Compteur Linky : le relevé devient payant dès le 1er janvier pour ces clients

Le compteur Linky doit être installé dans tout l'hexagone. Si ce n'est pas le cas, le relevé de compteur va devenir payant en janvier 2023.

© Photo NR

Après les débats sur la crise sanitaire, on évoque aujourd’hui les coupures d’électricité, les délestages tournants, la sobriété énergétique, les économies d’énergie et le fameux compteur Linky ! En effet, l’entreprise Enedis promet un petit boîtier vert qui va résoudre tous les soucis. Il va permettre aux utilisateurs et donc à la France de contrôler sa consommation d’électricité et de la réduire. Le but est financier, économique, mais aussi d’éviter un éventuel black-out que tout le monde craint… Mais, cette solution d’Enedis divise la population. Certains résistent et ne sont pas encore passés par l’installation. Hélas, si ces personnes ne cèdent pas, elles vont avoir des frais supplémentaires… Et on sait que chaque petite économie est bonne à prendre dans le contexte inflationniste

Pas de compteur Linky : le relevé de compteur deviendra payant en janvier 2023

La plupart des Français ne font plus confiance au gouvernement et aux grandes entreprises. Une tendance qui s’est accentuée depuis la pandémie de la Covid-19. Alors, la société Enedis a beau vendre les mérites de son compteur Linky, certains résistent encore. En effet, ils craignent un contrôle à distance total et la transmission de toutes leurs données privées. De plus, quand on sait que l’État est favorable à la solution, car elle aide à aller dans le sens de la sobriété énergétique, c’est encore pire pour les récalcitrants qui doutent encore plus.

En tout cas, le gouvernement souhaite que le boîtier soit installé partout et pour cela, il n’hésitera pas à mettre en place des sanctions financières. C’est aussi le cas du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité qui a indiqué la chose suivante aux individus qui n’ont pas de compteur Linky, « il leur revient de (…) fournir [à Enedis] a minima une fois par an un auto-relevé« . Et il sera payant !

Les Français qui n’ont pas installé le compteur Linky seront sanctionnés

La somme sera de 8,48 euros à payer tous les deux mois et cela à partir du 1er janvier 2023. En effet, ce relevé de compteurs électriques va devenir payant pour les personnes qui n’ont pas de compteur Linky et qui n’auront pas envoyé à Enedis un auto-relevé des 12 derniers mois, « malgré l’envoi de plusieurs communications écrites et appels », a déclaré le gestionnaire ce jeudi 15 décembre. Ces individus « se verront appliquer des frais de relevé relatifs à la gestion spécifique de la relève des compteurs ancienne génération », a souligné Enedis. Ces frais « sont bien entendu stoppés en cas d’installation d’un compteur Linky ». Ce compteur Linky dit « communicant » transmet les informations à distance quasi en temps réel, sans que le client soit présent.

Près de 90% des logements sont équipés

Ainsi, on comprend que même si les clients ne sont équipés d’un compteur Linky, « il leur revient de nous fournir a minima une fois par an un auto-relevé », pour respecter les règles de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), informe l’entreprise Enedis. À savoir, l’installation massive des compteurs Linky s’est terminée fin 2021. Ensuite, la société Enedis a continué son déploiement. Ainsi, 1 million de compteurs ont été installés en 2022, ce qui représente 36,4 millions de foyers.