Compteur Linky : hormis payer les amendes, quelle est l’autre solution pour les récalcitrants ?

Le compteur Linky est le sujet brulant du moment. Enedis va donner une amende aux personnes qui refusent l'installation.

© NewsGene

Pendant la crise sanitaire, on n’avait pas le droit de se déplacer comme bon nous semble. Aujourd’hui, on n’a pas le droit de se chauffer comme bon nous semble ! En effet, les personnes qui ne veulent pas installer le compteur Linky s’exposent à une amende.

Compteur Linky : les résistants vont devoir payer !

La liberté des Français est mise à rude épreuve depuis quelques années. Étant donné que le gouvernement parle de sobriété énergétique et qu’il pousse les Français à réduire leur consommation électrique, la société Enedis est la solution parfaite. Cette dernière veut équiper tous ses clients avec le fameux compteur Linky. Aujourd’hui, seulement 10% ne sont pas passés par l’installation, mais cela représente quand même trois millions de personnes. Alors, afin de les faire céder, l’entreprise a mis en place un surcoût. La facture va être plus chère de 50 euros. Est-ce que les résistants peuvent passer à travers les mailles du filet ?

Pourquoi certaines personnes n’ont pas confiance au compteur Linky ?

Certains Français pensent que les entreprises d’électricité vont avoir le plein contrôle sur leur consommation d’électricité avec le compteur Linky. En effet, ces dernières auront accès à toutes les informations en temps réel et à toutes les habitudes de consommation de leurs clients. Ainsi, Enedis pourrait très bien couper l’électricité sans en informer ses clients et ils tiennent à leur liberté et leur vie privée.

Ensuite, ce ne sont pas les seules craintes des résistants. Ils ont peur aussi des ondes électromagnétiques du compteur Linky qui pourraient avoir des conséquences sur leur état de santé. Enfin, la dernière catégorie de résistants représente les phobiques du changement. De base, ce sont des personnes méfiantes envers les nouvelles technologies.

Même si ces doutes ne sont pas fondés, en démocratie, on devrait tous avoir le droit de choisir non ? En tout cas, si ça peut vous rassurer, sachez que les autorités compétentes ont testé et validé le compteur Linky. Niveau sécurité, il n’y a aucun problème.

Enedis va donner une amende aux résistants

En tout cas, Enedis n’a pas dit son dernier mot et va sanctionner les récalcitrants. C’est simple, ceux qui refusent vont payer. À partir de janvier 2023, les foyers sans compteur Linky vont être obligés de régler la somme de 8,30 euros tous les deux mois. Pour contrer cette facture, les personnes concernées vont devoir envoyer leur relevé de compteur une fois par an. Mais, alors, comment Enedis justifie cette hausse de la facture ?

Pourquoi des frais ?

Ces frais évoqués par Enedis sont en réalité le déplacement des techniciens pour effectuer les relevés de consommation à votre domicile sur votre ancien compteur électrique. Donc, si vous ne voulez pas payer ce surcoût, il y a une solution. Celle de faire le travail du technicien. Vous pouvez vous-même faire l’index de consommation de votre compteur Linky et l’envoyer une fois par an à Enedis. Avec le compteur Linky, aucun technicien ne se déplace chez vous, car toutes les données sont transmises à distance. Ainsi, le boîtier vert simplifie beaucoup l’intervention des agents d’Enedis. C’est bien pour l’entreprise, mais elle ne va pas réduire nos factures…