Alain Delon profondément marqué par cette nouvelle disparition dans sa vie, a exprimé sa “peine atroce”.

Lors d’un entretien, Alain Delon a fait part de sa très grande tristesse après la disparition de son grand ami. Un deuxième décès difficile à encaisser pour le grand acteur.

Alain Delon très touché par ce nouveau décès, il évoque sa "peine atroce"
© Bing.com

Visiblement très touché par la mort de son ami Bernard Tapie, Alain Delon a beaucoup de mal à cacher sa tristesse. Après avoir déjà perdu quelques personnes très importantes dans sa vie ces derniers temps, l’acteur se confie. Un homme qui de toute évidence se sent plus seul que jamais. Objeko revient donc pour vous sur cette interview extrêmement poignante.

Alain Delon : encore un ami qui s’en va, l’acteur rend hommage à Bernard Tapie

Une époque qui se termine

De toute évidence, Le guépard devient peu à peu l’un des derniers rescapés de sa génération. Après avoir récemment perdu son grand rival Jean-Paul Belmondo, Alain Delon apprenait comme la France entière le dimanche 3 octobre dernier la disparition de Bernard Tapie. Terrassé par un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, l’ancien président de l’OM a effectivement perdu le combat qu’il menait depuis quatre ans maintenant. Une terrible perte pour un grand nombre de personnes, avec bien évidemment en tête de liste, son épouse et ses enfants également une multitude de personnalités et d’anonymes extrêmement attristés par ce décès.

Parmi les premiers à réagir après l’annonce de la mort de Bernard Tapie, l’acteur de 85 ans n’a donc pas manqué de s’exprimer sur LCI. Déjà en mai dernier, alors que le célèbre businessman était hospitalisé, Alain Delon choisissait de lui rendre hommage sur la même chaîne au micro de Darius Robechin. Lors de cet entretien, le père d’Anthony Delon se montrait d’ailleurs plutôt confiant sur la suite de la maladie de l’ancien ministre. « Il a une force de caractère superbe et il supporte son mal depuis plusieurs années. Je ne suis pas du tout inquiet, parce que je le connais. Il est très fort, très puissant » . Une détermination qui malheureusement n’aura pas été suffisante cette fois-ci.

« Il est libre »

Malgré sa certitude que Bernard Tapie était capable de remporter la victoire contre la maladie, c’est avec beaucoup de chagrin qu’Alain Delon apprenait le décès de son ami ce dimanche. Toujours sur LCI, il reconnaît avoir été très touché : « Je l’aimais beaucoup, on s’adorait. On se parlait souvent l’un et de l’autre et ça me fait une peine atroce. J’espère qu’il est parti dans son sommeil, qu’il n’a pas souffert, qu’il n’a rien senti ». Visiblement prêt à en dire plus, Alain Delon confiait qu’il était déjà inquiet ces derniers jours concernant la santé de l’ancien homme fort de l’Olympique de Marseille.

Dans cet entretien avec les journalistes, Alain Delon avoue effectivement que Bernard Tapie avait peut-être baissé les bras récemment en raison de l’avancée de ce cancer qui le rongeait. Malgré tous les efforts et toutes les tentatives des médecins pour venir à bout de ce mal, rien n’a apparemment été suffisant : « Il en avait marre. Il a tout essayé, il a tout fait pour tenir, et il n’a pas pu. Et c’est bien comme ça, maintenant il est libre, il est heureux, il est tranquille » . Même si aujourd’hui Alain Delon se sent seul, il semble néanmoins être soulagé que Bernard Tapie ne souffre plus. Cependant, ce nouveau départ s’inscrit dans une déjà très longue liste de proches qui l’ont malheureusement quitté récemment. Objeko vous en dit plus.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par @meisxinspired

Des pages de vie qui se tournent

Alors qu’Alain Delon pleure aujourd’hui Bernard Tapie, il perdait en effet un autre de ses amis il y a quelques semaines. Le décès de Jean-Paul Belmondo a effectivement été pour lui un moment très difficile à vivre : « Je suis complètement anéanti. Là, je vais essayer de m’accrocher pour ne pas faire la même chose dans 5 heures (…) c’est une partie de ma vie, on a débuté ensemble il y a 60 ans ». Deux comédiens qui ont partagé l’affiche à quelques occasions, mais qui ont surtout été les deux acteurs les plus emblématiques de leur génération. Considérés comme les deux véritables monstres sacrés du cinéma, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo avaient une multitude de points communs malgré leurs différences.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Décidément, Alain Delon aura vécu ces dernières semaines très difficilement sur le plan des émotions. Mais en remontant encore un peu plus dans le temps, la liste des récentes disparitions de ses amis devient malheureusement impressionnante. Avant Jean-Paul Belmondo et Bernard Tapie aujourd’hui, Alain Delon voyait également Guy Bedos, Yves Rénier ou encore Claude Brasseur le quitter à jamais. Tous des hommes qui étaient très proches et pour qui l’amitié n’était pas un vain mot. Voilà donc une nouvelle page qui se tourne pour Alain Delon qui aujourd’hui doit se sentir extrêmement seul, un peu comme le dernier des Mohicans.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.