Affaire Jubillar : Séverine révèle sa discussion déroutante avec le codétenu de Cédric Jubillar

De nouveaux rebondissements, qui permettent enfin d’imaginer une clôture de ce dossier ?

© Midi Libre
Approchée par un ancien codétenu de Cédric Jubillar, Séverine a rapporté dans le documentaire de RMC Story le détail des conversations qu’elle a eues avec lui. D’après ce qu’on peut voir, c’est que le suspect numéro un de la disparition de Delphine, s’est joué de tout le monde. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Cédric Jubillar, suspect numéro un de l’affaire

Depuis la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs font tout pour retrouver la trace de l’infirmière. Et pour eux, Cédric est le principal suspect de l’affaire. Souvenez-vous, c’est lui, qui signalait la disparition de a femme le 16 décembre 2020 au petit matin. Et depuis sa mise en examen, le 18 juin dernier, il clame son innocence depuis les barreaux de sa cellule. Dans cet établissement pénitentiaire, il a été mis à l’isolement. Ce qui ne l’empêche pas pour autant de communiquer avec ses codétenus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Figaro (@lefigarofr)

Voisin de cellule de Cédric Jubillar, Marco a noué des liens avec lui, au point qu’il lui ait confié son « plan machiavélique » pour faire soi-disant disparaître son épouse. D’ailleurs, ne pouvant pas garde ça pour lui, l’homme a contacté l’administration pénitentiaire pour faire part des révélations sur l’affaire Jubillar. En effet, le suspect numéro un de la disparition, lui aurait dit qu’il avait poignardé Delphine et caché son corps près d’une ferme qui a été incendiée.

Séverine dévoile les échanges avec Marco

Cédric Jubillar peut aussi compter sur le soutien de Séverine. Il s’agit de sa nouvelle compagne, une amie de longue date avec qui il se serait rapproché durant les premières battues civiles de l’affaire Jubillar. Cette dernière a donc été approchée par Marco. Ce dernier voulait voir la ferme en question : »Il me dit : ‘Faut que je vois avec toi, parce qu’il paraît que tu sais où est [le corps]. Je lui dis ‘mais je ne sais rien moi’. Il me dit ‘mais si, il y a un endroit où il t’aurait emmené par amour’. Je lui réponds qu’il ne m’a emmenée nulle part par amour !’ ‘Si, à un endroit où ça a brûlé ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amomama_France (@amomama_france)

C’est quand Marco évoque un endroit brûlé, que Séverine pense directement à la ferme : »Et là, je me dis ah, c’est la ferme. Là, il me dit qu’il aurait peur que le corps remonte avec les bêtes. Mais qu’est-ce que c’est cette embrouille ?« . Par sa proximité avec Cédric Jubillar, sa compagne va se retrouver en garde à vue pour recel de cadavre. Un interrogatoire dont elle sortira libre mais marquée. Au point de mettre en doute l’innocence du jeune homme.

Séverine pense que Cédric Jubillar est coupable

Au sujet de son compagnon Cédric, en détention provisoire, soupçonné d’avoir tué Delphine Jubillar, on apprend que Séverine n’est plus « sûre à 100% de son innocence ». Pour autant, elle le soutiendra encore et ne va pas lui lâcher la main. En attendant, l’enquête continue donc, à l’aide notamment de drones puissants, d’analyses plus pointues et d’interrogatoires des proches de l’infirmière de Cagnac-les-Mines. Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.