Inflation : voici les 10 produits alimentaires dont le prix a le plus flambé en 2022

Désormais, tous les produits alimentaires subissent de plein fouet l’inflation...

© 123RF
Publicités

L’inflation s’installe dans l’Union européenne, impactant le portefeuille de millions de consommateurs. Mais quels sont les produits, qui ont le plus augmenté ? C’est ce que nous allons voir tout de suite. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Le prix des viandes et volailles surgelées a flambé

Ce n’est un secret pour personne. Les prix ont explosé ces dernières semaines. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette augmentation a de multiples causes. On pense notamment au conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine et la crise énergétique qui en découle. Dans un récent article, nos confrères de La Dépêche ont décidé d’étudier les résultats d’un rapport. Et notamment de celui qui concerne l’achat des produits de consommation courante.

Pour information, ce rapport détaille les principales augmentations et les produits concernés. Autant vous dire qu’il y a des surprises dans cette inflation galopante. Ainsi, ce que nous pouvons vous dire, c’est que les viandes surgelées sont en tête des produits qui ont vu leur prix flamber. Avec une augmentation de 28,74 %. En cause notamment : la hausse des coûts de production de la viande, du prix de l’énergie et de l’alimentation animale.

L’inflation plus forte dans les supermarchés

Mais qui est second du classement ? Eh bien, petite surprise. En effet, on retrouve le papier essuie-tout. Celui-ci, connaît une envolée de pas moins de 23, 48 %. En fait, c’est très facile à comprendre. Il faut savoir que l’industrie du papier est une grande consommatrice d’énergie et en particulier de gaz. Et puisque la ressource énergétique a vu son prix exploser cette année, c’était logique que celui-ci augmente également.

Les pâtes ferment ce trio de tête avec un bond spectaculaire de + 20,36 %. La hausse atteint même + 34,5 % chez les marques premiers prix. Si l’on souhaite alléger son ticket de caisse, c’est vers le drive et les enseignes de discount, qu’il faut se tourner. En effet, chez eux, la hausse des prix reste plus modérée : respectivement + 8, 47 % et + 8, 40 %, contre + 10, 05 % au sein des supermarchés. C’est toujours ça de pris, non ?

Les magasins s’engagent contre la hausse des prix

Face à cette flambée des prix, les grandes enseignes, ont décidé de réagir. Ainsi, plusieurs d’entre elles se sont engagées à bloquer les prix sur des produits de consommation courante. Il s’agit bien sûr d’une excellente occasion pour communiquer sur leur volonté de garder intact le pouvoir d’achat de leurs clients. Mais est-ce que ce sera suffisant ? Ce n’est pas certain du tout.

Publicités