Alerte, arnaque à l’assurance-maladie : le compte de 500 000 assurés piratés, méfiez-vous

Une nouvelle arnaque frappe la France et cible les assurés. Comment vous prémunir de cette nouvelle fraude qui met en alerte les services de cybersécurité français ?

©Adobe Stock

L’arnaque assurance maladie fait des ravages depuis ce début d’année 2022. Les autorités compétentes sont en alerte mais encore trop de personnes tombent dans le piège des malfaiteurs. Pour les contrer, une seule solution : le partage de l’information officielle. En effet, si les assurés sont au courant des techniques de l’arnaque assurance maladie, ils ne se feront plus avoir. Et par conséquent, les escrocs changeront de technique. Malheureusement, ils risquent de profiter encore un moment de cette faille. Puisqu’ils sont parvenus à pirater les données personnelles de 500 000 assurés d’après les informations fournies dans les colonnes du journal Midi Libre. Nos confrères assurent en revanche que les informations bancaires des assurés ne sont pas concernées. Mais en tombant dans le piège de cette arnaque assurance maladie, ils pourraient les compromettre. Objeko vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Arnaque assurance maladie : le service de cybersécurité du gouvernement appelle à la vigilance

« Votre carte vitale arrive à expiration, afin de continuer de profiter de nos services, veuillez mettre votre carte à jour. », c’est peut-être un message que vous avez reçu par mail ou par SMS. Ce texte est suivi d’un lien internet qui doit vous mettre en relation avec des services pour mettre vos données à jour. Mais attention ! Ce lien est frauduleux ! Tout comme le message qui le précède évidemment. C’est de cette façon que l’arnaque assurance maladie piège ses victimes. Elle fait croire aux assurés qu’il devient urgent de mettre à jour leurs cartes vitales pour finalement récupérer des données plus sensibles telles que vos numéros de cartes bancaires.

Selon nos confrères du journal Midi Libre, l’arnaque a été confirmée par le site officiel de l’assurance maladie ce lundi 21 mars au matin. « Des personnes non autorisées ont réussi à accéder à des données personnelles administratives concernant environ 500 000 assurés de l’Assurance maladie d’après les investigations en cours.« , peut-on effectivement lire sur le dite internet ameli.fr. Et Objeko vous l’accorde, c’est très inquiétant. Néanmoins, les données que les escrocs ont récupérées ne sauraient suffire à leur permettre de siphonner les économies des assurés ciblés.

« Il ressort des premières analyses que les attaquants ont pu se connecter à des comptes de professionnels de santé dont les adresses mails avaient été compromises.« , poursuivent les autorités compétentes. Les informations dérobées par les malfaiteurs qui mettent en place cette arnaque assurance maladie sont les noms, prénoms, date de naissance et numéros de sécurité sociale de 500 000 assurés. En somme, l’arnaque tente d’hameçonner ses victimes. Cependant, si les tentatives de phishing ne sont malheureusement pas rares, le fait que l’arnaque assurance maladie implique la mise à jour de la carte vitale peut faire douter les citoyens les mieux avertis.

Comment se prémunir de ce genre de procédure malveillante ?

Pour vous protéger contre ces arnaques, il faut intégrer une information simple. Celle de ne jamais cliquer sur un lien que vous recevez par mail ou par SMS. Si ce sont des organismes légaux ou gouvernementaux qui semblent vous contacter, vous pouvez les contacter à votre tour pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une fraude.

Par exemple, si vous recevez ce message concernant votre carte vitale, contactez directement l’assurance maladie sans cliquer sur le lien présent dans le message. Vous éviterez ainsi de faire partie des victimes de cette arnaque assurance maladie. De plus, pour mettre à jour votre carte vitale, il vous suffit de vous rendre en paramécie avec celle-ci. Les employés de la pharmacie sont en mesure de mettre vos données à jour. Et cela sans que vous ayez besoin de vous rendre sur internet.

Enfin, que ce soit dans le cas de l’arnaque assurance maladie ou d’une autre tentative de phishing, il faut garder en tête plusieurs éléments. Premièrement, il ne faut jamais répondre à une demande d’information bancaire en ligne ou par téléphone. Même si c’est votre banque en personne qui vous contacte pour obtenir ces informations. En effet, les escrocs n’ont pas de limites pour se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas. Ils peuvent même se faire passer pour l’un de vos enfants ou votre âme sœur pour vous réclamer de l’argent. Et ce ne sont malheureusement pas là des exemples inventés par Objeko.