Inflation : voici les produits dont le prix continue d’exploser malgré une stabilisation

Pour ce mois de novembre, on constate une petite accalmie de la hausse des prix, d’après le baromètre de l'UFC que choisir. Mais de nombreux produits continuent d'augmenter, dans des proportions fortes. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© medias24.
Publicités

Relative bonne nouvelle, l’inflation ralentit. D’après les évaluations de l’UFC que choisir, elle est de 5, 9 % en novembre, par rapport à l’an dernier. Il s’agit de l’augmentation globale. Mais comme le dit l’UFC, certains produits continuent leur augmentation exponentielle, et pèsent toujours plus sur le budget des ménages. Il faut dire que de plus en plus de personnes éprouvent des difficultés à boucler les fins de mois.

Une inflation qui concerne les produits alimentaires

Ainsi, le secteur alimentaire est l’un des plus touchés et l’inflation continue sa hausse car elle se situe autour de 13 % au mois de novembre, contre 12 % au mois d’octobre, précise l’association de défense des consommateurs. Pareil pour les produits d’hygiène, dont l’inflation est évaluée à 13 % en novembre.

Autre catégorie de produits qui continue à peser sur le budget des foyers et dont la hausse continue : l’énergie. A la télévision, les reportages sur le sujet se multiplient en ce moment. C’est une réalité palpable pour le fioul, qui progresse de 49 %.

Pour les autres, « le gaz est stable par rapport à novembre 2021, l’électricité est à ‘seulement’ +7 %, l’essence à 9 % et le gasoil à 18 %… Mais cette relative stabilisation est trompeuse : elle ne tiendra que tant que les tarifs aux particuliers bénéficieront de boucliers tarifaires », précise l’UFC. D’ailleurs, ces derniers mois, de plus en plus de personnes n’allument pas le chauffage pour faire des économies. Les plus précaires choisissent de mettre de gros pulls.

Les plus précaires souffrent

Pour finir, les appareils électroniques et électroménagers continuent d’augmenter de manière assez forte. « Plusieurs catégories sont très chahutées : les réfrigérateurs et congélateurs, les radiateurs et climatiseurs, les aspirateurs et les smartphones voient leurs prix bondir de 11 à 12 % en novembre par rapport à la même période de 2021 ». C’est toute la société qui est touchée.

Cette hausse s’explique par différents facteurs : les produits évoqués connaissent une augmentation des coûts de l’énergie, à laquelle s’ajoute la poursuite de la crise d’approvisionnement en microprocesseurs, qui a commencé depuis 2020, souligne l’UFC. Depuis la crise en Ukraine et avec l’épuisement des ressources, de nombreux pays sont touchés par l’inflation.

C’est un mécanisme qui comprime le pouvoir d’achat. Les plus précaires comme les chômeurs ou les étudiants pâtissent de cette situation. Les associations comme les restos du cœur ont vu un afflux de nouveaux pauvres. Cette situation inquiète beaucoup les ONG qui ont peur que la tendance se poursuivent cet hiver.

Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité politique et sociale de la France.

Publicités