Alessandra Sublet : divorcée à 2 reprises, la réaction totalement ahurissante de sa psy !

Entre Alessandra Sublet et Cendrillon, c’est la fin d’une belle histoire ! En tout cas, une chose est sûre. La présentatrice et productrice ne croit pas aux contes de fées ! Et encore moins sur l’efficacité de sa psy !

Alessandra Sublet : divorcée à deux reprises, elle brise le silence sur la réaction totalement ahurissante de sa psy !
© Romain Ducelin / Bestimage

Face à l’attitude de sa psy, Alessandra Sublet hallucine. C’est pourquoi, des années plus tard, elle raconte la scène en pleurant…de rire !

Alessandra Sublet plus choquée que jamais


Alessandra Sublet n’est pas une animatrice comme les autres. Que ce soit dans sa manière de poser les questions ou bien pour gérer sa carrière, elle va toujours au but. D’ailleurs, pourquoi ne pas utiliser le franc-parler qui la caractérise pour mener à bien ses projets ? Quand elle a commencé sa carrière dans le pays de l’Oncle Sam, elle a même un peu enjolivé son curriculum vitae. Du reste, le titre de son dernier livre est évocateur et montre bien sa façon de pensée envers ses détracteurs. Elle ne supporte plus les clichés véhiculés sur la gent féminine. Aussi, elle décide de faire un joli pied de nez aux héroïnes des dessins animés de notre enfance. Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes. L’univers de Walt Disney n’est absolument pas représentatif de ce qui se passe dans la vraie vie ! Elle en sait quelque chose puisqu’elle a divorcé à deux reprises !

Une juge qui comprend rien

Lorsque Alessandra Sublet décide de rompre avec son premier époux, tout ne se passe pas comme prévu. Personne ne semble comprendre sa décision. Après tout, la noce s’est déroulée quelques mois auparavant. Aussi, pour les convaincre, elle a dû utiliser sa patience…sauf que ce n’est dans ses qualités premières ! Du reste, pour compléter ce tableau noir, la juge va lui tenir un discours moralisateur. “À l’époque, j’anime L’amour est dans le pré, et donc en rentrant la juge me dit : ‘Pour une marieuse d’agriculteurs, ce ne pas forcément ce qu’il y a de mieux.”

Objeko hallucine totalement face à ce genre de propos. D’une part, sans prendre le temps de lire le dossier ou la procédure, on dirait que la juge rejoint directement le camp de l’ex. Or, cela n’est pas pour une question financière ni encore moins de garde d’enfant. Comme Alessandra Sublet le déplore, la représentante de la loi avait tout simplement confondu “l’émission que je présente et moi”. Quel parallèle douteux ! Heureusement que les célébrités ont une vie après le tournage ! Et puis surtout, heureusement que leur existence est différente de la thématique de leurs programmes !

Alessandra Sublet totalement retournée face à l’attitude de cette psy !

Dix ans plus tard, Alessandra Sublet souhaite se séparer du père de chez enfants. Il s’agit du producteur de cinéma Clément Miserez. Lorsqu’ils apprennent la nouvelle, son entourage lui demande de bien réfléchir avant de prendre ce genre de décision. Pour les enfants d’abord et puis surtout pourquoi n’arrive-t-elle pas à s’engager dans la durée avec un homme ? Elle a besoin d’en parler avec un psy, c’est l’évidence ! Mi-figue mi-raisin, elle va essayer de faire un bilan. Après tout, ça lui fera sans doute prendre conscience de ce qui “cloche” chez elle ! Hélas, c’est une nouvelle catastrophe qui l’attend chez cette spécialiste de l’âme !

Le moins qu’Objeko puisse dire c’est que la professionnelle n’a pas du tout été compétente pour son cas. Comme Alessandra Sublet le confie à Anne Roumanoff sur Europe 1, tout s’est fait en quelques minutes “Elle m’a dit ‘vous n’avez pas de doute ?’. J’ai dit ‘non’. Elle me dit ‘Bah, vous n’avez rien à faire dans mon bureau alors” En une seule séance, le problème de l’animatrice était réglé ! Depuis ce jour, elle tient vraiment à remettre les points sur les i avec ses conseilleurs de mauvais augure !  Elle s’adresse aux auditeurs et leur balance “Vraiment si c’est votre choix, si les choses sont saines et que vous faites les choses biens, c’est quoi le problème ? Ça ennui finalement les autres plus que vous parfois”

On n’aurait pas mieux dit ! Quelques fois, au lieu de se mettre à la place des autres, ceux qui critiquent devraient balayer devant leurs portes ! En tout ça, ça lui a servi de leçon ! Ces derniers jours, l’animatrice n’a pas hésité à dézinguer un célèbre journal. En l’accusant d’avoir “abandonné” ses enfants, ils ont été trop loin ! Décidément, si elle n’existait pas encore, elle nous manquerait terriblement ! Et vous, qu’en pensez-vous ? Faut-il tirer un trait sur toutes les croyances de notre enfance ?


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.