Alerte arnaque : victimes d’une escroquerie à la voiture volée, ils ont tout perdu, explications

Une arnaque a récemment eu lieu aux environs de Toulouse. Un couple en précarité financière a été arnaqué lors de l'achat d'une voiture !

©20minutes.fr

C’est une mésaventure incroyable et folle que vient de vivre un couple en précarité financière. Ces derniers ont acheté un véhicule sur une plateforme, pensant effectuer une bonne affaire, mais cela ne s’est pas passé comme prévu. Ils ont été victime d’une arnaque. Voici toutes les explications de cette incroyable histoire et affaire. 

Un couple victime d’une arnaque !

C’est une histoire assez folle que vient de vivre un couple en situation de précarité financière. 

En effet, ces derniers se sont rendus sur une plateforme bien connue des français, qui n’est autre que Le Bon Coin, afin d’acheter une voiture. 

Une plateforme qui permet de nombreux achats, mais qui est également sujette à des arnaques. En effet, c’est ce que vient de vivre ce couple, victime d’une arnaque. 

Arnaque à l'achat de voitures sur Leboncoin : les victimes se multiplient - ladepeche.fr

C’est en périphérie de Toulouse, et plus précisément à Balma que cette histoire se déroule. Karim et Mahdjouba, parents de cinq enfants, souhaitaient acheter une voiture. 

Pour cela, ils se sont rendus sur Le Bon Coin mais ils ont été victime d’une arnaque. Trouvant ainsi un modèle qui correspond à leurs attentes, le couple a effectué les démarches nécessaires pour le recevoir. Le vendeur demandait également une avance et la mère de famille a dû hypothéquer des bijoux. 


Mais en réalité, le véhicule qu’ils ont acheté a été volé et ils se retrouvent désormais démunis. Cette affaire remonte au 3 mars 2022, et le véhicule en question est une voiture sans permis de marque GDM. Et son montant est de 7.500 euros après quelques négociations. 

Une arnaque bien menée !

Il semblerait que cette arnaque soit planifiée depuis plusieurs temps. En effet, le couple a rencontré les vendeurs de ce véhicule. 

La mère de famille, victime de cette arnaque, a également précisé la chose suivante lors de leur rencontre : « La femme est arrivée avec deux enfants en bas âge sur des vélos sans pédales. Elle parlait bien français. Elle nous a expliqué qu’ils vendaient le véhicule parce qu’il est trop petit pour mettre toute la famille. Ça nous a mis en confiance« .

Mais Karim, le père de famille, connaissait très bien le domaine automobile. Il a alors voulu inspecter le véhicule afin de voir si certains dommages n’étaient pas présents. Ainsi, il inspecte donc le moteur, la carrosserie et la carte grise et tout semble correspondre. 

Occasions entre particuliers : les Français craignent les arnaques – L'argus PRO

Il précise également la chose suivante : « Le soir, j’ai aussi vérifié sur Internet le certificat de non-gage pour savoir si le véhicule n’avait pas été volé« .

En confiance, l’argent est donné en liquide, et c’est face moment que les ennuis commencent. 

Tout commence ainsi pour cette arnaque, lorsque le beau-frère de Karim précise la chose suivante, expliquant : « qu’une voiture comme ça, avec si peu de kilomètres, à ce prix, ce n’est pas normal et elle valait au moins le double« .

Faisant part de ses doutes, le beau-frère a donc mené le couple au commissariat. Et lors de leur arrivée et lorsque les policiers ont entendu les propos du couple, cela s’est confirmé. Ils étaient bel et bien victimes d’une arnaque !

De grandes conséquences !

Ainsi, lors de l’inspection des enquêteurs sur cette affaire, ils se sont rendus compte que tout ceci était bel et bien une arnaque. 

Il apparaît qu’un des voleurs, originaire de l’Est, sourd et muet, aurait volé le véhicule à quelqu’un qu’il connaissait, en s’emparant de tous les papiers adéquats. 

Mais le plus important est bien évidemment la somme qui a été donnée pour l’achat de cette voiture ! La quasi-totalité de cette somme a été versée sur des plateformes de cryptomonnaies. 

Guide d'achat d'un véhicule d'occasion – La Belle Auto

Les enquêteurs, qui se sont emparés de cette arnaque, ont pu récupérer seulement 1.200 euros. 

Le couple, audacieux, a également déclaré la chose suivante : « On ne veut pas rendre la voiture tant qu’il n’y aura pas une décision de justice en notre faveur« .

Il faut savoir que le procès est attendu le 8 avril au tribunal correctionnel de Toulouse. Mais Karim, le père de famille qui a été victime de cette arnaque, semble en subir de graves conséquences. 

Il a notamment perdu 6 kilos et prend des antidépresseurs pour espérer aller mieux au vu de sa précarité. Une situation difficile pour ce dernier et sa famille, qui doit désormais vivre dans l’angoisse.