Affaire Apollonia : la gigantesque arnaque immobilière jugée au pénal en 2023

L'affaire Apollonia passera devant la justice au courant de l'année 2023...

©Denis Trossero

Quatorze ans après les premières plaintes, l’affaire Apollonia, va enfin être portée devant la justice. Ce sera à Marseille, en 2023. Pour rappel, elle a fait près de 700 victimes et un préjudice qui s’élève à 1 milliard d’euros. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une arnaque à grande échelle

Avant de vous donner plus de détails sur le futur procès, nous allons vous dire ce qu’est exactement l’affaire Apollonia. Ce que nous pouvons vous dire, c’est que c’est le nom d’un scandale immobilier révélé en 2009 impliquant des particuliers floués par les pratiques non réglementaires de la société immobilière Apollonia. A la fin des années 90 et au début des années 2000, cette société immobilière d’Aix-en-Provence, a poussé de nombreux particuliers à l’achat d’appartements aux quatre coins de France.

Par le biais d’appels de prospection à froid, Apollonia et ses commerciaux assurent que les personnes peuvent autofinancer leurs achats. Notamment grâce au loyer immobilier et les charges, avec une réglementation fiscale très favorable et remboursement de la TVA sous condition d’obtention du statut de loueur meublé professionnel. Mais la valeur des appartements ayant été nettement surévaluée, les acheteurs se sont retrouvés surendettés.

Des ménages endettés entre 800 000 et 4 millions d’euros

Comme nous vous disions précédemment, les appartements étaient largement surévalués. Très vite, les acquéreurs se sont retrouvés lourdement endettés. Il faut dire que les revenus locatifs et les avantages fiscaux promis par Apollonia dans le cadre de son statut de loueur de mobilier professionnel (LMP) n’était apparemment pas suffisants pour couvrir leurs dépenses. Les victimes d’Apollonia sont essentiellement des médecins, chirurgiens, dentistes.

Arnaque: Au total, l’affaire Apollonia, c’est une escroquerie portant sur près d’1 milliard d’euros, 700 investisseurs immobiliers escroqués, 26 banques parties civiles. Le surendettement des investisseurs vont de 800 000 à 4 millions d’euros. Au final, de 2002 à 2010, la société aixoise vendra 5 305 biens pour près de 950 millions d’euros. Grâce à la commission de 15%, les propriétaires de la société, ont pu amasser un héritage impressionnant.

Un procès au printemps 2023 à Marseille

Dans son ordonnance, le juge a souligné que l’autofinancement promis n’était qu’un mirage”. L’allégement fiscal promis était “de portée limitée” et “seulement loué aux prix du marché n’avait pas de trésorerie suffisante pour achever l’autofinancement. De plus, le doublement de l’investissement se fait sans tenir compte de la capacité d’endettement réelle de l’investisseur. Selon nos confrères de Surf Finance Mag, le juge d’instruction Valéry Muller a rendu mercredi 25 mai une ordonnance de renvoi d’Apollonia et de 13 prévenus devant le tribunal correctionnel.

Arnaque: Notamment pour escroquerie en bande organisée, contrefaçon et blanchiment d’argent. D’après leurs informations, le procès pourrait avoir lieu au printemps 2023 à Marseille. Celui-ci, permettra d’éclaircir le rôle des banques. Un temps soupçonnées, elles sont désormais parties civiles. Evidemment, nous vous tiendrons au courant de la suite. A la rédaction d’Objeko, on espère que les victimes auront gain de cause.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C à Vous (@c_a_vous)