Alerte info : Olivier Véran alarmiste à l’Assemblée, « la situation est en train de s’aggraver »

Olivier Véran continue de donner l’alerte sur cette nouvelle « vague épidémique massive ». Ce mardi 30 novembre, il affirme qu’elle est en train de s’aggraver…

Alerte info : Olivier Véran alarmiste à l'Assemblée ce mardi, "la situation est en train de s'aggraver"
© Facebook

Olivier Véran, Alerte info : la pandémie se propage de plus en plus rapidement sur le territoire. Olivier Véran, le ministre de Santé, s’est exprimé ce mardi 30 novembre à l’Assemblée nationale. Depuis le 25 novembre, il alerte les médias et les Français sur la reprise épidémique sur le territoire national. En effet, le taux d’incidence est très haut et il continue de grimper. De plus, le nouveau variant, le variant Omicron, serait au moins tout aussi contagieux que la variant Delta. Et Olivier Véran était clair sur ce point, ce n’est pas une bonne nouvelle.

Il déclarait alors, ce 30 novembre, que « la situation est en train de s’aggraver sur le front de l’épidémie ». Nos confrères d’Europe 1 ont également pris soin de souligner l’alerte du ministre de la Santé en ajoutant qu’il insiste encore une fois sur la vaccination comme étant « ce qui protège actuellement notre pays ». Objeko fait donc le point avec vous sur les dernières informations du ministre de la Santé. Car le débat sur la vaccination obligatoire est en train de revenir dans l’actualité.

Alerte info : la 5e vague de la pandémie frappe la France de plein fouet

Certes, La France n’est pas parmi les pays les plus mal lotis par rapport à la crise sanitaire qui fait rage dans le monde. Mais le ministre de la Santé rappelle donc qu’il ne faut absolument pas baisser sa garde. Si il se voulait rassurant le 25 novembre dernier, précisant que la France possède les outils pour affronter cette nouvelle « vague épidémique massive », il sonnait une nouvelle alerte ce 30 novembre à l’Assemblée nationale.

En effet, c’était ce 30 novembre, l’alerte était donnée de façon encore plus claire. À l’Assemblée nationale, Olivier Véran a eu des propos inquiétants. Des propos qui sont justifiés par les chiffres qui arrivent plusieurs fois par jour à sa connaissance. Car, en seulement 24 heures, ce sont 47 000 nouvelles contaminations qui ont été enregistrées en France. Or, Objeko vous le disait dans un article précédent, les services de réanimation étaient encore épargnés jusque là. Mais ce ne sera donc plus le cas pour longtemps d’après le ministre de la Santé. « Le nombre de cas graves continue de monter : 1 700 patients sont dans nos services de réanimation et de soins critiques, c’est pourquoi il faut amplifier la campagne de rappel », déclarait-il.

Olivier Véran: Une situation sanitaire de plus en plus critique

Le vaccin est donc impératif pour que la France parvienne à garder la tête hors de l’eau pendant cette 5e vague. Mais pour qu’une telle alerte soit donnée par le gouvernent, il ne faut pas douter que la situation est grave. Objeko ne manquera pas de refaire le point avec ses lecteurs dans les prochains jours sur ce sujet. Mais en attendant, Olivier Véran affirmait, le 30 novembre dernier, que l’alerte est sérieuse et qu’elle va s’aggraver.

« Cela continue de marquer une augmentation de la diffusion du virus sur le territoire national, avec une moyenne du nombre de contaminations par jour qui dépasse les 30 000 et qui pourrait être, si on poursuit cette dynamique, de plus de 60% par semaine, supérieure au pic de la 3e vague d’ici à la fin de la semaine. », ajoutait donc le ministre de la Santé. En effet, mieux vaut se préparer à endurer une nouvelle vague plus grave que celles que nous avons déjà traversé. Néanmoins, la fatalité n’est pas à l’ordre du jour et la campagne de vaccination doit s’accentuer encore.

D’autant que le variant Omicron ne va pas faciliter les chose. Car, personne ne possède encore suffisamment de données sur ce variant. C’est pourquoi il convient de rester en alerte et de prévenir plutôt que de guérir, autant que possible. Les autorités sanitaires surveillent de près l’émergence de ce variant sur le territoire. Le premier cas Français, découvert à la Réunion inquiète. Car d’autres pourraient se faire jour rapidement. Le ministre de la Santé ne manquera pas d’en informer les Français.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.