Retraitée de 80 ans, Iris épouse Mohamed, un jeune chômeur : la terrible surprise tombe

Pensant qu'elle allait finir seule, cette retraitée a croisé la route de ce charmant jeune homme. Et depuis, sa vie a totalement basculé ! Objeko vous raconte tout dans les moindres détails.

© bnm

Après une vie maritale peu satisfaisante, cette retraitée écrit un conte de fées avec un mystérieux trentenaire. On fait le point !

La double peine de cette retraitée

Quatre décennies et demie les séparent. Et pourtant, ces deux-là s’aiment envers et contre tout. En découvrant les images de cette retraitée épanouie, l’équipe d’Objeko décide de s’intéresser à son cas. En coulisses, Cupidon œuvre pour réunir tous les ingrédients du conte de fées. De leur premier échange en passant par cette nuit magique, c’est un carton plein.

Par contre, au milieu de ces magnifiques moments à deux, les tourtereaux n’avaient absolument pas prévu qu’un terrible contretemps allait faire vaciller ce précieux équilibre. C’est parti, on vous explique les tenants et les aboutissants de cette romance. Accrochez-vous, sortez le maïs soufflé, bouclez votre ceinture, nous rentrons dans une zone de turbulences. Avoir l’avoir lu, le témoignage de cette retraitée et de son Appolon ne vous laissera pas indifférent.

Elle tire un trait sur son passé

Adepte des réseaux sociaux, Iris navigue sur Facebook comme une experte. Inscrite sur des groupes de discussion, on peut compter sur la retraitée pour mettre de l’ambiance. Divorcée depuis plusieurs années, cela fait bien longtemps qu’elle ne croit plus au prince charmant. D’ailleurs, avec du recul, que sa vie privée n’était guère réjouissante. Que ce soit au quotidien ou bien dans l’intimité de la chambre nuptiale, les tensions s’accumulaient. À tel point qu’au moment de la rupture, le père de ses enfants lui assène le coup de grâce. Selon lui, elle n’est pas capable de lui donner ni de recevoir le bonheur. Aïe, ça pique !

En croisant le chemin numérique de Mohamed, elle ignore que sa vie va basculer. Entre eux, le contact est tellement fluide qu’ils décident de se rencontrer rapidement. Même si le billet d’avion pour l’Égypte n’est pas trop prévu dans son budget de retraitée, elle se jette à l’eau. Une fois sur la place, la magie continue d’opérer ! Avec des étoiles dans les yeux, Iris évoque ce premier échange entre adultes consentants. « Incroyable« , « affectueux« , « romantique« … En somme, c’est l’opposé de ses précédentes expériences.

Et là, pour cette retraite, c’est le drame !

Tentant de profiter de chaque seconde de son séjour au pays des Pyramides, la retraitée redouble d’efforts. Rien n’est trop beau pour son Don Juan. Et la réciproque est vraie. Entièrement dévoué, le futur quadragénaire se plie en quatre pour qu’elle en garde un souvenir inoubliable. Hélas, lors d’une virée en amoureux, elle loupe une marche et tombe dans les escaliers.

Contrairement à ce que les mauvais esprits pensent, cette épreuve va consolider leurs sentiments. Aux petits soins pour sa dulcinée, il l’encourage pour qu’ils puissent continuer à passer du bon temps. À l’aide de sa tendresse et sa bienveillance, elle parvient à reprendre du poil de la bête en un temps record. De retour en Angleterre, elle n’aspire qu’à une seule chose. Le retrouver et se marier !

Évidemment, l’entourage amical et familial de la retraitée la met en garde. S’il accepte de s’unir à elle et pas une femme de son âge, c’est uniquement pour l’héritage. Balayant cette thèse macabre d’un revers de la main, elle précise qu’elle ne perçoit qu’une minuscule « pension« . Souhaitant s’impliquer dans son existence, il serait disposé à « signer un contrat prénuptial »! Peu importe la valeur des biens immobiliers ou la somme présente sur le compte en banque de la retraitée. Ce que Mohammed veut, c’est la chérir jusqu’à son dernier souffle. Pourvu que ça dure !