ALERTE : Un journaliste célèbre de France 2 retrouvé mort sur une plage des Sables-d’Olonne

Selon le journal Les Sables, Jean-Daniel Flaysakier a été retrouvé mort sur les plages des Sables-d’Olonne. Âgé de 70 ans, l’ancien journaliste de France 2 aurait succombé à un malaise.

ALERTE : Un journaliste célèbre de France 2 retrouvé mort sur une plage des Sables-d'Olonne
© IStock/ France 2

Ce lundi 11 octobre 2021, le journal Les Sables annonce que le corps d’un célèbre journaliste de la rédaction de France Télévisions a été retrouvé sur les plages des Sables-d’Olonne. D’après les informations divulguées par le quotidien régional vendéen, l’ancien collaborateur de la deuxième aurait succombé à un malaise. Objeko vous propose donc d’en découvrir plus sur les circonstances exactes du décès de Jean-Daniel Flaysakier.

Mort de Jean-Daniel Flaysakier, journaliste de France 2 : une figure emblématique de Télématin

Un visage très célèbre du petit écran

Ce 11 octobre 2021, toute la grande famille de France Télévisions est en deuil. En effet, la mort du journaliste Jean-Daniel Flaysakier vient d’être annoncée. L’homme serait décédé d’un malaise selon les premières constatations. Cependant, une enquête est en cours pour déterminer avec précision les causes de cette mort. Cette information parue dans le journal Les Sables n’a bien évidemment pas manqué de susciter un grand nombre de réactions émues et des hommages immédiats. Il faut dire que le journaliste était particulièrement apprécié du public, mais également de ses collègues.

Pour rappel, Jean-Daniel Flaysakier a officié durant de nombreuses années sur les antennes de France Télévisions. Le public se souvient de sa bonhomie et de son célèbre nœud papillon. Au fil des décennies, il aura ainsi fait un nombre incroyable d’apparitions aussi bien dans les journaux télévisés que sur le plateau de Télématin alors, présenté par William Leymergie. Ce médecin de formation était effectivement devenu une figure incontournable de la chaîne avec plus de 33 ans de présence ininterrompue à son actif. Son décès laisse donc un grand vide dans le cœur de ceux qui l’ont connu. Avec bien évidemment en tête de liste sa famille et ses proches. Cet homme de science proche du public était également connu pour avoir des positions très tranchées sur certains sujets. Même après son retrait de l’antenne en 2018, il était d’ailleurs resté très actif sur les réseaux sociaux.

Une retraite médiatique bien méritée

Il y a trois ans, Jean-Daniel Flaysakier décidait effectivement de tirer sa révérence après trois décennies de bons et loyaux services dans les équipes de France 2. Il souhaitait ainsi s’octroyer plus de temps pour lui et pour ses proches, mais également revenir à ses premiers amours comme il le déclarait sur Twitter avec une pointe d’humour : « Je veux remettre la blouse blanche s’il y en a à ma taille dans une équipe ». Entre ses consultations et sa semi-retraite, l’ancienne gloire de la télévision aimait séjourner dans une région chère à son cœur tout près des Sables-d’Olonne. Il s’agit d’ailleurs de l’endroit même où la mort du journaliste a été constatée.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Odysséa (@odyssea_fr)

Malgré son retrait de l’antenne, Jean-Daniel Flaysakier restait néanmoins un observateur attentif de l’actualité en général. Il n’avait alors pas manqué de s’exprimer à plusieurs reprises concernant la pandémie de Covid-19. Récemment encore, l’ancien journaliste n’hésitait ainsi pas à faire part de son mécontentement sur la Toile. Et ce, au sujet du faible taux de vaccination pour le personnel soignant. « On ne peut pas se réjouir d’avoir des EPHAD dans lesquels on a un taux de vaccination formidable et penser que seulement 20 % des gens qui s’occupent de ses personnes âgées sont vaccinés ». Pour lui, il s’agissait d’un non-sens.

France 2: Un homme de cœur

En tout cas, la disparition de Jean-Daniel Flaysakier n’a pas manqué de créer un grand élan de tristesse dans les médias. Il faut effectivement reconnaître que l’homme était particulièrement apprécié en raison de son grand cœur et de sa générosité. Depuis son retrait de la télévision, le jeune septuagénaire donnait d’ailleurs de beaucoup de son temps à l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif pour aider les femmes atteintes de cancer. En parallèle, le médecin et journaliste avait également un blog santé sur lequel il compte plus de 40 000 abonnés. Il a aussi été très actif, ces derniers mois, pour dénoncer l’instrumentalisation de la crise de l’hôpital public par les manifestants hostiles à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire.

Sur ce sujet, Jean-Daniel Flaysakier avait d’ailleurs été l’un des tout premiers signataires d’une tribune aux côtés de Jean Carrelet, ancien président de la société européenne de réanimation. Les deux hommes se battaient effectivement pour que la vaccination se généralise : « (…) Se faire vacciner contre le SARS-CoV 2 est un acte citoyen, éthique et responsable (…) défendre l’hôpital et plus largement un accès à des soins de qualité pour tous n’empêche en rien de se faire vacciner (…) au contraire, les deux s’inscrivent dans une logique de protection des plus précaires et des plus fragiles ». Un homme engagé qui vient malheureusement de nous quitter ce 11 octobre 2021.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.