Alerte, cette arnaque au colis fait des ravages et vide votre compte bancaire ! Méfiez-vous

Dans un monde où Internet est devenu de moins en moins sûr, on vous partage une nouvelle arnaque au colis afin de vous protéger. Découvrez l'escroquerie dans cet article.

©(Crédits : DR)

Les arnaques sont devenues monnaie courante dans notre société moderne. En effet, le développement d’internet et les achats à distance ne sont pas étrangers à ce phénomène. De plus, les pirates regorgent de créativité et de nouvelles idées pour tenter de récupérer vos données personnelles et vider votre compte bancaire. En ce moment, une nouvelle arnaque au colis DHL a permis d‘escroquer déjà plusieurs personnes. Pour faire tomber leurs victimes dans le piège, les hackers ont été encore plus loin que d’habitude. En effet, ils ont été jusqu’à créer un faux site web avec les couleurs de DHL. En effet, les usurpateurs d’identité demandent de régler un problème de livraison, ils discutent avec vous avec le chat et vous demandent vos données bancaires ! Le tour est joué !

Arnaque DHL : ne faites pas confiance aux sites qui ressemblent à celui de l’entreprise de transport !

Les arnaques au colis ne sont pas une nouveauté dans le milieu des escroqueries à distance. Tous les jours, les victimes sont de plus en plus nombreuses. Les achats à distance et les livraisons sont un terrain fertile pour les hackers. En effet, ils en profitent pour faire payer des frais et récupérer des données personnelles. Par exemple, cela peut concerner le paiement de faux frais de douanes ou encore des frais de report de livraison. De toute façon, il existe toujours une bonne raison pour sortir sa carte bancaire… Découvrez cette arnaque DHL incroyable…

Cette arnaque DHL insinue que la livraison présente un souci

Cette nouvelle arnaque DHL s’attaque aux clients de l’entreprise de livraison. On peut dire que les pirates ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont redoublé d’ingéniosité… En effet, cette arnaque est très rodée et il sera difficile de passer à travers si vous la croisez. La première étape est d’envoyer un mail au client pour lui indiquer qu’il y a un problème de livraison. Ensuite, l’arnaque DHL invite la victime à se cliquer sur un lien et se rendre vers un site qui imite parfaitement celui de la société de transport. Une fois arrivée sur le site web, la victime est accueillie par un chatbot comme il en existe souvent sur Internet. La messagerie instantanée prétend vous venir en aide pour trouver une solution au problème de livraison du produit.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DHL (@dhl_global)

Une escroquerie très vicieuse !

On peut dire que les pirates ont pris leur temps pour ficeler cette arnaque DHL. En effet, ils ne vont pas droit au but et posent d’abord des questions aux clients en lien avec le produit livré. Une fois que la confiance est installée, au bout d’un moment, le chatbot passe à l’attaque et demande des informations plus personnelles. Par exemple, les identifiants de connexion sur le vrai site DHL ou encore les coordonnées bancaires de l’internaute…

Si la victime tombe hélas dans le panneau, le faux site DHL affiche un faux système de sécurité pour contrôler que la carte bancaire est valide. En réalité, il n’en est rien, mais c’est plutôt bien fait ! Ensuite, la victime doit créer un mot de passe à usage unique, mais il n’est pas nécessaire de recevoir un SMS pour finaliser la transaction. En vérité, n’importe quelle série de chiffres que vous allez indiquer va fonctionner…

À la fin du processus de cette arnaque DHL, les pirates ont donc vos coordonnées bancaires… On vous conseille de faire preuve de vigilance. En effet, les hackers sont présents partout. En ce moment, il y a encore l’arnaque au CPF qui continue. Vous recevez un SMS qui vous indique que vous allez perdre vos droits qui expirent. Mais, il n’en est rien ! En effet, c’est un dû, vous avez travaillé pour les acquérir et ils ne seront jamais supprimés… Enfin pour le moment !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DHL (@dhl_global)