Affaire conclue : cet objet improbable fait halluciner les internautes ! La Toile furax

Vendredi 10 juin dans "Affaire conclue", un objet très atypique n'avait pas sa place dans l'émission selon les téléspectateurs. Quel est-il et pourquoi a-t-il déplu ?

© France 2

Vendredi 10 juin sur France 2, Sophie Davant présentait un nouvel épisode de son émission « Affaire conclue ». Les acheteurs étaient donc présents pour négocier des achats d’objets anciens. Quant aux vendeurs, ils étaient également de la partie pour présenter leurs trouvailles et en tirer les meilleurs prix. Parmi celles-ci, une vieille console de jeux a retenu l’attention des téléspectateurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet objet a fait parler de lui ! Sans plus attendre, Objeko vous raconte toute la polémique autour de ce vendeur et son trésor.

Les fans de l’émission le savent, les vendeurs présentent parfois des objets très surprenants. C’est justement ce qui fait le charme d' »Affaire conclue ». La curiosité et l’impatience de découvrir de nouveaux objets anciens attirent de nombreux téléspectateurs. Ce vendredi 10 juin, ils ont tous été très surpris de découvrir une vieille console de jeux vidéo sur ce plateau !

Un objet inattendu sur le plateau d' »Affaire conclue »

Il est vrai que ce type d’objet se fait plutôt rare sur le plateau de Sophie Davant. Pourtant, il était bel et bien présent dans ce nouvel épisode d' »Affaire conclue ». Comme à leur habitude, les vendeurs se sont présentés avec leur objet ancien devant un jury composé d’acheteurs. Ces derniers s’affrontent en faisant monter les enchères d’objets de valeur en tous genres. Mais en fin d’émission, c’est un objet insolite qui a fait son apparition sur le plateau. Et cet objet, c’est un certain Rudy qui l’a présenté au jury. Cet homme de 26 ans, originaire de Saint-Brice-sous-Forêt, est venu en espérant vendre au meilleur prix sa console de jeux Atari 2600. Le jeune homme l’a retrouvée toute neuve, soigneusement conservée dans sa boîte d’origine. Sortie en 1977 aux États-Unis, cette console a été commercialisée jusqu’en 1992. Cela fait donc 3 décennies qu’elle demeure introuvable sur le marché.

La console de jeux Atari que Rudy a amené sur le plateau d' »Affaire Conclue » aurait été commercialisée au début des années 80. À ce moment-là, elle valait près de 200 dollars. Vendredi 10 juin face aux acolytes de Sophie Davant, la console s’accompagnait de cinq jeux dont Pac-Man et Space Invaders. Elle était estimée à 100 euros pour commencer.

Dans la salle des ventes de France 2, les acheteurs ont fait monter les enchères autour de cet objet insolite. Mais ils ne semblaient pas trop connaître le marché de la console. Ils ont donc posé des questions techniques à Rudy. Comment la brancher et sur quelle télévision ? Faut-il utiliser un adaptateur ? Finalement, le jeune homme a vendu sa console à 400 euros. On imagine facilement sa satisfaction car son prix de départ était quatre fois moins élevé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie du Sordet (@marie_du_sordet)

La console Atari de Rudy a fait le buzz sur la toile

Quant aux téléspectateurs, beaucoup ne comprennent pas la présence de cet objet sur le plateau d' »Affaire conclue ». Pour eux, l’émission doit être dédiée aux objets anciens, mais ne surtout pas mettre la technologie en avant. Les objets présentés doivent être authentiques et renfermer une histoire. D’autres pensent que Rudy aurait pu vendre sa console à un prix beaucoup plus élevé s’il s’était adressé aux bonnes personnes. Ce vendredi 10 juin, ils étaient nombreux à penser qu’elle se vendrait bien plus cher sur le web. Il y a aussi ceux qui semblent considérer les consoles de jeux vidéo comme des objets dénués d’intérêt, ceux-là attendent de « vrais » objets anciens.

Quoi qu’il en soit, les réactions négatives ont été nombreuses sur les réseaux durant ce dernier numéro d' »Affaire conclue ». Chacun a donc donné son avis sur la présence de cet objet insolite, son prix estimé et son prix de vente. Concernant ce dernier, bon nombre d’entre eux ont été choqués. Trop cher ou pas assez, une chose est sûre, la console de jeux Atari de Rudy a fait le buzz. Et pour ce vendeur, cette histoire s’est plutôt bien terminée. Il est reparti sans son objet ancien après en avoir obtenu quatre fois le prix demandé. Reste à savoir ce que l’acheteur va faire de cette fameuse console Atari. Il y a fort à parier qu’il prenne le temps de se renseigner pour connaître sa vraie valeur.