Perte de poids : 4 astuces infaillibles pour perdre vos kilos après 40 ans

Voici 4 astuces pour parvenir à perdre du poids après 40 ans.

© Istock
Publicités

Avec l’âge, homme ou femme, nous avons tendance à prendre des kilos. Et malheureusement plus on vieillit plus il est difficile de perdre ces kg superflus. Pourtant, il existe des astuces efficaces pour y parvenir. Bien sûr, elles fonctionnent uniquement si elles s’accompagnent d’une réelle motivation. Aujourd’hui sur Objeko, vous allez découvrir quatre méthodes efficaces pour perdre du poids après 40 ans.

À 40 ans : manger, enfin, sain et équilibré

Sans surprise, notre premier conseil est le suivant : changez vos habitudes alimentaires pour vous nourrir plus sainement. Manger sain signifie préparer des repas avec des aliments qui apportent des choses bénéfiques à l’organisme. Parmi ces aliments sains : des fruits et des légumes garants de précieux apports en fibres, vitamines et minéraux. La viande apporte quant à elle des protéines, le poisson des vitamines, mais aussi des protéines. Les féculents font également partie d’une alimentation saine car ils apportent des glucides dits complexes. Pour manger sain, ces aliments doivent remplacer la nourriture trop riche en graisses et en sucres.

Pour manger équilibré, il faut respecter des proportions raisonnables et réaliser les bonnes associations de manière à éviter les carences et les surplus d’apports. Par exemple au cours d’un repas, une seule source de protéines est suffisante. De même un seul féculent accompagné de légumes aboutit à un bon équilibre.

40 ans: pratiquer une activité physique régulière

Là aussi ce n’est pas une surprise, si le sport ne fait pas maigrir, il contribue à une perte de poids durable. Pour cela, il faut que cette activité physique soit régulière et qu’elle s’accompagne d’une alimentation saine et équilibrée. Après 40 ans, on manque souvent de temps pour le sport. Entre le travail et les enfants, il est difficile de trouver des créneaux pour soi. Et pourtant, le sport apporte énormément de bienfaits, pas uniquement physiques. Le moral aussi en profite ! Il va donc falloir trouver un petit moment libre dans votre routine car le sport n’est réellement bénéfique que s’il est pratiqué régulièrement. Pas besoin de vous inscrire dans une salle de sport si votre emploi du temps ou votre budget ne vous le permettent pas. Une course à pied plusieurs fois par semaine ou une bonne marche, pour les moins sportifs, porteront leurs fruits.

Réduire sa consommation d’alcool

Si le sport ne fait pas forcément maigrir, l’alcool fait bel et bien grossir, et ce, bien avant 40 ans ! Parce que l’apéritif est une tradition dont on ne saurait se passer, il ne s’agit pas de vous l’interdire. Cherchez tout simplement à réduire la fréquence de consommation. Si vous avez l’habitude de déguster une bière ou un verre de vin en fin de journée ou au cours des repas, essayez de sauter un jour. Attention, vous perdrez tout le bénéfice de vos efforts si vous buvez deux verres le lendemain. Et si vous êtes très motivé, stoppez l’alcool pendant la semaine et autorisez-vous uniquement un ou deux apéritifs le weekend. Il y a fort à parier que ce petit changement se ressente rapidement sur la balance !

Limiter les grignotages entre les repas

Cuisiner des plats sains ou pratiquer un sport demande du temps et vous n’en disposez pas forcément à 40 ans. En revanche, stopper les petits en-cas entre les repas ne vous fera pas perdre de temps. Contentez-vous de manger uniquement à table et vous aurez toutes les chances de consommer ces deux ou trois kilos superflus. En effet, ces apports de nourriture ne sont pas nécessaires et finissent par se transformer en graisse. Attention, votre corps s’étant habitué à vos grignotages réguliers, il risque de vous les réclamer en vous faisant croire que vous avez faim. Soyez fort pendant quelques jours ! Lorsque votre organisme sera habitué à ce nouvel équilibre, il ne vous torturera plus.

Publicités