Arnaques : attention à ces 4 mails malveillants qui font de nombreuses victimes

Sur la Toile, ce n'est facile de répérer l'arnaque ! Heureusement, grâce aux conseils d'Objeko vous allez comprendre comme les détecter et s'en débarasser à jamais !

© Getly image
Publicités

Votre messagerie déborde ? Un savant tri s’impose ! En effet, parmi eux, il y a sans doute une arnaque qui peut vous mettre en danger !

L’arnaque comme vous ne l’avez jamais lue !

Gare aux tentatives de connexion

Cher lecteur d’Objeko, après les SMS sur vos multiples smartphones, combien de mails avez-vous ? Un personnel nécessaire pour recevoir des nouvelles de votre entourage amical et familial. Un autre professionnel utile pour maintenir le contact avec vos prospects. Et entre les deux, un troisième de secours, dont votre moitié ne soupçonne même pas l’existence. C’est justement dans celui que vous consultez rarement que l’arnaque rôde.

Tout d’abord, à force de ne pas le brancher, vous avez oublié le mot de passe.  Après un essai de récupération de votre code secret, la plateforme clignote comme jamais. Quelqu’un a tenté de s’y connecter de manière illicite. Il n’en faut pas plus pour détecter un exemple de phishing. Afin de les repérer plus rapidement, Objeko vous conseille de bien noter cette astuce. Si le mail ne ressemble à pas « @accountprotection. Microsoft .com« , ce n’est pas la peine d’y prêter attention. En deux clics, tout ce que vous devez faire, c’est d’insérer cette arnaque dans la poubelle !

Les faiseurs d’arnaque veulent récupérer vos identifiants

En ce moment, les fournisseurs d’énergie n’envoient plus de courrier papier. Souhaitant faire des économies, ils transmettent les récapitulatifs annuels par mail. Pour éviter l’arnaque, tout ce que vous devez c’est de ne pas communiquer vos données personnelles au premier venu. Grâce à ces dernières, il se pourrait que l’affaire dérape jusqu’à un point de non-retour.

Récemment, le chanteur Pascal Obispo tire la sonnette d’alarme. Déterminé à esquiver les hater, il fait une piqûre de rappel à sa communauté Instagram. D’une part, il n’y a qu’un seul compte officiel. D’autre part, l’unique moyen pour le repérer, c’est cette fameuse pastille bleue. Croisons les doigts pour que la stratégie fonctionne !

Qui se cache derrière Chronopost ?

Depuis la pandémie, on a pris la fâcheuse habitude de tout commander par Internet. Livrable directement à domicile, on ne se fatigue pas à attendre des heures dans un point relais ou bien dans le bureau de poste le plus proche de chez vous. Et ça, les créateurs d’arnaque l’ont bien compris. Décidant de s’introduire dans votre compte bancaire, ils font tout pour vous induire en erreur. Et si vous aviez oublié d’aller chercher ce colis ? Qu’on se le dise, les graphistes malveillants ont travaillé pendant des heures pour qu’on ne voit pas les différences avec le logo officiel.

La double peine de la police

Dans votre dossier de courriers indésirables, il y a à boire, mais aussi à manger. En effet, qui aurait cru que la police allait se servir de ça pour vous demander de vous justifier sur vos activités personnelles ? Quant aux faits qui vous sont reprochés, ils sont souvent à des milliards d’années lumière de la vérité. C’est donc une arnaque ! À toute fin utile, sachez que les enquêteurs n’utilisent pas de leurs plumes pour vous convoquer, mais se rendent directement chez vous ! À bon entendeur !

Publicités