Alerte, ce nouveau radar révolutionnaire débarque, les chauffards vont le détester

Ce radar embarque de la haute technologie

© Parifex

Un nouveau radar de très haute technologie va bientôt débarquer sur les routes françaises. Il va être très difficile de passer à travers les mailles du filet ! L’équipe de rédaction Objeko vous dit tout dans cet article.

Le nouveau radar Nano arrive en France

C’est officiel ! Le radar Nano vient d’être homologué et va faire son arrivée sur les routes françaises. Il s’agit d’un radar de dernière génération qui embarque en lui un Lidar. Vous connaissez peut-être déjà la technologie du Lidar. Celle-ci a fait son apparition dans les derniers Iphones, mais aussi dans certains robots  ménagers. Le Lidar permet de créer une reconstitution 3D de son environnement en temps réel.

Ainsi, le radar Nano équipé de cette technologie pourra reconstruire virtuellement chaque voie, et vérifier la vitesse de chaque véhicule. Cela pourrait également permettre à ces appareils de détecter si un automobiliste brûle un feu ou dépasse la ligne d’un stop dans une configuration urbaine.

Vous l’aurez compris, avec le Radar Nano, il sera de plus en plus difficile de passer entre les mailles du filet ! L’appareil du constructeur Parifex est en phase de test dans le Doubs. Si le test s’avère positif, le radar Nano viendra compléter les très nombreux autres modèles qui jonchent déjà nos routes. Amis chauffards, il va falloir penser à lever le pied !

La vitesse : première cause de mortalité sur la route

Un petit excès de vitesse n’est pas bien méchant. Et puis, on a toujours une bonne excuse . La plupart du temps, bien sûr, c’est à cause d’un retard quelconque. Se faire flasher par un radar est souvent vu comme une injustice. Or, l’excès de vitesse est la première cause de mortalité sur les routes en France, juste avant la consommation d’alcool. D’ailleurs, la vitesse est à la fois une cause de mortalité, mais également un facteur secondaire dans de nombreux autres cas d’accidents : alcoolémie, consommation de stupéfiants, inattention… En France, cela représente 32% des décès sur les routes. Il s’agit pourtant d’un facteur de risque très facile à éviter.  

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ECAUTO39 (@ecauto39)

Il n’est donc pas surprenant de voir que le gouvernement met en place année après années un plus grand nombre de contrôles de vitesse, notamment par le biais de radars automatiques, en ville comme sur les autoroutes. Ces dispositifs remplacent de plus en plus les contrôles effectués par des gardiens de la paix. Et c’est un succès assez important. Selon la Sécurité Routière, entre 2003 et 2012, ces radars ont permis de sauver 23 000 vies. Bien sûr, cela n’empêche pas les excès de vitesse. De plus, les applications de radars permettent désormais de les localiser facilement, Ainsi, certains automobilistes lèvent le pied juste avant un radar, pour repartir de plus belle après. Il semblerait toutefois que ce ne soit pas le cas pour cette portion de route de la Somme.

Un flash de radar qui peut vous coûter cher !

Si vous souhaitez appuyer sur le champignon, attendez vous á piocher dans vos économies ! Les photos prises par les radars français peuvent vous coûter très cher ! Ceci est bien évidemment fait dans l’optique de dissuader les français à commettre des infractions, en s’attaquant directement à leur porte-monnaie. 

Tous les excès de vitesse ne sont cependant pas comptabilisés de la même manière. Leurs sanctions sont également adaptées. Les différents niveaux de sanctions sont :

  • Excès de vitesse inférieur à 20 km/h (avec vitesse maximale autorisée inférieure ou égale à 50 km/h) : l’amende forfaitaire est de 135 €, et s’accompagne du retrait d’un point de permis.
  • Excès de vitesse inférieur à 20 km/h (avec vitesse maximale autorisée supérieure à 50 km/h) : toujours retrait de point, mais cette fois-ci l’amende forfaitaire n’est que de 68 €
  • Excès de vitesse égal ou supérieur à 20 km/h et inférieur à 30 km/h : l’amende forfaitaire est de 135 €, et vous perdez cette fois-ci deux points sur votre permis.

À partir de là, les choses se corsent. Si un radar vous attrape à des vitesses supérieures, l’amende devient très salée. 

  • Excès de vitesse égal ou supérieur à 30 km/h et inférieur à 40 km/h : 135 d’amende, 3 points en moins, mais aussi une suspension de permis de 3 ans et l’obligation d’accomplir un stage de sécurité routière.
  • Excès de vitesse égal ou supérieur à 40 km/h et inférieur à 50 km/h : tout pareil, mais avec cette fois-ci 4 points en moins sur le permis de conduire.