600 euros d’aides pour partir en vacances cet été : comment en bénéficier ?

La CAF pense aux plus démunis. Découvrez cette prestation sociale qui peut peut-être vous permettre de partir en vacances avec vos enfants. On vous explique tout de A à Z !

©capture facebook

Selon une étude réalisée en 2015 par la Direction générale des entreprises du ministère de l’Économie, moins d’un Français sur deux part en vacances durant la période estivale. En effet, toutes les familles n’ont pas forcément le budget pour partir et encore moins depuis ces derniers mois et les différentes crises. Mais, il existe peut-être une solution pour les foyers les plus modestes. En effet, la CAF propose des aides qui pourraient changer la donne pour cet été…

Jusqu’à 600 euros d’aides pour partir en vacances !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hélène Vch (@helene_vch)

Depuis deux ans, les choses ne cessent de se dégrader. En effet, après les gilets jaunes, la crise sanitaire, le conflit en Ukraine, l’inflation, la hausse des prix, la grippe aviaire… les Français voient leurs économies et leur pouvoir d’achat disparaître petit à petit. En fonction de vos ressources, vous pourrez probablement bénéficier de certaines aides de la CAF. Ces aides peuvent vous permettre de financer vos prochains congés d’été. Si toute la famille ne peut pas partir, vous pouvez juste envoyer vos enfants en vacances. Voici les aides que propose la CAF.

Qui peut bénéficier des aides de la CAF pour les vacances ?

Les aides AVF sont versées en fonction des ressources de la famille qui fait la demande. Bien sûr, ce sont des foyers très modestes. À savoir, le montant de cette prestation sociale est variable selon le département de résidence, le nombre de personnes qui composent le foyer ainsi que l’âge de tous les enfants. Pour toucher cette aide familiale, il faut avoir bénéficié d’au moins une prestation de la CAF au mois d’octobre 2021 pour en profiter en 2022.

De plus, il faut aussi avoir un quotient familial en dessous de 900 euros et avoir un enfant à charge minimum. Les démarches sont très simples. En réalité, vous n’avez pas grand-chose à faire appart passer par un certain prestataire de service et indiquer votre numéro d’allocataire. Si vous êtes éligibles, la CAF se chargera des démarches et du paiement. Elle vous informera directement par mail, courrier ou SMS si vous pouvez profiter ou non de ces aides. Vous n’aurez normalement aucune relance à faire.

Comment cette prestation sociale est-elle versée ?

Ces aides mis en place par la CAF peuvent être utilisés uniquement pour payer l’hébergement de votre lieu de vacances. Celle-ci est même payée directement au prestataire de service. Mais, c’est une bonne chose puisque le logement représente souvent le plus gros budget des vacances. Ainsi, la CAF peut vous aider à hauteur de 40 à 60% de la somme totale de votre séjour, dans la limite de 600 euros maximum. Cela vaut le coup d’essayer ! Par contre, il y a d’autres règles à respecter. En effet, les potentiels vacanciers doivent faire une réservation de minimum sept jours, mais de moins de 14 jours. Les dates de séjour doivent correspondre aux périodes de vacances scolaires et en famille seulement.

De plus, vous devez aussi vous assurer que l’endroit de vos vacances soit labellisé Vacaf. Vous trouverez la liste des 3 600 endroits concernés dans l’hexagone sur le site web qui porte le même nom. Il s’agit de campings et de villages de vacances. Quand vous faites la réservation, n’oubliez pas d’indiquer votre numéro d’allocataire, présent sur tous vos courriers de la CAF. Bien sûr, vous devrez régler un acompte pour réserver votre séjour, mais la bonne nouvelle, c’est que la CAF versera directement les aides au prestataire. En tout cas, si vous rentrez bien dans toutes les cases… Un parcours du combattant, mais qui vaut le coup de tenter !