Alerte info : cette arnaque par mail fait des ravages en France, ne l’ouvrez surtout pas !

Les Français sont nombreux à se plaindre des relances faites par le gouvernement concernant leur compte CPF. Mais la grande majorité des mails reçus ne viennent pas de l'État, mais d'arnaqueurs.

© Panoramic (Photo d’illustration

Des arnaques de plus en plus courantes

Pas un jour ne se passe sans que les français ne reçoivent un mail leur annonçant qu’ils doivent vérifier leur compte CPF, le mettre à jour, ou récupérer les sous qui se trouvent dessus afin de commencer une formation ou pour se payer le permis de conduire. Le compte personnel de formation est mis en place en 2014. C’est un dispositif qui permet de financer des formations continues en France. 

Le problème, c’est que de nombreux français ne s’y intéressent pas. Dès lors, l’État met en place une campagne de communication pour les pousser à découvrir les fonds qui sont disponibles. Il n’en faut pas plus pour pousser de nombreux arnaqueurs à se faire passer pour l’État. Ainsi, vous avez sans doute reçu un appel téléphonique ou un mail à ce sujet. Mais dans la très grande majorité des cas, il s’agit de phishing. Il est annoncé par la Caisse des dépôts que 15 000 comptes ont été victimes de fraude depuis 2019. Les arnaqueurs tentent de dérober les données personnelles pour avoir accès aux comptes, ou pire, avoir accès directement aux comptes bancaires.

Il faut donc être très méfiant et partir du principe que les mails que vous recevez qui mentionnent votre compte PCF ne sont pas officiels. Si vous souhaitez, par vous-même, avoir accès à votre compte, rendez-vous sur le site officiel sans passer par un mail. Tout simplement car le lien envoyé vous renvoie sur un site qui prend l’apparence du site officiel. Les arnaqueurs sont, en effet, de plus en plus doués, et certaines de leur création sont bluffantes de réalisme.

Des escrocs très malins

Loin de nous l’envie de sous-estimer la capacité des escrocs à jouer avec la naïveté de certains. Après tout, ils sont plus de 15 000 à être tombés dans le panneau. Et cela ne vaut pour que les arnaques concernant les comptes CPF. Or, il existe des dizaines et des dizaines d’arnaques comme celles qui se font passer pour un transporteur pour récupérer un colis, celles qui se font passer pour La Poste, pour La Caf, et celles qui arrivent même à contourner les paiements en ligne sécurisés :

« Si l’on prend l’exemple du boncoin, ils ont instauré le paiement sécurisé en ligne. Aussitôt, les escrocs en ont fait leur affaire et envoient des liens copiant à l’identique ce système. Ils cherchent toujours la parade à la parade. Il est donc nécessaire de se méfier lorsqu’on vend quelque chose quand dans la minute, nous sommes harcelés, que les messages se ressemblent un peu tous ou encore quand l’intéressé propose de cliquer sur des liens ».

Le but des arnaqueurs est simple : se faire passer pour un organisme officiel et sérieux, comme la Caf, régulièrement utilisée pour voler les français. Ils surfent sur une actualité, comme la prime inflation, et propose quelque chose d’encore mieux, comme une prime (qui n’a jamais été évoquée) de 387 euros.

Cette arnaque, comme tant d’autres, est particulièrement bien ficelée. Le mail envoyé ressemble à s’y méprendre à un mail que pourrait vous envoyer la Caf. Mais jamais cette dernière ne vous demandera de remplir un formulaire avec des Arnaques bancaires pour toucher une prime. Aucune démarche n’est nécessaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LH SOLUTIONS (@lh_solutions_fr)

Prévenir ses proches les plus vulnérables

La meilleure chose à faire pour ne pas se faire avoir est de ne pas cliquer sur les liens que vous recevez par mail, surtout si les mails sont automatiquement placés dans les mails indésirables. Mais même si vous recevez un mail sur votre messagerie principale, allez par vous-même sur les sites en question. On vous annonce une nouvelle prime sur la Caf ? Allez sur le site sans passer par le lien et vérifiez tout simplement si cela apparaît sur votre compte, ou non. 

Les jeunes actifs sont habitués aux arnaques, eux qui ont grandi avec internet. C’est leur devoir de prévenir les plus âgés qui peuvent avoir tendance à se faire avoir. Certains retraités se retrouvent avec leurs comptes en banque vidés. Pour éviter le pire, n’hésitez pas à faire de la prévention auprès de vos proches les plus vulnérables.