Pneus hiver : équipez-vous dès maintenant pour éviter 135€ d’amende dès ce 1er novembre

La loi oblige les conducteurs de certaines régions françaises de s'équiper pour l'hiver. On vous fait le point !

© Le Parisien
Publicités

Afin de protéger les automobilistes cet hiver, 300 villes d’Occitanie vont devoir s’équiper. En effet, à partir du 1er novembre, les automobilistes devront acheter des pneus hiver, des chaînes, des chaussettes, etc. Mais, attention, ne vous y prenez pas à la dernière minute. En effet, les garagistes préconisent d’anticiper pour éviter les foules dans les garages au même moment. N’attendez pas le premier flocon de neige !

Pneus hiver : une obligation de s’équiper pour cet hiver !

Pneus hiver, chaînes ou chaussettes… vont être obligatoires à partir du 1er novembre dans plusieurs communes d’Occitanie. Il s’agit de la loi Montagne qui va enfin être mise en place après une année de pédagogie de la part des forces de l’ordre. Avec cette mesure, tous les automobilistes des zones concernées devront avoir au moins un de ces accessoires.

La deadline arrive à grand pas. Pourtant, les résidents ne sont pas forcément pressés de s’équiper en pneus hiver, comme ceux de Pamiers, en Ariège. En effet, un garagiste déclare : « pour l’instant, on a personne ».

Les professionnels proposent même des réductions de prix ou utilisent des leviers marketing pour attirer les clients, en vain. « On ne vend rien pour l’instant, malgré toutes nos communications autour de la loi qui va s’appliquer ». Les garagistes alertent et confirment aux journalistes de La « Dépêche du Midi qu’il faut anticiper plutôt que de « s’y prendre au dernier moment ».

Moins de conducteurs avec la crise du carburant

« Pour l’instant, on équipe surtout des véhicules d’entreprises. Mais on s’attend à un gros afflux pour les particuliers à la mi-novembre », explique un garagiste de Foix : « on est habitués, les gens s’y prennent au dernier moment », avoue-t-il avec regret.

Si les clients ne se ruent pas sur les achats de pneus hiver, c’est aussi parce qu’il y a eu des ventes pendant le reste de l’année. « On a beaucoup vendu tout au long de l’année mais c’est vrai qu’on a du mal à voir le même engouement que l’an dernier », explique un personnel dans un garage spécialisé pour les pneumatiques dans la ville de Pamiers.

Ensuite, plusieurs choses freinent les automobilistes. En effet, nous ne sommes pas encore en hiver, pas de neige à l’horizon et l’inflation n’aide pas non plus : « De manière générale c’est d’abord à cause de la crise de l’essence qu’on a moins de clients et c’est aussi avec ce temps qui n’est pas de notre côté, on attend que les températures refroidissent ! ».

L’obligation concerne 48 départements français

Un garagiste près de la commune de Tarascon-sur-Ariège déclare : « En bons ariégeois, dès les premiers flocons, ils viendront tous au même moment », avant d’ajouter « de ne pas attendre ce dernier moment » afin de ne pas se trouver face à des éventuelles ruptures de stocks.

La loi cible 48 départements en France dont la moitié en Occitanie. En effet, près de 300 communes au total dans cette région. Les Pyrénées et les départements sont forcément impactés. En tout cas, si vous ne respectez pas la loi, vous risquez des sanctions. En effet, si les automobilistes ne s’équipent pas en pneus hiver, ils peuvent recevoir une amende forfaitaire de 135 euros et même une immobilisation de la voiture.

Publicités