Alerte : Leclerc, Cora, Carrefour… Rappel massif de ces produits alimentaires potentiellement dangereux ! Vérifiez vos placards !

C’est à nouveau un rappel qui est fait par de grandes enseignes.

Leclerc, Carrefour, Auchan, Intermarché : alerte danger ! Rappel de produit dans toute la France, risque de morceaux de verre dans des pots de mayonnaise
© DENIS CHARLET / AFP

Leclerc, Carrefour: Les consommateurs commencent à être habitués tant ce genre d’annonces se répètent. Après le scandale du sésame, contaminé à l’oxyde d’éthylène, c’est une affaire similaire qui touche cette fois-ci une sélection de soupes. A vous de vérifier dans vos placards et votre frigo si vous possédez les produits concernés, afin de les détruire ou de les apporter en magasin.

Leclerc, Carrefour: Un dépassement des limites autorisées de pesticides 

C’est la page Twitter @RappelConso qui a prévenu les consommateurs. Les produits suivants dépassent les limites autorisées de pesticides, plus précisément le 2-chloroéthanol (composé chimique, exprimé sous la forme d’oxyde d’éthylène). Ce sont plusieurs soupes qui sont mises en cause, des produits très achetés et appréciés qu’il ne faut pas consommer. Les soupes concernées sont les suivantes : 

La soupe pho de la marque Acecook, les nouilles de riz sautées instantanées Oh Ricey, la soupe de nouilles instantanées de la marque De Nhat, la soupe de nouilles instantanées Mi Lau, les vermicelles instantanées de riz Oh Ricey, les nouilles de riz saveur ail et oignon de Acecook, les nouilles de riz saveur poulet de Acecook, les nouilles de riz saveur boeuf de Acecook, la soupe de nouilles instantanées Haohao et la soupe Pho de Acecook.

Leclerc, Carrefour: Ces soupes ne sont pas produites en Europe, ce qui explique cette concentration hors des limites. C’est en effet un pesticide interdit par l’Union Européenne, mais qui ne l’est pas en Chine, par exemple. Il y a quelques mois était à l’origine du rappel de milliers de produits. Pourquoi ? Car il est cancérogène ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rap’Too (@rappelproduit)

Foodwatch lance l’alarme et s’en prend au système 

Le 29 juin dernier, l’organisation européenne de défense des consommateurs, foodwatch, révèle que la gestion de la crise par Bruxelles ne s’est pas faite comme prévue. En effet, plusieurs pays n’ont pas procédé au retrait des produits concernés des rayons des magasins. Au lieu de lutter contre le problème, la Commission européenne et les États membres seraient prêts à annoncer qu’il est acceptable que ces produits non-conformes soient librement commercialisés dans l’Union Européenne, malgré le caractère nocif de l’insecticide. 

« Comment peut-on classer une substance comme dangereuse (cancérogène, mutagène et reprotoxique) et donc l’interdire dans l’Union européenne et ‘en même temps’ tolérer sa présence dans certains produits intégrant des ingrédients contaminés venant de pays tiers », se demande dans un communiqué Solidaires CCRF & SCL, le syndicat majoritaire au sein de la CCRF. « Hasard ou coïncidence, cela fait bien les affaires de l’industrie agro-alimentaire et de certains lobbies ». Les bénéfices passeraient-ils avant la santé des consommateurs ? Ce ne serait pas la première fois. 

Leclerc, Carrefour: Foodwatch dénonce alors, ne serait-ce que pour que les consommateurs soient plus attentifs à ce qu’ils achètent : ce n’est pas parce que c’est en rayon que ce n’est pas nocif : « Scandale après scandale, on voit les opérateurs échapper à leurs responsabilités et à toute sanction. C’était le cas pour la viande de cheval, le fipronil. Aujourd’hui encore avec l’oxyde d’éthylène, la question de la responsabilité des fabricants, importateurs, distributeurs est totalement éludée dans cette affaire qui a éclaté en septembre 2020 avec l’alerte de la Belgique et qui concerne maintenant des dizaines de pays ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edouard Courot (@dr_edouard_courot)

Qu’est-ce que l’oxyde d’éthylène ? 

Selon cancer-environnement.fr, « l’oxyde d’éthylène est un gaz incolore qui a l’odeur caractéristique de l’éther. Il est très inflammable et se dissout facilement dans l’eau, l’alcool et la plupart des solvants organiques. Commercialisé depuis le début des années 1900, il est utilisé comme produit de synthèse intermédiaire et comme agent de stérilisation. Les principaux secteurs d’utilisation sont l’industrie chimique, l’agroalimentaire, le secteur pharmaceutique et la stérilisation du matériel médico-chirurgical« . 

Ses risques sont connus depuis au moins 1994 puisque c’est cette année-là que « le CIRC a classé l’oxyde d’éthylène dans le groupe 1, c’est-à-dire  parmi les agents cancérogènes pour l’homme (CIRC, 1994) sur la base de données essentiellement animales et de données épidémiologiques limitées. Le CIRC a confirmé en 2008 le classement de l’oxyde d’éthylène dans le groupe 1, compte tenu de données suffisamment probantes sur sa cancérogénicité chez l’homme (mongoraphie du CIRC, volume 97, 2008)« . 

Leclerc, Carrefour: Il est donc important de bien vérifier vos placards et votre frigo si vous êtes amateurs de soupes. A l’avenir, pensez également à vérifier la composition des produits que vous achetez et n’hésitez pas à suivre la page Twitter @RappelConso pour savoir quels produits sont concernés par les retraits.


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.