À l’hôpital, elle appelle son chéri pour lui souhaiter une bonne soirée, la suite est glaçante…

Une femme a passé un appel à son compagnon depuis l'hôpital. Aucun des deux ne savaient qu'ils se parlaient pour la dernière fois.

© FRANCK DUBRAY / OUEST-FRANCE
Publicités

C’est une triste histoire qu’on va vous partager dans cet article. Celle d’un homme et d’une femme qui s’aimait, mais que la maladie a séparé. Le jeune femme se trouvait à l’hôpital. Elle appelle son compagnon pour lui donner des nouvelles via Facetime. Sans le savoir, ce fut leur dernière discussion. Le mari ne reverra plus jamais sa femme vivante.

Une femme parle pour la dernière fois à son chéri sans le savoir…

La jeune femme était hospitalisée depuis quelques jours. Elle s’appelle Allison Lawlor et elle est âgée de 49 ans. Son problème, c’est qu’elle avait souvent des pertes de mémoire. Pour son mari, Paul Gallacher, c’est une situation récurrente. En effet, la jeune femme était victime d’un trouble neurologique fonctionnel depuis de nombreuses années, selon les informations de Liverpool Echo, cité par Mirror dans son papier du 19 octobre 2022.

La tragédie s’est produite la nuit du 24 juillet de cette année. Allison Lawlor, originaire de Woolton, passe un appel Facetime avec Paul. Pendant la discussion, elle a annoncé une bonne nouvelle à son mari. En effet, elle lui disait qu’elle « allait mieux« . C’était le premier appel positif depuis sa semaine d’hospitalisation. Paul Gallacher raccroche avec l’esprit serein. Hélas, plus tard dans la soirée, les évènements ont tourné au drame…

Après l’appel, les choses tournent au drame

En effet, une heure après le premier appel, le mari en reçoit un second. Le second appel était beaucoup moins positif que le premier. On lui explique à l’autre bout du combiné que sa femme a « mal tourné« . Les docteurs finissent par lui annoncer la triste nouvelle… Allison Lawlor est décédée suite à une embolie pulmonaire et qu’elle avait aussi été victime de lésions cérébrales. Le pire dans cette histoire, c’est que Paul Gallacher prévoyait de lui faire une surprise en lui rendant visite le lendemain à l’hôpital. Hélas, il devra se consoler avec les dernières paroles qu’ils se sont échangés par téléphone.

La jeune femme était victime d’une maladie terrible

Les problèmes de santé de la jeune femme remontent à loin. En effet, quelques années après avoir rencontré son compagnon, Allison Lawlor a commencé à être victime de crises non-épileptiques. Elle ressentait aussi un genre d’engourdissement et de paralysie de tout son c*rps. Paul Gallacher explique que sa femme ne pouvait rien faire sans lui. En effet, elle avait besoin d’aide au quotidien pour les actions de la vie courante, comme manger, boire, aller aux toilettes, se doucher…

Après des mois de recherches, d’examens chez des spécialistes et de nombreux allers-retours à l’hôpital, le couple a enfin su ce qu’il se passait. Le diagnostic est tombé et il n’a pas fait pla*s*r, c’est certain… En effet, la jeune souffrait d’un trouble neurologique fonctionnel. Ainsi, les conséquences de cette terrible maladie, c’est qu’elle affecte la motricité volontaire, les fonctions sensitives ou sensorielles.

Une chose est sûre, Paul et Allison se sont aimés. Le jeune homme doit continuer sa vie, mais il gardera toujours de tendres souvenirs de son épouse. La jeune femme était « une personne très gentille avec un cœur magnifique qui faisait tout ce qu’elle pouvait pour aider les autres« .

Publicités