« 20.000 euros par mois » : Cyril Hanouna dévoile le caprice de fou de Benjamin Castaldi dans TPMP

Lorsqu'il était animateur en vogue, Benjamin Castaldi voyait les choses en grand. Il avoue même lui-même avoir été un sacré flambeur. Mais la révélation de Cyril Hanouna va encore l'accabler davantage !

© Par Saousan Daji -« 20 000 euros par mois » : Cyril Hanouna dévoile le caprice de fou de Benjamin Castaldi dans TPMP

Cyril Hanouna n’est pas toujours tendre avec ses chroniqueurs. À l’instar d’une grande famille qui aime se taquiner, l’animateur et ses chroniqueurs sont toujours partants pour se tirer dans les pattes. Et ce 20 septembre dernier, c’était encore une fois Benjamin Castaldi qui en prenait pour son grade.

 

En effet, l’ancien animateur star de TF1 faisait des caprices de stars à l’époque de Loft Story. Et Cyril Hanouna a donc décidé de lever le voile sur cette fâcheuse habitude que son camarade avait pris à l’époque. Or dans le contexte actuel, rares sont les caprices qui auraient pu être pires que celui-ci.

 

 

Benjamin Castaldi encaisse un coup bas de Cyril Hanouna

 

Inutile de le préciser, les fans de TPMP le savent pertinemment, c’est toujours Cyril Hanouna qui a le dernier mot en plateau. Animateur et producteur du programme, il ne faut pas oublier qu’il est donc le patron de ses chroniqueurs. Et surtout, il possède une répartie imparable.

 

Dès lors, quand arrive le moment pour les chroniqueurs de se taquiner pour amuser le public, Cyril Hanouna n’est pas en reste. Il évite les tacles et enfonce le clou lorsqu’il juge important de le faire, quitte à mettre certains de ses camarades dans de beaux draps. Après tout, si cela peut donner du grain à moudre à la presse ou aux internautes, c’est autant de publicité gratuite pour son émission !

 

Ce 20 septembre dernier, c’est donc Benjamin Castaldi qui a été jeté sur les rails du train. Cyril Hanouna a levé le voile sur l’un de ses caprices à l’époque où il était l’animateur star de TF1, celui de Loft Story. Figurez-vous que celui qui avouait être un véritable flambeur demandait à se faire affréter un hélicoptère une fois par semaine pour rentrer chez lui !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)

 

Dans le contexte de sobriété énergétique actuel, c’est évidemment un véritable scandale. C’est pourquoi Benjamin Castaldi a tenté d’arrondir les angles malgré Cyril Hanouna qui appuyait sur le caractère indécent de ce caprice.

 

Une histoire choquante pour le public

 

En effet, même si ce n’était que le caprice d’une fois par semaine, c’était aberrant. Et Cyril Hanouna lui a bien fait savoir qu’il avait « pété un câble ». « A l’époque, j’étais divorcé. (…) Donc je voulais juste rentrer une fois par semaine à la campagne pour pouvoir coucher mon petit. Et la seule façon de le faire, c’était de prendre un hélicoptère après l’émission du jeudi. », tentait de se justifier Benjamin Castaldi.

 

Continuant à arrondir les angles, Benjamin Castaldi ajoutait qu’il payait la moitié des frais de location de l’hélicoptère et que le pilote passait la nuit chez lui. « C’est quand même un plaisir qui coûte cher. Sans compter que si on garde l’hélicoptère, tu paies l’hélico toute la nuit. C’est comme un jet privé. », a précisé ensuite Bernard Montiel.

 

« 5 000 euros par prime. Il y a quatre primes dans le mois. Ça fait 20 000 euros pour que t’ailles en hélicoptère faire le co*illon. », a ironisé Cyril Hanouna. Seule Kelly Vedovelli trouvait touchant que Benjamin Castaldi fasse ce « caprice » pour border son fils.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)