Affaire Conclue, Sophie Davant dévoile un avant goût du prochain prime time, (surprises dingues !)

Dans une récent interview, Sophie Davant nous explique ce que nous allons retrouver lors du prochaine prime d’Affaire Conclue.

Sophie davant
Source : France 2 / Affaire Conclue

Dans une entrevue exclusive donnée à nos confrères de Télé Star, Sophie Davant a fait des confidences au sujet du prochain prime d’Affaire Conclue. L’animatrice promet évidemment comme à chaque fois, de belles surprises. La rédaction d’Objeko a même décidé de vous faire des révélations exclusives concernant le sujet. Vous allez voir, c’est totalement dingue ce qui vous attend le mardi 23 mars prochain. Vous êtes prêts ?

Un cadre typique de l’époque du XIXe siècle

Si vous suivez l’émission « Affaire Conclue » depuis le début, vous savez sûrement que c’est toujours un gros carton. Si les téléspectateurs ont l’habitude de voir les acheteurs en plein milieu de l’après-midi, le mardi 23 mars 2021, il y aura un prime inédit. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que la production de France 2 nous promet de belles surprises. C’est d’ailleurs Sophie Davant, dans une récente interview, qui en dit un peu plus : « Il y aura de belles surprises ! Nous nous sommes efforcés de choisir des objets en harmonie avec le château de Pierrefonds. Les vendeurs tout comme les acheteurs sont habillés en costumes d’époque (à la façon du milieu du XIXe siècle) » a-t-elle notamment dit.

Mais ce n’est pas tout, d’ailleurs, la rédaction d’Objeko a décidé de vous dire ce que vous allez pouvoir trouver comme objet. Ainsi, il y aura un magnifique bronze représentant une jeune fille en fleur, un lit à baldaquin, un tableau représentant une scène de répétition de danse à l’opéra Garnier. Mais la pièce la plus belle sera sûrement, les gants d’enfant de la princesse la plus connue au monde…Lady Di. Incroyable non ? Plusieurs personnalités seront également présentes comme : Natasha St-Pier, Amandine Petit ou encore Daniel Picouly. Une chose est certaine, le prime mettra parfaitement à l’honneur le romantisme.

Sophie Davant fière d’avoir accepté l’émission

Pendant son interview qui dévoile quelques détails sur le prime du mardi 23 mars, Sophie Davant s’est aussi exprimé sur l’émission en elle-même. Elle se dit notamment fière d’avoir su accepter la proposition de France 2 : « Je suis très heureuse d’avoir démarré l’émission avec seulement 350 000 téléspectateurs, pour ensuite réunir plus de 2 millions de Français devant leur écran télévisé ». Il faut dire que ça n’était pas joué d’avance, puisqu’au départ c’est Stéphane Bern qui devait être à la tête de l’émission. Finalement, le succès est maintenant au rendez-vous, pour le plus grand bonheur des fans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Sophie Davant déclare également qu’elle apprenait beaucoup de choses grâce à l’émission : « Même si j’ai toujours apprécié les belles choses, je ne connaissais pas grand-chose de cet univers. (…). Je suis entourée de passionnés : les spécialistes, les acheteurs…  ». D’ailleurs au contact des personnes, l’animatrice a appris à connaître parfaitement les objets. Parfois même, elle craque :J’ai craqué pour un palmier en laiton de la maison Jansen et je fonds dès que je vois une [peinture] Marine » explique-t-elle.

Un rôle de grande sœur dans l’émission ?

Dans les colonnes de Télé-Star, Sophie Davant s’est également exprimée sur les acheteurs de l’émission. Et d’après la présentatrice, s’ils sont plutôt drôles, intéressants et parfois iconoclastes, ils sont parfois ingérables ou alors ont pris la grosse tête. D’ailleurs, l’animatrice n’hésite pas à remettre tout le monde à sa place en lançant des petites piques bien pensées : « Certains aiment juste l’émission en restant des marchands, d’autres sont ivres de leur nouvelle popularité. Le problème, c’est de se croire indispensable alors qu’en fait personne ne l’est, moi la première. Si on n’en est pas convaincu, on se perd ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Pour éviter que cela n’arrive trop souvent, Sophie Davant avait déclaré qu’elle pouvait parfois jouer le rôle de grande sœur : « Il y a parfois des susceptibilités, des animosités et des clans. Les acheteurs sont livrés au vedettariat et il peut y avoir des excès. Je joue alors un rôle de grande sœur en les calmant et en expliquant qu’on ne peut pas faire n’importe quoi publiquement ». Malheureusement, elle n’a pas pu empêcher Pierre-Jean Chalençon de trop parler il y a quelques mois. Depuis sa mise à l’écart, on peut le dire, il nous manque dans l’émission.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !