Disparition des tickets-resto papier, chute du liquide : les impacts pour les SDF »

Arrêt des tickets-resto papier, diminution de l'utilisation de l'argent liquide : quelles répercussions pour les personnes sans-abri ?

© PQR/La Voix du Nord/Johan Ben Azzouz

Moins de pièces de monnaie, suppression des tickets-resto papier : La numérisation des paiements, qui s’est accentuée depuis le Covid, a un impact important sur les personnes sans-abri en réduisant leurs revenus et en rendant leur situation déjà très précaire encore plus fragile.

La numérisation des paiements, accentuée par la pandémie de Covid-19, a des répercussions significatives sur les personnes sans-abri, fragilisant encore davantage leur situation précaire. Avec la diminution des pièces de monnaie et la suppression des tickets-resto papier, les personnes à la rue voient leurs revenus diminuer.

Conséquences de l’arrêt des tickets-resto papier

Les tickets-resto papier, supprimés en octobre dernier pour réduire les coûts pour les restaurateurs, représentent une perte de ressources pour les personnes sans-abri qui sont déjà pénalisées par la diminution des pièces de monnaie en circulation.

Selon la Banque de France, bien que les espèces restent le moyen de paiement le plus utilisé en nombre de transactions, leur utilisation est en baisse constante. En revanche, les paiements par carte bancaire continuent d’augmenter. Cette évolution pose un problème pour ceux qui souhaitent faire un don, car ils n’ont souvent plus de monnaie sur eux.

Tickets-resto papier: Impact sur les revenus des personnes sans-abri

Les sans-abri sont également touchés par cette situation. Autrefois habituées à recevoir quelques pièces à la sortie de l’église ou ailleurs, elles en reçoivent désormais moins, voire plus du tout. Les dons en nature, comme l’achat d’un sandwich, sont devenus plus courants, mais cela limite la liberté de choix des personnes sans-abri, qui ont besoin d’argent pour acheter ce dont elles ont réellement besoin.

Initiatives alternatives pour soutenir les personnes sans-abri

Face à cette dématérialisation des paiements, plusieurs initiatives ont été mises en place pour trouver des alternatives. À Lyon, un système de dons d’argent a été testé auprès de personnes sans-abri. Les passants pouvaient contribuer à une cagnotte en scannant un QR code figurant sur une pancarte à côté de la personne. Les résultats ont montré que le montant moyen des dons était plus élevé que d’habitude, passant de quelques centimes à environ 5 euros.

Une start-up du nom d’Obole souhaite tester cet hiver à Paris un système de cartes munies d’un QR code. Cependant, ces initiatives suscitent quelques doutes quant à leur accessibilité pour une grande partie des personnes sans-abri qui n’ont pas de smartphones ni de compte en banque.

Impact psychologique de l’absence d’argent liquide

Il est important de noter que certaines personnes sans-abri, notamment celles qui réalisent des spectacles ou des peintures dans la rue, ont des compétences numériques leur permettant de communiquer, d’avoir un compte bancaire en ligne ou même une assurance. Cependant, pour ceux qui dépendent uniquement de la mendicité et qui rencontrent des difficultés psychologiques, l’absence d’argent liquide a un impact très négatif.

En conclusion, l’arrêt des tickets-resto papier et la diminution de l’utilisation de l’argent liquide ont des conséquences importantes sur les personnes sans-abri. Ces mesures réduisent leurs revenus et rendent leur situation déjà précaire encore plus vulnérable. Des initiatives alternatives ont été mises en place, mais elles ne sont pas accessibles à tous. Il est essentiel de trouver des solutions qui garantissent la liberté de choix et répondent aux besoins spécifiques des personnes sans-abri.