Affaire Jubillar : Séverine, la compagne de Cédric rétablit la vérité sur leur rencontre

Séverine sort de l’ombre. La nouvelle compagne de Cédric Jubillar tient à éviter les confusions. On vous explique tout. 

© Image Belga

Séverine a été dans le viseur de nombreuses personnes. Car la jeune femme a été en couple avec le suspect Cédric Jubillar les mois qui ont précédé son arrestation. Son idylle avec le mari de la disparue a choqué, parfois surpris. Aujourd’hui, la principale intéressée prend la parole. Elle entend rétablir certaines vérités.

C’est au printemps 2021 que les médias commencent à parler de l’existence de Séverine, la nouvelle petite amie de Cédric Jubillar. Alors que ce dernier est en train de devenir le principal suspect de l’affaire, l’amour de l’aide-soignante de 44 ans pour ce dernier questionne.

Maintenant que le plaquiste vit derrière les barreaux, Séverine est la personne la plus proche de lui. C’est elle qui donne donc des nouvelles du mari de la disparue aux médias. « Je fais des mandats quand il en a besoin. Parce que tout se paye en prison, c’est ça le problème, de la nourriture à la cigarette. Il a dû s’acheter une plaque et une cafetière pour se faire à manger parce qu’il ne mange pas vraiment à sa faim.« , déclarait-elle ainsi en août dernier dans les colonnes de Femme Actuelle. Elle ne cachait pas alors son inquiétude : « Il a perdu trois kilos.« , indiquait-elle en effet, malheureuse.

La jeune femme révèle enfin les circonstances de leur rencontre

D’après elle, Cédric Jubillar souffrirait énormément. Il n’arriverait pas à se faire en effet à sa nouvelle vie de prisonnier. « Depuis bientôt deux mois, il ne peut appeler personne. Pour avoir l’autorisation d’avoir une conversation téléphonique depuis la prison, ou une autorisation de parloir, il faut envoyer une demande au préalable. Ce que j’ai fait il y a déjà un mois et demi et je n’ai toujours pas de réponse. Il n’a même pas de nouvelles de ses enfants, c’est très dur pour lui.« , confie-t-elle en effet à nos confrères de Femme Actuelle.

Et d’indiquer : « Je reçois fréquemment du courrier de sa part. Je ne peux pas en dire plus, mais vous vous doutez bien qu’il ne peut être bien dans ces conditions. Il continue de clamer son innocence et il ne lui tarde qu’une seule chose, c’est sortir de là et connaître la vérité pour tout expliquer à ses enfants. Je suis un peu la seule à le soutenir, il ne reçoit rien de personne. C’est moi qui lui amène des affaires en prison.« , précise-t-elle ainsi.

Mais Séverine est une femme amoureuse. Elle n’a aucun doute sur l’innocence de l’élu de son cœur. « Je le soutiens à 100% et je ne lui lâcherai jamais la main. J’ai confiance en lui et je sais que ce n’est pas lui. Je me battrai jusqu’au bout pour faire éclater la vérité et le sortir de là. Mon but c’est qu’il récupère ses enfants, qu’il reprenne sa vie. Il avait un boulot, sa maison, ses enfants… on lui a tout enlevé. Je suis malheureuse pour lui et tous les gens qui le connaissent savent qu’il n’aurait jamais fait une chose pareille.« , révèle-t-elle encore lors de son entretien avec Femme Actuelle.

Elle nie couvrir le principal suspect de l’affaire

Affaire Jubillar: Mais le 18 mars dernier, son discours commence à changer. « Je sais plus trop où j’en suis. Mais je veux que les gens arrêtent de penser que je protège Cédric de quelque chose ou que je le couvre. Seulement, jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas de preuve. Comme j’ai dis à mes enfants, on n’a pas à juger sans preuve. », explique-t-elle lors d’une interview pour RMC Story.

Affaire Jubillar: Et elle en dit ainsi un peu plus sur leur rencontre qui fait tant jaser. « Je faisais des recherches [elle a participé aux fouilles pour retrouver la jeune femme] et un jour, j’ai trouvé un pull. Là, j’ai envoyé un message sur Messenger à Cédric, je lui ai demandé : ‘Est-ce que je pourrais passer te voir j’ai quelque chose à te montrer ?’ Il m’a dit ‘oui, passe un samedi’. Et c’est la première fois que je voyais, moi, Cédric. Le 12, je l’invite à manger. Et le 13 ou le 14, c’est moi qui suis allée chez lui et voilà on s’est mis ensemble« , a-t-elle en effet lâché dans le documentaire de RMC Story. 

Mais Séverine veut recadrer les choses : elle n’est pas aveuglément amoureuse. Elle explique aujourd’hui ne pas le couvrir, ni le défendre d’une manière aveugle. La jeune femme ajoute qu’elle répondra à toutes les questions de la justice. En attendant, Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.