Affaire Grégory Villemin : Le nom du corbeau a été dévoilé malencontreusement

L’affaire Grégory Villemin vient-elle de connaître un nouveau rebondissement ? On vous dit tout

Affaire Grégory Villemin : Le nom du corbeau a été dévoilé malencontreusement
© Pausette

L’affaire Grégory Villemin fait toujours parler d’elle, 37 ans après les faits. Entre fiction et documentaires, le nombre d’œuvres dédiées à ce meurtre sordide continuent de s’accroitre chaque année. Alors qu’on ne sait toujours pas qui est l’assassin, ni même s’il s’agit d’une seule personne, un nouveau témoignage vient peut-être de révéler l’identité du corbeau qui a harcelé la famille Villemin pendant de nombreuses années. L’équipe Objeko vous propose de découvrir ce témoignage glaçant, et revient pour vous sur cette affaire aux nombreux rebondissements.

Grégory Villemin : retour sur une affaire qui a fait trembler la France

L’affaire Grégory Villemin a eu un impact sans précédent en France. 37 ans après les faits, on parle encore de cette triste histoire sordide. Tout au long de ses nombreuses années, cette affaire très complexe a connu de nombreux rebondissements. L’équipe Objeko vous en retrace les principaux faits. 

Le 16 octobre 1984, Grégory Villemin disparaît du jardin de la maison familiale. Christine, sa mère, lance l’alerte. De nombreuses forces sont mobilisées pour retrouver l’enfant de 4 ans. Celui-ci sera malheureusement retrouvé le soir même, pieds et poings liés, mort noyé dans la rivière locale, la Vologne.

 

Le triste sort de l’enfant émeut la France entière. Cependant, la suite des événements va devenir un feuilleton à rebondissement qui va tenir le pays en haleine pendant de longues années. On apprend en effet que la famille de Grégory Villemin est victime d’un corbeau depuis des années. Celui-ci les harcèle de messages de menace depuis longtemps, et continue de les narguer après la mort de l’enfant. 

La police suit toutes les pistes possibles, notamment dans le cercle familial des Villemin. Jean-Marie Villemin, le père de famille, ira jusqu’à tuer son cousin germain, persuadé qu’il est le coupable. L’affaire Grégory patauge, et les fautes professionnelles s’accumulent du côté de la police comme de la presse. L’affaire est un tel fiasco que Jean-Michel Lambert, le juge d’instruction de l’affaire, finit par se donner la mort en 2017. À ce jour, le meurtre du petit Grégory n’a toujours pas été résolu. 

Un regain d’intérêt pour l’affaire

Depuis 1984, l’affaire Grégory Villemin est entrée dans toutes les consciences. On retrouve ainsi de nombreuses références à l’affaire dans la culture populaire. Renaud et Alain Chamfort y font référence dans des chansons. Le tueur en série incarné par Benoît Poelvoorde dans “C’est arrivé près de chez vous” invente le cocktail du “petit Grégory”, ou une olive est ligotée et noyée dans un verre de gin. 

Plus récemment, c’est Netflix qui a retracé l’affaire dans un documentaire retraçant en détail toute l’affaire. Objeko vous recommande d’ailleurs son visionnage. Enfin, TF1 a fictionnalisé l’affaire Grégory Villemin dans sa mini-série en 6 épisodes “Une Affaire Française”. La mini-série rassemble de nombreux grands noms de la télévision et du cinéma tels que Gérard Jugnot, Michael Youn, ou encore Gilbert Melki. Blandine Bellavoir et Guillaume Gouix jouent les parents de l’enfant de façon très convaincante. 

Ce regain d’intérêt pour cette affaire n’est pas vu d’un bon œil par les parents de Grégory Villemin, qui aimeraient bien qu’on les laisse vivre en paix. Ils ont d’ailleurs exhumé la dépouille de leur fils, laissant une tombe vide, afin d’éviter que les curieux ne s’y attroupent. Ils vivent désormais dans l’anonymat le plus complet, loin des projecteurs. 

Affaire Grégory Villemin : le corbeau démasqué par mégarde 

Le corbeau qui a harcelé la famille de Grégory Villemin a-t-il enfin été démasqué dans un documentaire ? 37 ans après les faits, et pour compléter sa mini-série, TF1 a ainsi diffusé un documentaire sur l’affaire du petit Grégory. 

René Jacob, l’oncle de Jean-Marie Villemin, fait une révélation troublante lors d’une interview, et ce bien malgré lui ! L’homme âgé écoute un message du corbeau et s’exclame “C’est Jacqueline ça !”. Conscient d’avoir fait une bourde, il se mure ensuite dans un silence total. Cette jacqueline n’est autre que la grande-tante de Grégory Villemin.

Celle-ci fut déjà mise en cause, notamment par une analyse stylométrique des lettres du corbeau. Avec son mari Marcel Jacob, frère de René, elle fut mise en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort, mais fut relaxée en mai 2018. Ces aveux involontaires vont-ils relancer l’enquête ?

Jacqueline Jacob sera-t-elle de nouveau entendue par la justice ? Ces révélations fracassantes interviennent alors que de nouvelles analyses ADN ultra modernes vont être utilisées afin d’identifier, si possible, neufs profils entourant la mort de l’enfant qui sont pour le moment inconnus. Affaire à suivre…


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.