Affaire Delphine Jubillar : son dernier SMS envoyé à son amant avant la disparition dévoilé

Peu avant minuit, Delphine Jubillar aurait envoyé un SMS tendancieux à son amant...

© W9
On le sait tous, Delphine Jubillar souhaitait divorcer et refaire sa vie avec son amant. Amoureuse de cet homme, la jeune femme aurait eu le temps de lui envoyer un dernier message juste avant sa disparition. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous allez connaître le contenu de ce fameux dernier SMS. Vous êtes prêts ?

Jubillar: Un dernier SMS avant de disparaître

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, l’infirmière de Cagnac-les-Mines dans le Tarn, qui fêtera son 34e anniversaire le 15 novembre, disparaît mystérieusement de son domicile. Sur la table du salon, la jeune maman a laissé ses lunettes, ses clefs, son porte-monnaie. Si au départ, les enquêteurs pensaient à un kidnapping, très vite ils ont eu des soupçons graves, implicant directement Cédric Jubillar. Il faut dire que le jeune homme aurait un mobile solide. En effet, quelques semaines avant la disparition de sa compagne, il avait nourri une jalousie maladive envers sa femme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par THE GRAND DMX (@therealyoska)

Pour quelle raison? C’est très simple, Cédric Jubillar savait que Delphine avait un amant. Ce que nous savons, c’est qu’à l’été 2020, la jeune infirmière débute une relation extra-conjugale avec un homme marié. Surnommé « l’amant de Montauban », ce dernier a même reçu un SMS, le soir de la disparition de la jeune femme. Cette dernière, aurait pris le temps d’envoyer un cliché d’elle en petite tenue à son amant avant d’aller se coucher. Et si, c’était la cause de sa disparition ? Tout est possible.

Delphine Jubillar plus que jamais amoureuse

D’après les éléments de l’enquête, le soir du 15 décembre, Delphine Jubillar regarde la finale de La France a un incroyable talent sur M6. A ses côtés, Louis, son fils, âgé de six ans au moment de la disparition. Si ce dernier est captivé par les numéros de l’émission, la jeune femme, elle, est tout le temps sur son téléphone. Il faut dire que la mère de famille est en train d’écrire à son amant. Ainsi, avant d’aller se coucher, elle lui envoie une photo d’elle en combi-short avec un message enflammé : « Moi aussi envie de toi, j’attends que ça, que ton lit soit le mien ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Apex News France (@apexnewsfrance)

Un SMS et un cliché qui auraient pu faire basculer Cédric Jubillar dans une colère noire s’il était tombé dessus. D’ailleurs, toujours selon les éléments de l’enquête, Louis, l’enfant du couple, révèle qu’une dispute a éclaté peu après son coucher, vers 23h, et que son père aurait prononcé ces mots : « Puisque c’est comme ça, on va se séparer ». De plus, une voisine, aurait entendu vers 23h07 les cris d’une femme. Ces cris pouvaient, selon elles, provenir de la maison du couple Jubillar et étaient accompagnés par des aboiements de chiens.

Cédric coupable ?

Concernant le téléphone de Delphine, l’application WhatsApp a été ouverte à 0h09 et l’activation de la caméra à 1h34. De son côté, le téléphone de Cédric est resté éteint de 22h08 avant d’être rallumé à 3h53, quelques minutes après qu’il ait, selon ses dires, été réveillé par les pleurs de sa fille Elyah. Mais est-ce vraiment vrai ? C’est toute la difficulté du dossier. Arrêté en juin dernier puis placé en détention provisoire à la prison de Seysses pour « meurtre aggravé sur conjoint », le jeune homme clame toujours son innocence. Pour rappel, celui-ci reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire. Affaire à suivre.