Affaire Delphine Jubillar : Révélations sur l’endroit où pourrait être caché son corps

Depuis presque un an, on a plus de son et d’image de Delphine Jubillar. Après quelques mois d’enquête, la police place son mari en détention. Pour autant, personne ne sait où elle pourrait se trouver. A moins que cette fouille de la dernière chance aiguille les enquêteurs ? On vous dit tout !

Delphine Jubillar : sur le point d'être retrouvée ? ses proches s'accrochent à cette "piste" !
© Facebook

Depuis la fin 2020, l’entourage de Delphine Jubillar vit un cauchemar éveillé. Où est-elle ? Qui finira par nous dire ce qui s’est passé ?

Énième rebondissement dans le cas Delphine Jubillar !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Actu-Mag.fr (@actumagfr)

Agée de 33 ans, Delphine Jubillar avait la vie devant d’elle. Certes, son couple va si mal qu’elle envisage de divorcer. Pour autant, ses deux enfants Louis et Elyah la comblent de bonheur. Heureusement qu’ils sont là. C’est également pour cette raison que l’entourage de l’infirmière éprouve des difficultés à approuver la piste d’un départ volontaire. Depuis le début, ils sont convaincus que quelque chose de grave est arrivé, sans identifier vraiment les détails. Or, malgré les recherches organisées par la famille et les amis ainsi que les nombreux appels à témoins sur la Toile et dans les villages à proximité, personne ne sait où elle se trouve. Les mois passent, l’angoisse perdure. Surtout que depuis mi-juin son époux est en prison. Même s’il clame son innocence, les policiers espèrent qu’il finisse par avouer le déroulé de cette nuit de mi-décembre 2020. Chacun campe sur ses positions. Pour les enquêteurs, pas question de relâcher la pression !

Un interrogatoire décisif

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Actu-Mag.fr (@actumagfr)

Après quatre mois de détention, il est grand temps pour le mari de Delphine Jubillar d’être entendu en tant que suspect. Sans préciser quoi, la police estime posséder des « indices graves et concordants » contre lui. Hélas, plus l’interrogatoire passe, plus ce dernier s’enlise. Du reste, les dernières analyses de la fameuse couette lavée le soir de la disparation ont enfin parlé. Non, l’accessoire de literie ne possède pas le moindre éclat d’hémoglobine. Même chose du côté de l’évier de la salle de bain.

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, les avocats du mari de Delphine Jubillar ne chôment pas. Depuis la première heure, ils sont de son côté, prêts à tout pour qu’il retrouve enfin le chemin de la liberté et son honneur. D’ailleurs, l’intéressé ne cesse que de clamer »clame son innocence, son désespoir. » Plus que jamais, le trio estime qu' »il n’a pas sa place en prison, ni à l’isolement (…) il a été interrogé pendant quatre heures, il a répondu à toutes les questions avec sérénité et sincérité. » Vous l’avez compris cher lecteur d’Objeko, pas moyen de baisser les bras pour Alexandre Martin. Furieux, il va encore plus loin dans ses propos et laisse entendre que « la présomption d’innocence est flouée, il est détenu abusivement. » En conséquence de quoi, lui et son équipe s’attèlent à  « formuler une demande de remise en liberté. » Elle devrait tomber dans les heures qui viennent. Mais qui aura le dernier mot ?

Bientôt la fin du mystère Delphine Jubillar ?

De leur côté, les enquêteurs lancent une opération de la dernière chance.  Vu qu’ils n’arrivent pas à déceler la moindre trace de Delphine Jubillar, c’est qu’elle doit se trouver dans un endroit difficile d’accès. Par conséquent, ils tirent la sonnette d’alarme et font « appel à des gendarmes spécialistes de la spéléologie« . Cap est mis sur le nid de la petite famille. Dans un article récent, Objeko vous livrait l’avis du voisinage. À l’abandon, considérée comme une « porcherie« , elle ressemble maintenant à une maison hantée. Qu’en pensez-vous cher lecteur ? Faut-il s’accrocher à ce vain espoir et laisser la justice faire son travail ? Cédric finira-t-il par avouer quelque chose ?

Selon les journalistes locaux, pour l’instant, il n’y a rien aux alentours de la maison. Certes, il y a beaucoup de cavités difficilement accessibles pour des débutants. Croisons les doigts que ces fouilles donnent un résultat et puissent enfin répondre aux questions de la famille de Delphine Jubillar. Plus que jamais, ces derniers ont besoin de savoir la vérité, même si elle est pénible à entendre. Cette affaire rappelle certaines histoires tragiques issues des archives judiciaires, et notamment celle d’Alexia et Jonathann Daval. À quelques mois du premier anniversaire de la disparition de la maman de Louis et d’Elyah, prions pour ces deux merveilles soient en sécurité. Éloignés de la famille du père, les deux enfants auront bien du mal à se reconstruire dans l’ombre de ce fait-divers. Suite au prochain numéro. On vous tient au courant, c’est promis !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.