Affaire Conclue coupé au montage, le vendeur voulait payer des prostituées avec l’argent de sa vente

Caroline Margeridon a publié un ouvrage dans lequel elle retrace son parcours, mais évoque aussi les coulisses de l'émission Affaire Conclue. Elle raconte notamment une séquence que la chaîne a préféré couper et ne pas diffuser.

© France 2

Visage incontournable de l’émission Affaire Conclue, Caroline Margeridon a réussi au fil des années à conquérir le cœur du public. Si en plus de ce succès à la télévision, la célèbre brocanteuse est une brillante femme d’affaires, elle se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure avec la rédaction d’un ouvrage dans lequel elle retrace son parcours. Un livre intitulé Libre ! dans lequel elle évoque aussi bien sa carrière professionnelle que sa participation à la célèbre émission quotidienne de France 2. Objeko vous propose d’ailleurs de revenir sur une anecdote pour le moins particulière dont elle se souvient.

Affaire Conclue : Caroline Margeridon raconte comment un vendeur souhaitait dépenser son argent avec des femmes qui font le trottoir.

Un incroyable succès

Depuis maintenant plus de cinq ans, Affaire Conclue cartonne tout simplement chaque après-midi sur France Télévisions. Une émission qui est effectivement devenue au fil du temps un incontournable de la chaîne. Chaque jour, les téléspectateurs sont ainsi plusieurs centaines de milliers pour découvrir ce que des anonymes proposent comme objets. Après être passées par les mains d’un expert et avoir été présentées par Sophie Davant, ces antiquités se retrouvent par la suite devant les acheteurs qui sont eux aussi devenus de véritables stars.

En effet, grâce à Affaire Conclue des personnalités comme Julien Cohen ou encore Caroline Margeridon sont désormais de vraies célébrités. Une incroyable exposition médiatique dont la célèbre brocanteuse s’étonne encore elle-même. Jamais elle n’aurait effectivement pu penser que ce programme connaisse un tel succès au point de pulvériser tous les records. Néanmoins, elle ne cache pas sa satisfaction de participer à cette aventure comme elle l’évoque dans son livre intitulé Libre ! publié le 4 novembre dernier. Dans le cadre de la promotion de cet ouvrage, elle profite d’ailleurs de l’occasion pour rencontrer la presse et se livrer à de nombreuses interviews sur le sujet. Interrogée par Femme actuelle, elle en dit ainsi plus sur cette autobiographie tout en prenant le temps de faire quelques révélations croustillantes sur certaines séquences du programme.

Une scène coupée au montage

Depuis que Caroline Margeridon officie dans Affaire Conclue, elle aura eu la chance de rencontrer une longue liste de vendeurs parfois farfelus. Cependant, elle semble se souvenir de l’un d’eux en particulier. En effet, si d’habitude les séquences sont diffusées telles quelles à l’antenne, la production ne voyait pas d’un bon œil de diffuser ce passage dans son intégralité : « Quand nous tournons l’achat d’un objet, il y a très peu de coupes de la part des monteurs ». Sauf que dans ce cas, l’acolyte de Sophie Davant comprend parfaitement qu’il était difficile de tout dévoiler à l’écran.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline Margeridon (@caromargeridon)

En effet, Caroline Margeridon avoue que parfois « il y a des dérapages ». Parmi ceux-ci, l’un lui revient en mémoire : « Comme avec ce vieux monsieur à l’allure de gentleman qui nous a vendu un tableau du 19e siècle représentant son château de famille. Tableau que j’ai acheté 4 200 euros ». Cependant, une fois la vente conclue, la jolie quinquagénaire a souhaité savoir à quoi allait servir ce véritable petit pactole. Sans hésiter, le vendeur répondait qu’il avait bien la ferme intention d’aller dépenser cet argent avec des femmes qui font le trottoir. Une réponse qui bien évidemment n’a pas manqué de susciter l’hilarité sur le plateau comme se rappelle parfaitement la célèbre acheteuse d’Affaire Conclue. Raison pour laquelle il valait effectivement mieux couper cette scène au montage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline Margeridon (@caromargeridon)

Le récit d’une vie

Cependant, dans son livre Caroline Margeridon n’évoque pas seulement sa participation à Affaire Conclue. En effet, elle n’hésite pas dans cet ouvrage à retracer son parcours depuis sa naissance en 1966 à Biarritz et parle également de sa première visite dans un salon d’antiquités à 15 ans. Un moment qui va se révéler décisif pour elle puisqu’elle va pratiquer cette activité pendant plus de trente ans. Au fil des lignes, le lecteur peut également découvrir son existence fait de moments de joie, mais également de tristesse. Une femme issue de la grande bourgeoisie basque qui connaîtra une enfance dorée, mais qui aura toujours été éprise de liberté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline Margeridon (@caromargeridon)

Visiblement d’humeur à la confidence, Caroline Margeridon parle également de son mariage, de la naissance de ses deux enfants, mais aussi de son divorce. Du jour au lendemain, la star d’Affaire Conclue a effectivement tout quitté pour recommencer sa vie à zéro. Même si elle reconnaît avoir vécu des périodes difficiles à cette époque, elle ne semble pourtant pas regretter son choix. Une indépendance qui lui a permis de dépasser ses limites et de devenir une femme d’affaires aguerrie. Mais bien évidemment, un autre moment important de son parcours aura été son arrivée dans Affaire Conclue, une expérience qui a encore aujourd’hui la comble de joie.