Alerte rappel massif en France chez Lidl : ces produits peuvent être dangereux pour la santé, il s’agit de baguettes de pain

Cela concerne baguette de pain «céréales rustique» vendue par l’enseigne Lidl entre le 3 et ce vendredi 13 mai...

© ohmymag

Un nouveau scandale alimentaire frappe les Français, cette fois-ci du côté de Lidl. La marque allemande Lidl n’a pas d’autre choix : elle rappelle toutes les baguettes de pain «céréales rustiques» pesant 250 grammes et vendues en début de mois de mai en France.

L’ensemble de l’hexagone est donc concerné par ces rappels. Et ce n’est pas sans risque pour les consommateurs. En effet, les services gouvernementaux ont publié une fiche de rappel qui fait froid dans le dos. On y apprend ainsi qu’il y a un «risque de présence de corps étranger métallique ».

Les autorités avertissent sur un «risque de présence de corps étranger métallique »

Tous les clients qui ont encore ces baguettes doivent les retourner. La fiche de rappel indique ains qu’il s’agit en particulier des produits ayant comme référence «GTIN 4056489495017». Bien sûr, ces clients auront droit à un remboursement. Pour toute question, les consommateurs bénéficient d’une ligne téléphonique qui devrait les aider : il s’agit du 0800.900.343.

Lidl fait de plus en plus d’émules. Et pourtant, cette enseigne n’est pas à l’abri des pépins. Car les rappels produits se font de plus en plus fréquents. Lundi 29 novembre 2021, l’enseigne allemande rappelait ainsi des pizzas vendues dans trois régions : Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté et Grand Est. 

A la même période, un aspirateur à main de la marque Silvercret faisait également l’objet d’un rappel pour un sérieux risque d’incendie. En effet, l’appareil pouvait prendre feu ! Et en décembre 2021, l’enseigne bleue et jaune fait un bad buzz : Lidl doit retirer de toute urgence de ses rayons des produits à base de “Cannab *diol” (“C B D”) car ceux-ci contiennent du “T H C”. 

Un bad buzz de plus pour Lidl…

Cette enseigne hard-discount a vu le jour en Allemagne. Alors forcément, la prononciation de Lidl se fait « à l’allemande ». Savez-vous comment prononcer Lidl ? Pour beaucoup de Français, Lidl se dit  » Lid-eul « . Pourtant cette prononciation n’est pas bonne. Eh oui, il faut dire « Lee-dul ». Vous aurez été  prévenu ! Ca peut sonner un peu bizarre au début, mais c’est un pli à prendre.

L’homme qui dirige Lidl s’appelle Dieter Schwarz. Ce n’est pas lui qui a créé Lidl mais son père, Josef Schwarz. Dieter a pris le relai à la mort de son père, en 1977. Et aujourd’hui, il se classe parmi les plus grandes fortunes au monde ! Il faut dire que c’est grâce à lui que Lidl est devenu un magasin alimentaire de hard discount. Ce nouveau concept l’a pulvérisé à la 23eme place des personnalités les plus riches au monde. Il a aujourd’hui 80 ans et son patrimoine atteint désormais 30 milliards de dollars.

L’enseigne Lidl a vu le jour en 1930. Et à cette époque-là, ce n’était pas du tout un supermarché. Car Lidl ne proposait que de la nourriture. Aucun appareil électro-ménager, aucun essuie-tout ni aucune éponge ne se trouvait dans les rayons. Ce n’est qu’en 1973 que Lidl a commencé à vendre un peu plus de produits. Et comme ça, aujourd’hui, on trouve aussi bien des lampadaires design à moins de 40 euros que des AirPods à 20 euros !

La nouvelle stratégie de Lidl

Si vous comparez Lidl à d’autres supermarchés, vous trouverez rapidement que l’on se sent beaucoup plus à l’étroit chez Lidl. Les magasins ont été construits de façon à ce que les clients bouclent la corvée des courses en seulement 20 minutes. Pas mal comme concept ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Et ça permet surtout de baisser les prix des loyers. Mais les choses changent : si la plupart des magasins Lidl se trouvaient en périphérie des villes, ils sont désormais de plus en plus nombreux à ouvrir en plein centre-ville. Une nouvelle stratégie pour conquérir une plus large clientèle.

Comment font-ils pour proposer des prix si bas ? C’est très simple ! Contrairement aux autres supermarchés, l’éventail des produits est très serré. Lidl privilégie ses propres produits. Moins de stocks à écouler, c’est ainsi moins de perte à la fin sur les ventes. Et puis, le principe du discount, c’est aussi d’employer moins de personnes. C’est pour ça que les rayons ne sont que des tas de palettes les uns à côtés des autres. Pas besoin de mise en rayon. Il fallait y penser !