Ce père a dû décider entre sauver sa femme ou son bébé, un choix terrifiant !

Suite à une grossesse compliquée, Michael Gerry a fait face à un terrible dilemme : sauver sa femme ou son bébé à naître....

© Capture Facebook

Un bébé avec une malformation au niveau des poumons

C’est une histoire horrible que nous allons vous raconter maintenant. Celle de Stéphanie Brown et de son mari Michael Gerry. Au bout de 18 semaines de grossesse, la jeune femme a commencé à avoir des pertes de liquide amniotique. Le couple a donc décidé de se rendre à l’hôpital pour savoir ce qui se passait exactement. Malheureusement, une fois là-bas, les médecins ont fait une annonce terrible. En effet, des scanners ont révélé que le cœur de bébé était bien trop gros pour sa taille.

Mais également que les poumons, étaient sous-développés. Les médecins ont alors annoncé à la jeune maman et à son compagnon, qu’il y avait de grandes chances que le bébé n’arrive pas à terme. Malgré ce doute, ils ont demandé à la jeune femme de poursuivre la grossesse afin de pouvoir tout faire pour sauver le bébé. Six semaines plus tard, il était l’heure pour elle d’accoucher. Dans la salle d’accouchement, le futur papa est alors pris à part. Et ce qui va suivre est terrible.

Le choix cornélien de Michael Gerry

Comme nous vous le disions précédemment, les médecins ont pris à part Michael Gerry. Ces derniers, lui demandent alors de faire le pire choix de sa vie :“Un médecin m’a pris à part et m’a demandé: ‘Si les choses se gâtent, qui doit-on sauver ? La maman ou le bébé?’”. Il faut préciser qu’au moment de la question, le cordon ombilical venait, en fait, de se rompre. Rendant la situation très critique, aussi bien pour l’enfant que pour la mère :“J’étais terrifié. Quand j’ai appris que la vie de ma fiancée était en danger, mon cœur s’est figé ».

Ce terrible épisode a ravivé de mauvais souvenirs. Il y a quelques années, le couple avait dû surmonter une fausse couche. Mais finalement, le bébé parvient à naître et malgré l’angoisse, il pousse un cri qui soulage toute l’équipe présente en salle d’accouchement :« Il s’est mis à pleurer. Nous étions tous stupéfaits. Son cri était clair et puissant. Ça a été un véritable soulagement pour tout le monde”. Mickey est né en novembre 2021. Il pesait alors à peine plus de 500 grammes.

Un long combat pour le bébé

Mickaey a passé les trois premiers mois de sa vie dans l’unité de soins intensifs néonatals. Avant d’être transféré dans un autre hôpital, plus proche du domicile des parents. Mais alors que son été s’améliorait, il a subitement commencé à se dégrader. Son corps était devenu trop gros pour ses poumons sous-développés. Finalement, en juillet dernier, au terme d’un long combat, il s’est éteint paisiblement dans les bras de sa mère : »Je n’oublierai jamais l’impact que mon garçon a eu sur cette terre, il était vraiment un guerrier”.