Agathe Auproux TPMP sort du silence sur cette très mauvaise expérience vécue avec un homme!

Agathe Auproux est très active sur les réseaux sociaux. Elle possède une page Instagram où elle est très suivie.

Source : Capture d’écran C8

La journaliste Agathe Auproux, qui vit des moments compliqués dans sa vie personnelle, vient de raconter qu’elle avait dû affronter un homme très insistant dans la rue. Objeko vous raconte cet épisode dont la jeune femme se serait bien passée.

Agathe Auproux est très active sur les réseaux sociaux. Elle possède une page Instagram où elle est très suivie. Plus de 800.000 fans la suivent au quotidien sur sa page. Elle y poste régulièrement des clichés. Sur sa page, elle a évoqué une drôle de mésaventure. Elle en a parlé le 13 mars dernier. L’événement en question a eu lieu la veille au soir. De quoi s’agit-il ? La journaliste a donné des détails dans le cadre d’une story.

Un fan très insistant

Agathe Auproux a expliqué « Je ne suis pas dans la période de ma vie la plus faste en ce moment et hier je passe une journée assez compliquée ». Elle a indiqué qu’elle s’apprêtait alors à effectuer des courses pour le dîner.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux)

 

Elle continue son récit : « j’appelle ma mère pour me changer les idées en patientant à la caisse. Je sens qu’une personne me fixe de façon très insistante – ce qui est vraiment gênant… Je me dis que je suis masquée, en jogging et sans mes lunettes, donc il est peu probable qu’il me reconnaisse et veuille m’aborder. Je ne suis pas en état de faire des sourires, de discuter avec un inconnu, de faire des selfies, juste de donner le change en fait, que je ne calcule pas et reste au téléphone ».

Une situation qui dérape

La chroniqueuse de C8 poursuit son récit avec de nombreux détails : « Ma maman continue de me raconter des choses, je sors du Casino toujours le téléphone à l’oreille, donc en pleine conversation. La personne m’attendait à la sortie du magasin. Il m’aborde en me sautant littéralement dessus, sans bonjour ni rien : ‘Agathe Auproux ! Ah, c’est bien vous Agathe Auproux !’. Je le regarde et lui dis ‘oui, désolée monsieur mais je n’ai vraiment pas le temps, je suis au téléphone avec ma mère là’ et je ne m’arrête pas. Il est 18 heures, je rentre chez moi. Le gars se vexe, mais fort ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agathe Auproux (@agatheauproux)

 

Elle continue de raconter cette histoire : « il commence à hausser le ton ‘Ah ouais ? Je vais le dire à Cyril / mdr mais qu’est-ce que tu vas dire à Cyril toi / Vous êtes comme ça vous ? Aussi désagréable ?’ etc. Moi, mais déjà au bout de ma vie en cette journée compliquée, dans un moment délicat, je l’entends presque m’insulter et surenchérir, plus je m’éloigne. J’arrive chez moi vidée. Et je culpabilise. »

Le coup de gueule d’Agathe Auproux

La chroniqueuse s’interroge : « Est-ce que c’est audible pour vous, que je puisse vivre des moments assez délicats, et que les rares fois où ça arrive je ne sois pas disponible pour faire des clichés ? Ou est-ce qu’en tant que célébrité, quoiqu’il se passe dans ma vie, je dois toujours donner le change lorsque l’on m’aborde dans la rue ? Et est-ce que vous pourriez aborder tranquillement des gens au téléphone, sans avoir la sensation de potentiellement les déranger ? J’aime vous rencontrer, vous croiser dans la rue. Je prends le temps et ne refuse jamais un cliché, c’est toujours agréable. Sauf quand je passe une mauvaise journée. Il se trouve que c’était hier ».

Un coup de sang autant qu’un constat sur la notoriété qui a été bien reçu par ses fans, qui ont été nombreux à la soutenir. Des échanges qui lui ont permis de se « sentir un peu mieux ». Elle termine par ce mot : « Je vous suis très reconnaissante, et dès que j’ai l’occasion de vous voir, ce sont des moments qui me font plaisir autant qu’à vous ».

Avant de dire à l’homme qui l’a interpellé vivement la veille : « Si on se croise de nouveau dans un contexte différent, je serai contente d’échanger et de faire un selfie ». A l’ère des réseaux sociaux, passer inaperçu n’est pas simple. Les fans sont parfois oppressants. Heureusement, tout est bien qui finit bien !