Alerte danger : Carrefour, Intermarché, Leclerc…, Ces aliments pour les fêtes doivent être rapportés, il s’agit de magrets de canard fumé

Tomber malade à cause d'un produit alimentaire, ce n'est jamais une bonne nouvelle. Encore moins pendant les fêtes de fin d'année. Mais personne ne peut se permettre de prendre la listériose à la légère.

© Capture Facebook

Carrefour, Spar, Intermarché, Leclerc, Simply, Système U, Auchan… Les grandes enseignes de la France entière appellent à la vigilance des consommateurs. Il en va de leurs santé, pour éviter un drame pendant les fêtes de fin d’année. En effet, pour Noël et le jour de l’An, il est de coutume de préparer des repas festifs. Sur les tables des Français on retrouve alors souvent du saumon, du foie gras, de la dinde ou encore du canard, si ce n’est pas aussi quelques fruits de mer. C’est pour cette raison que ce rappel de produit tombe donc très mal. Objeko signale donc à ses lecteurs qu’il convient d’appliquer la plus grande vigilance vis-à-vis des lots de canard fumé en tranches. Certaines marques de ce produit présentent des traces de listeria monocytogenes, une bactérie responsable de la listériose. Or, cette maladie n’est pas à prendre à la légère.

Rappel Conso, le site du gouvernement dédié aux rappels de produit, est mis à jour continuellement. Les professionnels renseignent les produits potentiellement dangereux et toutes les références sont disponibles. Ainsi, les consommateurs peuvent s’informer en temps réel et éviter le moindre risque. Néanmoins, si un rappel de produit est en cours, chez Carrefour ou d’autres grandes enseignes de distribution, c’est qu’il a déjà été vendu et acheté par des consommateurs. C’est pourquoi il est essentiel de faire circuler ce genre d’informations. La listeria peut incuber jusqu’à huit semaines avant de se déclarer. Les consommateurs doivent donc rester en alerte, surtout s’ils ont déjà consommé les produits en cours de procédure de rappel.

Carrefour, Intermarché, Leclerc… Les distributeurs de la France entière en alerte

Pour tous les rappels de produit mis en lumière dans cet article, Objeko est au regret de vous informer que la présence de listéria est avérée. Plus qu’un risque potentiel, c’est donc un risque réel qui est encouru par les personnes qui consomment les produits suivants.

Le numéro GTIN de ce lot de magret de canard fumé et tranché de la marque Maîtres Occitans est le 3443705058629. Et le numéro de lot à vérifier est le 212573

Les numéros GTIN de ce lot de magret de canard fumé et tranché de la marque Clos Saint Sozy sont les 3443705002400 / 3443705062176 / 3443705024150 / 3443704408067 et 3443705002264. Le numéro de lot est le 212573.

Les numéros GTIN de ce lot de magret de canard fumé et tranché sans marque sont les 3443704408005 et 3443704408227. Tandis que le numéro de lot est le 212573.

Le numéro GTIN de ce lot de magret de canard fumé et tranché de la marque Maîtres Occitans est le 3443704408197. Aucun numéro de lot n’est indiqué, ils sont donc tous potentiellement dangereux.

Le numéro de lot de ce magret de canard fumé et tranché de la marque Clos Saint Sozy est le 212573.

Les dangers de la listériose

Si vous pensez avoir consommé un ou plusieurs de ces produits, il convient de vous rapprocher de votre médecin. Carrefour, Spar, Intermarché, Leclerc, Simply, Système U, Auchan ainsi que toutes les grandes enseignes qui mettent en place des rappels de produit pour cause de présence de listeria monocytogenes le rappellent. En effet, vous pourriez être porteur de cette bactérie. Une bactérie particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées. Rappel Conso précise d’ailleurs que les premiers symptômes pourraient être de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête et des courbatures. Votre médecin doit donc être informé du risque de listériose. Concernant les femmes enceintes, elles s’exposent à un risque d’accoudement prématuré ou de graves complications pour l’enfant, à naître s’il survit.

Pour éviter de courir des risques pour leur santé, Objeko exhorte ses lecteurs à la plus grandes vigilance.