Retraite : voici comment savoir si vous pouvez bénéficier d’un contrat d’épargne

Il est possible que vous ayez des économies cachées quelque part sur un compte épargne sans le savoir. On fait le point.

© Caisse d’Epargne
Publicités
Le gouvernement veut protéger les retraités. Ainsi, il a revalorisé toutes les prestations sociales, pensions de retraites et vient de mettre aussi en place une plateforme qui va sans aucun doute les intéresser. En effet, elle va permettre aux salariés de faire le point sur tous leurs contrats d’épargne retraite. En effet, parfois, certaines personnes en sont bénéficiaires sans le savoir. Selon des études réalisées par la Cour des comptes, des milliards d’euros dorment sur des comptes bancaires sans que les propriétaires en soient informés. En effet, les salariés manquent d’informations et de transparence. On vous explique tout sur cette nouvelle mesure ! 

Retraite : est-ce que vous avez de l’épargne cachée quelque part sans le savoir ?

C’est une très bonne nouvelle que nous abordons dans cet article. En effet, selon le décret du 25 juin 2021, le gouvernement vient de créer un site web à destination de tous les salariés. Son but est de leur permettre de contrôler s’ils possèdent des contrats d’épargne retraite sans le savoir. Ce n’est pas seulement une question d’oubli, certaines personnes n’ont tout simplement pas connaissance de ces placements. On parle alors de contrats en déshérence. L’État les définit comme des « contrats qui ne sont pas utilisés par ses bénéficiaires, ces derniers n’étant pas au courant de son existence ».

Des milliards d’euros oubliés dans des épargnes retraite

Dans la plupart des cas, ces contrats sont à l’initiative de l’employeur pour leurs salariés. C’est une bonne chose, mais encore faut-il être au courant ! En effet, les salariés peuvent ne pas être au courant ou tout simplement oublié. Pourtant, cette épargne s’avère très intéressante dans cette période d’inflation ou si vous arrivez à votre départ en retraite.

En 2021, une enquête de la Cour des comptes a révélé qu’environ 13 milliards d’euros d’épargne retraite dormaient sur des comptes. En 2018 déjà, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (APCR) présentait au Parlement un rapport dans lequel on apprenait que les contrats d’épargne retraite non utilisés après l’âge de 65 ans s’élevaient à 5,4 milliards d’euros. Une somme colossale !

Un service en ligne gratuit

Pour résoudre cette situation, une rubrique « Mon épargne retraite » a été créée sur le site info-retraite.fr. Il s’agit d’un nouveau service « gratuit et consultable en ligne depuis un ordinateur ou une tablette », informe le gouvernement. Vous pouvez aussi consulter l’application portable « Mon compte retraite ».

Pour y avoir accès, il faut indiquer son numéro de sécurité sociale ou utiliser FranceConnect. « Dès que votre connexion est réalisée, l’écran d’accueil vous permet instantanément de voir si vous êtes bénéficiaire d’un ou plusieurs contrats », explique le ministère de l’Économie et des finances. « En effet, si un produit s’affiche, cela signifie que vous-même, ou l’un de vos employeurs a cotisé auprès d’un organisme afin que vous puissiez bénéficier d’une retraite supplémentaire », précise-t-il. Si c’est votre situation, vous pouvez appeler ou écrire à l’organisme qui s’occupe de ce contrat d’épargne retraite. « A contrario, si aucun produit ne s’affiche, cela signifie que vous n’êtes titulaire d’aucun produit d’épargne retraite supplémentaire », continuent les autorités compétentes.

C’est quand une petite révolution ! En effet, jusqu’à présent, un salarié devait retrouver et contacter toutes ses anciennes entreprises. Un gain de temps certain !

Publicités