Affaire Delphine Jubillar : le nouveau suspect est une femme ? Ce rebondissement choc !

Depuis bientôt un an, les enquêteurs tentent de savoir où est passée Delphine Jubillar. La maman a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre. Elle n’a donné aucun signe de vie depuis. Son mari, Cédric, considéré comme le suspect numéro un, est incarcéré depuis cette disparition. Ses avocats ont beau multiplier les demandes de remise en liberté conditionnelle, elles sont sans cesse refuser. Mais un nouvel élément peut tout changer puisque l’enquête évolue avec l’entrée en scène d’un nouveau suspect.

Affaire Delphine Jubillar : le nouveau suspect est une femme ? ce rebondissement choc !
© Facebook

Jubillar: Retour sur les faits !

Derrière ‘l’affaire Jubillar’ se cache la disparition d’une femme, Delphine, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Cette mère de famille qui vit à  Cagnac-les-Mines dans le Tarn aurait quitté le domicile familial entre 23 heures et 4 heures du matin, vêtue d’une doudoune blanche, et ne prenant que son téléphone portable. Depuis quelques mois, elle est séparée de son époux. S’ils vivent encore encore ensemble, ils prévoient de divorcer. Delphine entretient une relation extraconjugale avec un homme également marié avec une femme appelée Cathy.

Le 16 décembre, Cédric Jubillar contacte la police pour signaler la disparition de sa femme. Dans son téléphone portable, on remarque qu’il a envoyé, à 4 heures du matin, un message à une proche de Delphine : « Dis à Delphine de rentrer » écrit-il. Son interlocutrice lui répond alors « Non, Delphine n’est pas avec moi« . 

La maison du couple est fouillée le lendemain, avant d’être à nouveau perquisitionnée par les enquêteurs le 6 janvier suivant. Les enquêteurs font des recherches sur le téléphone de Delphine. Ils sont en mesure de dire qu’elle n’a pas allumé la lampe de son téléphone en sortant, alors qu’elle est vraisemblablement sortie de chez elle au milieu de la nuit, dans une rue qui n’est pas éclairée. Plusieurs suspects sont entendus. Son mari, mais également celui qui est surnommé ‘le confident de Montauban’ (son amant), à qui Delphine a envoyé une photo à 23 heures, le soir de sa disparition. C’est finalement Cédric Jubillar qui est placé en détention provisoire. Le 18 juin, il est mis en examen pour meurtre aggravé. Bien qu’il n’y ait toujours pas de corps, l’évolution de l’enquête met en lumière sa possible culpabilité. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amomama_France (@amomama_france)

La femme de l’amant, une nouvelle suspecte ? 

L’avocat de Cédric Jubillar a, par le passé, exprimé son mécontentement au sujet des investigations. Pour lui, l’amant et sa femme doivent à nouveau être entendus : « Ce sont des personnes qui ont été entendues par les gendarmes, mais on a balayé d’un revers de manche. On a fait un acte histoire de dire qu’on n’a pas rien fait, mais en fait ce n’est pas du travail sérieux. Aujourd’hui, Cathy, la femme de l’amant apparaît comme une nouvelle suspecte suite à des révélations. Il est évident pour lui que cette piste mérite d’être approfondie : 

« Cette femme a été doublement trahie. La première fois en réalisant qu’elle lui a piqué son mari mais aussi une seconde fois lorsqu’elle se rend compte que cette Delphine Jubillar est en réalité une femme qui est déjà entrée dans sa propre maison, et en sa présence. En effet, toujours d’après l’avocat, Delphine avait déjà rencontré Cathy, la femme de son amant : « Delphine Jubillar était venue prendre un cours de piano ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BERCRIMES (@bercrimes)

Des SMS interpellent les enquêteurs 

Avant sa disparition, Delphine et Cathy ont échangé 25 messages entre 13h08 et 14h22. Cathy tente d’ailleurs d’appeler Delphine quatre fois. D’après les messages échangés entre Delphine et son amant, on comprend que le divorce entre sa femme et lui était acté et que les deux amoureux infidèles pourraient prochainement vivre ensemble. Mais Cathy demande une chose à Delphine : ne plus contacter son mari tant qu’ils ne sont pas séparés. Delphine accepte, mais envoie pourtant une photo intime quelques heures plus tard, la nuit-même de sa disparition. 

De plus, les enquêteurs essaient actuellement de déterminer l’identité d’une personne que Cathy a appelée 145 fois la veille de la disparition de Cathy. L’avocat de Cédric Jubillar espère évidemment que ces nouvelles informations permettront d’innocenter son client, ou au moins de lui permettre de sortir de prison. 

De nouveaux rebondissements attendent encore sûrement les enquêteurs qui travaillent nuits et jours pour déterminer ce qui a pu arriver à Delphine. Un an après sa disparition, il est plus que probable que cette mère de famille soit décédée. Mais il reste à savoir comment, et qui est à l’origine d’un tel acte. 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.