Prime de Noël : montant, date de versement, conditions et… une mauvaise nouvelle !

Attendue avec impatience, la prime de Noël met du beurre dans les épinards. Hélas, l'équipe d'Elisabeth Borne vient de prendre une décision fracassante. On fait le point !

© Camille Radicchi
Publicités

Une fois versée, la Prime de Noël permet de combler les foyers les plus modestes. Hélas, pour cette cuvée, rien ne se passe comme prévu !

La Prime de Noël comme vous ne l’avez jamais lu

Deux ans avant le démarrage du nouveau millénaire, le gouvernement Jospin distribue la première prime de Noël. À l’époque, les Francs circulaient encore. Ceux qui viennent de souffler leur trentième bougie se souviennent vaguement de cette époque. Pour autant, certains diront que c’était le bon temps. D’ailleurs, à cause de la récente explos*on du taux d’inflation, on aurait vraiment du mal à remplir un caddie de supermarché avec une telle somme. Aussi, si l’équipe d’Objeko s’amusait à faire la conversion, elle arriverait un montant avoisinant les 152,45 euros.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. De nombreuses allocations sont venues compléter la prime de Noël. Si vous en avoir le cœur net, nous vous invitons à fouiller dans les archives d’Objeko. Régulièrement, nous faisons le point sur ce que les salariés de Bruno Le Maire imagine pour faire face à cette crise économique sans précédent. Comment oublier la stratégie du « quoi qu’il en coûte » inventée durant la pandémie ? le moins qu’on puisse dire, c’est que ça a évité la faillite de multiples sociétés.

Où mettre la croix rouge sur le calendrier ?

Dès la mi-décembre, la prime de Noël viendra redonner le sourire à ceux qui ont besoin. Pour esquiver le fiasco de la première aide inflation, Emmanuel Macron désigne trois organismes. Leur objectif est de soulager à minima les fonctionnaires de Bercy. Parmi eux, il y a forcément un qui a votre dossier. Il s’agit de la CAF, la MSA et Pôle emploi.

4 cas intéressants

Qu’on se le dise, la prime de Noël possède une règle incroyable. Si jamais vous avez une trace de l’une de ces aides sur votre compte bancaire, alors on peut en déduire que vous allez bientôt recevoir un versement intéressant. Tout d’abord, l’allocation de solidarité spécifique épaule les sans-emploi qui n’ont pas encore trouvé d’activités à ce jour. Ensuite, pour les retraités ayant souscrit à l’AER avant sa disparition, elle vient en renfort. Enfin, la plus connue s’appelle RSA. Après quelques calculs sur un simulateur en ligne de ce genre, vous devriez être fixés sur votre sort dans les heures qui suivent.

Pendant la campagne présidentielle, certains avaient attiré l’attention du parti de la majorité sur les détenteurs de l’AAH. c’est tout de même assez incroyable qu’elle ne soit toujours pas présente dans la liste des futurs possesseurs de la prime de Noël.

L’inflation va-t-elle avoir une influence sur la prime de Noël ?

Comme Objeko vous l’a précisé dans l’introduction, nous n’avons pas que de bonnes nouvelles à vous annoncer. Aussi, alors que tous les économistes prévoyaient une hausse conséquente de la prime de Noël, l’État vient de trancher. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que personne n’aurait pu anticiper un tel renversement de situation. La réponse est non, ça ne sera pas possible d’offrir un centime de plus… Aïe, ça pique !

Publicités