de ce drame. « Je voulais que Victoire soit enfin reconnue victime. J’ai posé des affiches dans le quartier, j’ai en 2019 interpellé le Procureur de la République pour une réouverture de l’enquête. » raconte la candidate des « 12 coups de midi ».

Ce qu’elle est en mesure d’affirmer, c’est qu’elle n’est pas à l’origine du malaise de sa fille. Harmonie a donc réaffirmé la mauvaise interprétation de ses propos. Elle souhaitait simplement sensibiliser les parents et futurs parents en racontant son histoire. Elle a donc confirmé ne jamais avoir secoué son nouveau-né. Concernant ce « geste infâme », elle ajoutait « mais je n’ai pas le droit d’accuser qui que ce soit au risque d’être accusée de diffamation. » Même si celle-ci connaît le responsable, elle ne peut donc révéler son identité au grand jour.