Alerte ! Olivier Véran : son annonce pourrait gâcher le Noël des Français

Olivier Véran, le ministre de la Santé, sonne l’alerte auprès des Français concernant le variant Omicron. Voilà qui jette une nombre au tableau des fêtes de fin d’année…

Alerte ! Olivier Véran : son annonce pourrait gâcher le Noël des Français
© Capture Facebook

Alerte, Olivier Véran : c’est officiel ! Le variant Omicron est arrivé en France. Dans la matinée du 30 novembre, les chaînes d’informations affirment que pour la première fois, cette mutation du virus de la Covid-19 a été détectée à l’île de la Réunion. Heureusement, c’est plus tôt qu’Olivier Véran donnait l’alerte dans la presse. Indiquant notamment que huit malades étaient des cas potentiellement porteurs du variant Omicron. Et précisant que tout était fait pour se prémunir contre le danger potentiel que représente ce nouveau variant.

En effet, Objeko vous l’accorde, il est encore trop tôt pour savoir si la variant Omicron est plus contagieux que ces prédécesseurs. Ou même pour savoir si il est résistant aux vaccins. Mais l’OMS avait donné l’alerte la première, le 29 novembre. Soit 4 jours après la détection officielle de ce nouveau variant en Afrique du Sud. En précisant notamment que le variant Omicron représentait un risque important. S’il vient d’arriver en France, il circulait déjà en Belgique ou encore en Italie. Les prochaines heures seront cruciales pour les fêtes de Noël des Français.

Alerte : le nouveau variant Omicron est au moins aussi contagieux que le variant Delta

Olivier Véran se veut rassurant mais ne veut pas plus mentir aux Français. Et le ministre de la Santé semble considérer que l’omission est aussi dangereuse que le mensonge. Alors, quand la presse lui demande si le variant Omicron est inquiétant, il ne tempère pas ses propos. Il alerte en revanche, ce 29 novembre dernier, tous les médias pour affirmer que si ce variant n’était pas encore présent en France, ce n’était qu’une question d’heures. Or, Objeko vous le disait plus haut, il ne s’est pas trompé. Le premier cas Français de patient contaminé par le variant Omicron a été détecté sur l’île de la Réunion ce 30 novembre au matin. Une question de temps donc pour que toute la France fasse face à une flambée des cas de contamination.

En effet, Olivier Véran a également tenu à donné l’alerte sur la contagiosité du variant Omicron. Bien que l’état actuel des données sur ce variant restent faibles, il est selon lui déjà possible de dire qu’il est au moins aussi contagieux que le variant Delta. Et il se veut clair : « Ce n’est pas une bonne nouvelle. » C’est donc face à un variant encore plus sérieux que le monde va devoir lutter pendant cette 5ème vague. Alors même qu’elle ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices. En effet, le taux d’incidence en France est tel qu’il aurait été synonyme de reconfinement immédiat il y a quelques mois. Mais le gouvernement refuse d’arriver à cette extrémité sans une absolue nécessité.

C’est donc les médias qui donnent l’alerte. De plus en plus de magazines et de chaînes de télévision envisagent sérieusement un nouveau confinement avant la fin de l’année. Cependant, un espoir subsiste. Car, les symptômes du variant Omicron ne semblent pas si sévères que cela. Certes, il n’ont été observés que chez une trentaines de patients pour le moment. Mais tous se plaignaient d’une extrême fatigue, d’une toux sèche, de courbatures et de maux de gorge. En soi, rien qui ne nécessite de donner l’alerte aux secours comme une détresse respiratoire, un symptôme jusque là présent chez tous les autres variants.

Olivier Véran: Une attention accrue des les heures et les jours à venir

Le variant Omicron pourrait donc venir gâcher les fêtes de Noël et du jour de l’An. Mais malgré l’alerte d’Olivier Véran, le discours du gouvernement est encore à l’appel à la vaccination. Le confinement, le couvre-feu ou encore les fermetures de lieux rassemblants du public ne sont pas encore à l’ordre du jour. Le triptyque : test, alerte et protection reste donc plus que jamais d’actualité. Selon le ministre de la Santé, la France a les moyens de contrôler cette « vague épidémique massive » qu’est la 5ème vague depuis quelques semaines.

Mais c’était donc sans compter sur le variant Omicron. Néanmoins, la campagne de vaccination reste le meilleur moyen de combatte la pandémie. Objeko comprend donc que l’alerte que donne ainsi le gouvernement semble vouloir insister sur le fait de ne pas laisser l’épidémie dégénérer à cause du variant Omicron. La vaccination ne pourrait donc que nous donner un avantage dans ce nouveau combat. Un combat que les Français prendront au sérieux puisque les fêtes de fin d’année sont en ligne de mire.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.