Affaire Delphine Jubillar : l’infirmière orpheline, voici comment sont morts ses parents

Le père de Delphine Jubillar décédait quand elle avait 12 ans. Sa mère mourrait ensuite beaucoup plus tard, mais âgée de 60 ans seulement.

© Facebook

Delphine Jubillar disparaissait dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Et après six mois d’enquête, les autorités compétentes estiment qu’il ne s’agit plus d’une disparition mais d’un meurtre. Les chances de la retrouver en vie sont devenue infimes, pour ne pas dire qu’elles sont réduites à néant. Le mari de l’infirmière disparue, Cédric Jubillar, est alors accusé d’homicide volontaire sur conjoint. Innocent jusqu’à preuve du contraire et en attente de son procès depuis le 18 juin 2021, il continue de se dire innocent depuis sa cellule de prison. Il serait même parfois allé jusqu’à affirmer que Delphine serait partie de son propre chef, le laissant porter le chapeau de son meurtre par vengeance.

Mais la thèse de la disparition volontaire ne tient pas pour les enquêteurs. Et elle ne tient pas non plus pour les proches de Delphine Jubillar. En effet, ils connaissent bien l’histoire de sa famille. Et notamment celles qui évoquent la mort de ses parents. Des histories qui tendent à justifier l’idée que l’infirmière de 33 ans n’aurait jamais pu imaginer abandonner ses enfants. Objeko vous raconte tout…

L’affaire Delphine Jubillar continue de faire couler beaucoup d’encre

En l’absence de résolution de cette affaire, toutes les théories possibles et imaginables voient le jour sur la Toile. Des groupes d’anonymes se sont constitués sur les réseaux sociaux pour accompagner les efforts des enquêteurs. Malgré tout, Delphine Jubillar reste introuvable et la piste d’un homicide volontaire sur conjoint reste privilégiée. Or, tant que Cédric Jubillar reste présumé innocent, difficile d’y voir très clair dans cette affaire.

D’autant que, comme Objeko vous le disait plus haut, celui qui allait bientôt être l’ex-mari de Delphine Jubillar nie avoir quoi que ce soit à voir avec la disparition de sa femme. Il nie même s’être disputée avec elle le soir de sa disparition. Contredisant ainsi le témoignage de son fils, Louis. Le tout alors qu’elle ne semblait pas se cacher d’avoir un amant et qu’elle prévoyait de déménager avec lui dans le courant du mois de février. Cédric Jubillar va même affirmer qu’elle aurait pu partir de son plein gré et jouer les introuvables pour le laisser en prison.

Une thèse qui est donc impossible à recevoir pour les proches de Delphine Jubillar et que les enquêteurs ont su écarter cette piste très tôt. En effet, les proches de l’infirmière de 33 ans savent que son enfance n’a pas été facile avec le divorce de ses parents, l’alcoolisme de son père et le décès de ce dernier. Elle n’avait que 12 ans quand elle devait faire le deuil de son papa. Elle regrettait donc forcément qu’il n’ait pas pu connaître Louis et Elyah, ses petits-enfants.

Orpheline, elle n’aurait pas pu se résoudre à abandonner ses enfants

Plus tard, c’est sa mère qui quitte ce monde. Alors que Delphine Jubillar est déjà la maman de Louis mais pas encore celle d’Elyah. Elle n’avait que 60 ans. Et les proches de la jeune femme affirment qu’elle a été présente jusqu’au dernier moment. Delphine a été très investie pour lui apporter les derniers soins. La jeune femme devenait finalement orpheline et ses meilleures amies ne doutent donc pas un seul instant qu’elle n’aurait pas fait subir le même sort à ses propres enfants.

Dans les colonnes du journal Le Parisien, il était possible de lire des détails sur le décès de la maman de Delphine Jubillar. Marie-Thérèse souffrait apparemment d’une maladie neurodégénérative et rendait son dernier souffle le 7 octobre 2016. « Delphine a vécu de très près la maladie de sa maman. Elle s’est montrée très présente et lui a tenu la main jusqu’au dernier souffle. », racontait ainsi l’une des amies de l’infirmière disparue.

Et sa peine de perdre sa mère était encore très présente trois ans plus tard comme en témoignage l’un des postes Facebook de Delphine Jubillar en 2019. « Trois ans aujourd’hui… La douleur est toujours là, tu me manques. J’aurais tant aimé te présenter ta petite fille… Je t’aime. », avait-elle écrit tout en ponctuant son message de plusieurs emojis qui pleurent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Encrage ✍🏼 (@encrage.m)

Enfin, Objeko vous rappelle que Louis et Elyah Jubillar vivent chez Stéphanie, la sœur de Delphine Jubillar. C’était encore une fois dans les colonnes du journal Le Parisien que nous pouvions apprendre les détails de cette décision du juge des enfants. Avant cette décision, ils étaient après de leur père. C’est une fois qu’il a été écroué que les choses ont changé. Mais la mère de Cédric Jubillar et le frère de Delphine Jubillar disposent aussi de droit de visite pour que Louis et Elyah soient encadrés au mieux.