Affaire Jubillar : une trace de sang retrouvé dans la maison, nouvelle révélation cruciale sur l’enquête

L’affaire Jubillar rebondit grâce à une tache de sang qui pourrait nous en dire plus sur la disparition de Delphine

Affaire Jubillar : une trace de sang retrouvé dans la maison, le nouvel indice pourrait relancer l'enquête
© Facebook

Delphine Jubillar a disparu sans laisser de trace depuis maintenant 10 mois. L’enquête piétine, sans témoins ni aveu. Cependant, l’affaire Jubillar serait-elle sur le point de connaître un nouveau rebondissement ? Une nouvelle tache de sang, découverte dans le domicile conjugal de la jeune femme disparu et de son mari, suspect numéro un, pourrait donner des détails sur cette mystérieuse journée du 16 décembre 2020. L’équipe Objeko mène l’enquête pour vous, et vous apporte tous les nouveaux éléments de cette enquête de longue haleine. 

Affaire Jubillar : la disparition mystérieuse

L’affaire Jubillar est l’une des plus mystérieuses enquêtes judiciaires de ces dernières années. Plus de 10 mois après les faits, de nombreuses zones d’ombres continuent de hanter la population et la justice, avide de savoir ce qui a bien pu arriver à Delphine Jubillar. L’équipe Objeko vous fait un récapitulatif des faits. 

L’affaire Jubillar se passe dans le Tarn, à Cagnac-les-Mines. Delphine Jubillar est une infirmière de nuit à Albi, et son mari Cédric est peintre-plaquiste. Le couple est marié depuis 2013, et ont deux enfants de 6 ans et 18 mois au moment des faits. Tout semble indiquer que le couple est tout ce qu’il y a de plus normal. 

Le 16 décembre 2020, Cédric Jubillar appelle la gendarmerie. Sa femme Delphine a disparu sans laisser de trace. Six jours plus tard, l’affaire Jubillar est officiellement lancée avec comme motif « enlèvement et séquestration”.

Personne ne sait si l’infirmière a simplement disparu, ou si elle est décédée. À plusieurs reprises, on pense avoir des signes de vie, qui seront cependant de fausses pistes. L’entourage de Delphine Jubillar est interrogé, ainsi que son voisinage. Aucun des interrogatoires menés ne permet de faire avancer l’enquête. Cependant, les enquêteurs se penchent très vite sur le cas de Cédric, le mari qui a annoncé la disparition. Celui-ci devient le principal suspect de l’affaire Jubillar.

 

Les dernières nouvelles de l’enquête

Depuis décembre 2020, l’affaire Jubillar traîne. Il n’y a pas de témoins, pas de preuves, mais aussi pas de corps. En effet, malgré les nombreuses battues et les fouilles, Delphine Jubillar n’a jamais été retrouvée. Il est techniquement possible que la jeune femme soit encore en vie

Cédric Jubillar a toutefois été placé en détention provisoire. Le mari de la disparue a attiré les soupçons en fournissant des versions différentes des faits. Il a aussi caché le fait que le couple était en train de se séparer. Il semble également s’être très vite détaché de son épouse. On a effectivement pu le voir s’afficher aux bras d’une jeune femme rencontrée au cours d’une battue organisée pour rechercher le corps de Delphine Jubillar. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Actu-Mag.fr (@actumagfr)

Les enquêteurs misent toute l’affaire Jubillar sur une confession de leur principal suspect. Cependant, ils sont également à la recherche du moindre indice permettant de l’incriminer. La maison du couple est passée au peigne fin, Cédric Jubillar est interrogé, et les recherchent ne s’arrêtent pas. Tout est fait pour que le mystère de l’affaire Jubillar soit enfin levé.

Affaire Jubillar : cette trace de sang qui pourrait faire rebondir l’enquête

Récemment, les enquêteurs ont fait d’intéressantes découvertes au domicile conjugal des Jubillar. Cédric Jubillar a fait tourner une lessive le soir de la disparition de sa femme. L’eau de la lessive vient d’être inspectée, mais n’a donné aucun résultat probant. Son avocat, Maître Jean-Baptiste Alary, a déclaré sur France Bleu Occitanie : « ils n’ont rien trouvé, parce qu’il n’y a rien à trouver dans de l’eau de siphon, il faut être lucide. Il y a 80 litres d’eau qui passent dans un cycle de lave-linge, je ne vois pas trop ce qu’on peut trouver, ne sachant même pas combien de lessives ont tourné dedans, ce n’est pas vraiment une grande surprise pour nous

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Actu-Mag.fr (@actumagfr)

La couette qui a été lavé est toujours en cours d’analyse, et nous attendons des résultats. Des traces de sang mêlé à des fluides ont également été découvertes sur la manche du pyjama du mari de Delphine Jubillar. Là encore, cela semble être une impasse. 

Toutefois, une nouvelle tache de sang a été découverte sur le canapé de la maison des Jubillar. Il ne s’agit toutefois pas d’une dose significative. Serait-ce suffisant pour faire avancer l’affaire Jubillar ? Pas si sûr. La maison du couple a été passée au Luminol, qui n’a révélé aucune éclaboussure. Si crime il y a eu, il y a de fortes chances que celui-ci se soit produit hors du domicile conjugal. 

Comme toujours, l’équipe Objeko suit l’affaire Jubillar de près, et vous tiendra informée dès que de nouvelles informations nous parviendront.


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.