Alerte, rappel produit en France : ne consommez surtout pas ce café très connu !

Si vous avez pour habitude de débuter votre journée avec un café, vous allez avoir un choc. En effet, entre la rupture de stock et la bactérie présente dans cette boisson chaude, vous n'allez pas l'apprécier autant qu'avant !

© RL – Alerte, rappel produit en France : ne consommez surtout pas ce café très connu !

Après le chocolat ou bien la pizza, le café était l’un de nos repères. Hélas, cette histoire de microbes remet tout en question ! Aïe…

Le café comme vous ne l’avez jamais vu, bu ou lu !

Tous les matins, c’est le même rituel. Si vous n’avez pas pris votre tasse de café, vos proches ne doivent pas vous adresser la parole. En effet, le breuvage vous donne suffisamment de forces pour débuter la journée. C’est pourquoi, quand vous constatez qu’il n’y en a plus, vous avez tendance à paniquer plutôt qu’à trouver des alternatives (thé, jus d’orange, etc.). Depuis que Vladimir Poutine sème l’angoisse en Ukraine, plusieurs produits ont disparu des rayons. Ici, Objeko a une pensée émue pour les amoureux de la moutarde et de l’huile de tournesol. Or, aujourd’hui, ce n’est pas une rupture de stock traditionnelle. Lorsque les enseignes Tuodì, InGrande et Fresco Market ont eu vent de ce rappel d’ordre sanitaire, ils tirent la sonnette d’alarme… Leurs clients sont en danger ! 

Que se passe-t-il ?

À moins d’avoir des connaissances scientifiques, vous ignorez sans doute ce qu’est l’ochratoxine A. Celle que les experts surnomment OTA pour aller plus vite peut avoir des conséquences dramatiques pour l’homme. Certes, cette bactérie se déguise en champignon et se cache souvent dans quelques ingrédients adorés par les petits et les grands. On pense notamment aux céréales du matin ainsi qu’à la famille des légumineuses du midi ou soir. De temps en temps, elle mute en caméléon et s’insère dans les préparations instantanées. Une fois qu’il les a diluées avec un peu d’eau, le consommateur ignore qu’il y a un risque de tomber gravement malade. Aussi, avant que les autorités ne le préviennent de rapporter son achat en magasin, il continue de boire sa tasse de chocolat chaud, café ou thé.

Cancer 1 – Café 0

Cher ami d’Objeko, on vous demande de vous accrocher, car vous risquez d’avoir un choc. Vous avez tort d’ignorer les recommandations des autorités. En effet, comme on peut le découvrir en lisant des informations sur l’usine Kinder ou de Buitoni, en plus des désagréments intestinaux causés, la molécule s’en prend directement à d’autres organes vitaux. Et dans le cas de ce café infecté, on pense notamment aux reins. Avouez que développer un cancer à cause d’un breuvage chaud, ça serait le comble de l’horreur. Après différentes analyses, les géants de l’industrie décident de bannir cette marque de leurs rayons. Pourquoi prendre le risque d’avoir un procès de la part des victimes ? En pleine pandémie, ça ne serait pas responsable. À l’instar des nombreux rappels traités et répertoriés par ce site officiel, la solution idéale est de procéder au remboursement.