Compteur Linky : cette décision d’Enedis qui va faire enrager plus d’un Français

Depuis sa mise en service, le compteur Linky intrigue autant qu'il agace. En effet, Enedis semble l'avoir imposé à ses clients. Donc, lorsque la société annonce cette nouvelle, c'est la goutte d'eau !

© Photo Enedis
Publicités

Plus que jamais, le compteur Linky défraie la chronique. Ah si Enedis avait prévenu avant, on n’aurait jamais envisagé cette solution !

Les détenteurs du Compteur Linky voient rouge

Depuis la mi-octobre, les plus folles rumeurs circulent sur le compteur Linky. Installé quasiment de force par les équipes d’Enedis, force est de constater qu’il créait de nouveau la polémique. mais avant de vous dévoiler les tenants et les aboutissants de ce lourd dossier, Objeko souhaite faire une piqûre de rappel. Il y a encore une dizaine d’années, la facture d’électricité était la plupart du temps basée sur des estimations. Lorsque des agents EDF se rendaient à votre domicile, il ne prenait souvent même pas le temps de prévenir de leur présence. Aussi, lors de la régularisation annuelle, on avait d’horribles surprises.

Déterminée à solutionner ce problème avant qu’il ne soit trop tard, Enedis demande à ses ingénieurs les plus chevronnés de façonner un appareil capable de tout contrôler à distance. Après de nombreux essais dans de grandes villes ou en province, le compteur Linky arrive près de chez vous. Hélas, après deux ans de crise sanitaire, un conflit énergétique sème la panique dans l’Hexagone. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le torchon brûle entre ceux qui ont un contrat de type heures pleines et creuses et les chanceux qui se chauffentravec un système collectif,

Une décision fracassante

Pendant des semaines, Enedis nous promet de trouver une solution adaptée pour ne laisser personne. En coulisses, les équipes techniques du compteur Linky grincent des dents. Redoutant fortement la réaction des clients, ils traînent la patte avant livrer leurs conclusions. D’ailleurs, disponible ces jours-ci, le verdict semble sans appel. La balle est désormais dans le camp du directeur des systèmes. Cette fameuse « étude » secrète avait un objectif. si « réduire la pointe de midi » est un succès, QUID des économies de puissance réalisées dans le dos des Français ?

Rendez-vous au printemps !

Qu’on se dise, on ne comprend pas trop ce que signifie ces « 2 400 MW » ! Tout ce qu’on saisit c’est que notre ballon d’eau chaude est en danger. dans une stratégie d’apaisement, le cadre d’Enedis tente de sauver les meubles avec les moyens du bord. Ce rattrapage in extremis va-t-il suffire à convaincre les utilisateurs du compteur Linky ? Pour l’instant, le mystère reste entier ! D’un côté comme de l’autre, on essaie de se rejeter la pierre. En somme, personne ne veut assumer la responsabilité d’un tel chamboulement.

Dans un contexte de sobriété énergétique réclamée par Emmanuel Macron et ses ministres, c’est la catastrophe. De fait, on a la nette impression que ce genre de manœuvre va créer un chaos social. Tout porte à croire que les Gilets jaunes sont au taquet pour renverser la vapeur. Croisons les doigts pour qu’Enedis et ses amis finissent par trouver par un sage compromis. À quelques semaines du passage à 2023, nous devons tous faire des efforts… mais jamais au détriment de notre confort ni santé ! Nous vous disons à bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités