Alerte danger ! Rappel massif de produits, les supermarchés concernés où il faut ramener en urgence ces fromage de rocamadour

Comme c’est régulièrement le cas, nous vous informons d’un rappel de produits concernant un aliment. Un cas qui concerne aujourd’hui des enseignes comme Cora, Intermarché ou encore Leclerc.

© lepoint

Alerte danger: Si vous avez récemment fait vos courses dans un magasin Cora, Intermarché ou Leclerc, Objeko attire votre attention sur un problème de santé publique. En effet, nos confrères du magazine Capital publie l’information selon laquelle une référence alimentaire disponible dans ces grandes surfaces fait l’objet d’un rappel de produits. Apparemment, il s’agirait d’un nouveau cas de salmonellose.

Alerte danger: Cora, Intermarché, Leclerc : attention ! Rappel de produits en urgence !

Un sujet à ne pas prendre à la légère

Très régulièrement, notre rédaction vous invite à découvrir des articles qui ont pour objet les rappels de produits en France. Il s’agit de s’intéresser à des aliments qui ne correspondent pas aux standards de qualité auxquels on peut s’attendre dans ce domaine. Parfois, il est question d’un problème d’étiquetage, de date de péremption ou encore de la présence d’agents pathogènes comme dans le cas qui nous occupe aujourd’hui. Régulièrement, certaines références contiennent par exemple des traces importantes de Listeria ou encore de Salmonelle. Une situation que vivent aujourd’hui des enseignes comme Leclerc, Cora ou encore Intermarché.

En effet, ce vendredi 11 février 2022, nous apprenons un rappel d’un produit vendu récemment dans les rayons crèmerie de Cora, Intermarché et Leclerc se révèle problématique par rapport à une probable présence de salmonelle. Pour rappel, il s’agit d’une bactérie qui peut provoquer chez l’être humain des maladies telles que la fièvre typhoïde, la fièvre paratyphoïde ou encore la salmonellose. Il s’agit d’ailleurs d’une des principales causes d’infection alimentaire collective. Parmi les symptômes les plus fréquents, on constatera chez les patients des maux de tête, des douleurs gastro-intestinales dans le meilleur des cas. Pour les personnes les plus fragiles, comme les femmes enceintes, les immunodéficients, les enfants ou les sujets les plus âgés, cela peut même engendrer de graves complications au point de véritablement mettre leur santé en danger.

Un contrôle permanent

Cependant, pour éviter ce genre de situation, la France comme un grand nombre de pays dans le monde mettent en place des contrôles stricts en la matière. De leur côté, les industriels et les acteurs de la grande distribution alimentaire sont également très vigilants et réagissent rapidement lorsqu’un tel problème est constaté. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe aujourd’hui avec une référence des magasins Cora, Leclerc et Intermarché. Prenons donc le temps de découvrir ensemble quel est ce fromage qui est visé par ce nouveau rappel de produits ?

Si vous avez fait vos emplettes il y a peu chez Cora, Leclerc ou Intermarché, prenez donc le temps de vérifier si par hasard vous n’auriez pas acheté du fromage type Rocamadour. Contrôlez également s’il ne fait pas partie du lot incriminé. Pour ce faire, Objeko vous livre sans plus tarder toutes les références nécessaires dans ce sens : il s’agit de barquettes Rocamadour AOP 105 grammes (3x35g) de la marque fromagerie du Quercy. Le code-barres est le 00003443520068063 alors que la date limite de consommation (DLC) s’étend jusqu’au 7 mars 2022. Concernant le deuxième lot, ce sont des barquettes de 12 Rocamadours de la même marque avec le code-barres 000344350068247 et une date de péremption au 09/03/2022.

Alerte danger: Une procédure bien rodée

Si après vérification, vous constatez que vous possédez cette référence en votre frigo, voici comment réagir. Tout d’abord, rappelons qu’il ne faut en aucun cas consommer ces fromages en raison du risque important d’intoxication alimentaire. N’hésitez donc pas à les jeter ou à les ramener dans les magasins Cora, Leclerc ou Intermarché les plus proches de chez vous. En effet, la législation impose au vendeur de vous rembourser votre achat sur simple présentation du produit incriminé. Ajoutons également qu’il n’est pas nécessaire de produire une preuve de paiement comme un ticket de caisse. Dans ce genre de situation, cela n’est effectivement pas obligatoire. Dès lors, l’opération devient très simple. Un problème qui malheureusement arrive très régulièrement comme le rapportent très souvent nos équipes. D’ailleurs, ce fromage n’est pas le seul concerné par un rappel de produits cette semaine.

Alerte danger: En dehors du problème révélé par le magazine Capital qui touche Cora, Leclerc et Intermarché, nous vous informons également que Carrefour, Monoprix, G20 et Casino doivent retirer des ravioles de leurs rayons. Nous parlons ici de barquette de pâtes qui comportent elles aussi des traces visibles de salmonelle. Il s’agit de ravioles Dauphiné Label rouge 240 g dont le numéro de lot est le 20050144 avec une date de péremption au 30 janvier 2022. Ajoutons également cette liste, les ravioles au Saint-Marcellin Reflets de France qui porte le numéro de lot 20060175 et une DLC au 31 janvier 2022. En résumé, soyez prudents et réagissez en conséquence afin d’éviter tout risque potentiel en matière de sécurité alimentaire.