Alerte arnaque à l’achat de voitures : cette escroquerie fait des ravages sur Leboncoin ! Méfiez-vous !

Si les achats sur internet n'ont pas toujours bonne réputation, c'est que les arnaques sont nombreuses. Des français en ont malheureusement fait les frais, comme le rapporte La Dépêche. Alors qu'ils pensaient faire une affaire intéressante en achetant une voiture quasi neuve, ils n'ont jamais vu le véhicule. En revanche, ils ont perdu leur argent.

© Renault

Une arnaque bien menée 

Arnaque: Au moment de changer de voiture, beaucoup de personnes optent pour l’occasion. C’est en effet un moyen de faire de belles économies, surtout quand on sait que les voitures neuves perdent de leur valeur très rapidement. Ainsi, les recherches sur Leboncoin se comptent par centaines de milliers tous les jours. 

Certains arnaqueurs en sont parfaitement conscients et espèrent se jouer de la crédulité des acheteurs en leur proposant des voitures quasi neuves. Malheureusement, , ces voitures, ils ne les verront jamais

Un homme surnommé David par La Dépêche recherche sur leboncoin une Peugeot 5008. Il souhaite en trouver une en bon état. En septembre dernier, il commence alors ses recherches. Il tombe rapidement sur une offre intéressante. La voiture qu’il recherche est proposée à la vente pour 27 800 euros et affiche seulement 10 000 kilomètres. Autant dire qu’elle est quasiment neuve. David ne se méfie pas, d’autant plus qu’elle est vendue par un « professionnel » (il se présente comme un courtier en automobile) qui met en évidence son numéro Siret, comme pour endormir la méfiance des acheteurs. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AUTO LYONS (@autolyons)

Une fois le paiement effectué, les acheteurs sont sans nouvelle 

David discute avec ce fameux courtier et est rapidement en confiance. « Il s’exprimait bien, semblait sérieux et s’y connaître » témoigne une des victimes de cet escroc. Ils s’appellent à plusieurs reprises, et David finit par verser un premier acompte de près de 4.000 euros. Les ennuis commencent alors. « Ensuite, il m’assure que la livraison de mon véhicule est imminente, que la voiture se trouve en Italie ». Rien de surprenant pour le moment, c’est bien le travail du courtier que de faire le lien entre l’acheteur et le vendeur. Que la voiture soit à l’étranger n’est pas si surprenant. C’est du moins ce que pense David, qui s’impose comme la victime idéale pour son arnaqueur. 

Ce dernier demande que le restant de la somme, 24.000 euros, soit versé pour enfin « activer » l’arrivée du véhicule chez David. Le virement est effectué, les jours passent, et jamais la voiture n’arrive à destination. « Il m’a à chaque fois répondu en donnant des excuses, il m’a expliqué qu’avec le Covid, les délais étaient allongés. Il m’a ensuite assuré que la voiture se trouvait dans un autre pays puis silence radio ».

De nombreux français victimes de cette arnaque

Cet homme a réussi à avoir une dizaine de personnes. Le numéro Siret qu’il met en évidence renvoie à une société toulousaine qui n’existe pas. Corinne (un pseudo donné par La Dépêche) fait partie des victimes. Elle a perdu 14.000 euros. En échange de cet argent, elle espérait conduire prochainement une Dacia Duster. Mais tout comme David, elle n’a jamais vu la voiture de ses yeux. Les victimes comprennent après quelques jours qu’elles se sont faites avoir par une arnaque bien exécutée. « J’ai quand même signalé son profil sur le Bon coin », précise Corinne. 

En attendant de retrouver un jour son argent (elle a déposé plainte), Corinne s’est donnée comme mission de référencer toutes les personnes qui ont été arnaquées par ce faux courtier en assurance. Sur sa liste, la somme de 110 000 euros apparaît. C’est le total escroqué par cet arnaqueur selon les sources de Corinne. D’autres victimes n’ont peut-être pas encore fait savoir qu’elles avaient elles aussi été arnaquées. 

Les victimes pourront-elles un jour retrouver leur argent ? Rien n’est moins sûr, comme l’indique un gendarme spécialisé dans ces arnaques : « Il s’agit souvent de fausses identités, de faux numéros, tout est faux en réalité. Cela rend la tâche difficile notamment pour les localiser. Une fois qu’ils ont épuisé le filon ou qu’ils se sentent menacé, ils remontent autre chose, ailleurs ».

Si vous avez prévu d’acheter une voiture, faites donc très attention avant de verser une somme d’argent à une personne se présentant comme un courtier. Dans la mesure du possible, faites en sorte de voir de vos yeux le véhicule et de l’acheter sur place. Si un numéro Siret est donné, faites des recherches poussées pour savoir si le vendeur est fiable ou non.