Bouilloire, micro-ondes ou casserole : pour chauffer l’eau, quelle est la méthode la plus économe ?

Comment chauffer l'eau cet hiver ? Afin d'économiser l'énergie, voici quelle technique vous devez privilégier.

© Clément Fournier
Publicités

L’hiver s’annonce rude. Le gouvernement appelle les citoyens à faire preuve de sobriété énergétique. Alors, dans cet article, on a souhaité vous indiquer quels appareils vaut-il mieux utiliser pour chauffer de l’eau. En effet, certains consomment plus que d’autres. C’est parti pour faire des économies d’énergie !

Quelle technique la plus économique pour chauffer l’eau ?

C’est la fin de l’abondance, comme l’a annoncé Emmanuel Macron. L’énergie devient un produit rare et précieux. En effet, elle manque et son prix flambe comme jamais. Donc, comment faire preuve de sobriété énergétique dans sa maison et ses habitudes au quotidien ? On prend l’exemple de l’eau que l’on fait bouillir pour cuisiner, se faire un thé ou un café. Quels appareils est le plus économique ?

Pour faire chauffer de l’eau, il existe trois moyens : la bouilloire, la casserole ou le micro-ondes. Entre les trois, qui consomment le moins d’énergie ? Afin de répondre à cette question, un journaliste du site Treehugger, Pablo Paster, a fait une étude comparative de ces appareils avec 350 ml d’eau jusqu’à ébullition (100°). Alors, quel est le résultat de ce test ?

Numéro 1 : la bouilloire, la meilleure technique pour chauffer son eau

C’est la bouilloire qui arrive sur le haut du podium. En effet, l’eau est tout de suite en contact avec les résistances de l’appareil, ce qui permet une montée en température très rapide. Ainsi, il ne consomme pas beaucoup d’énergie. Les journalistes du magazine Femme Actuelle ont vu l’étude de Pablo Kaster et ont tenu à préciser : “Avec une puissance moyenne de 1 200 watts, la bouilloire testée mettait deux minutes à bouillir l’eau qu’elle contenait, ce qui correspondait à une consommation de 0,04 kilowattheure (kWh) d’électricité.”

Numéro 2 : le micro-ondes, pas loin d’être le numéro 1

Ensuite, on s’attarde sur le micro-ondes. Ce dernier nécessite 3 minutes pour porter à ébullition 350 ml d’eau. Au final, cela représente une consommation de 0,07KWh. Ainsi, il n’est pas loin derrière la bouilloire.

Numéro 3 : la casserole, une durée beaucoup plus longue

Enfin, la casserole reste la technique d’antan, mais elle est bien loin derrière les deux premiers appareils. En effet, il lui faut 5 minutes et 20 secondes pour chauffer une eau à 100°. Le temps d’attente est beaucoup plus long que les autres et donc cela engendre aussi une dépense énergétique plus importante : 0,11kWh. Ainsi, c’est trois fois plus élevé que la bouilloire. “Explications de ce mauvais rendement : la chaleur émise par la plaque doit d’abord être transmise à la casserole avant d’être transférée à l’eau.”

Par contre, même avec la bouilloire, il faut rester logique. En effet, il n’est pas nécessaire de la remplir entièrement pour vous faire une seule tasse de thé. En effet, vous allez dépenser plus d’énergie qu’une petite quantité d’eau passée au micro-ondes. Même si toute économie est bonne à prendre dans ces temps difficiles et incertains, sachez qu’utiliser votre bouilloire au lieu de votre casserole ne va pas changer votre vie et ne vous fera pas partir en vacances pour autant ! Seulement quelques euros sur votre facture, mais c’est toujours ça !

Une chose est sûre, c’est toujours bien d’adopter des gestes et des actions responsables pour économiser et éviter les pénuries d’énergie cet hiver…

Publicités