Alexandra (Koh-Lanta), sa fille Lana malade: Elle se confie sur leur quotidien “pas évident“

Avec son chéri Hugo, la grande gagnante de Koh-Lanta en 2020 élève ses deux filles, Fafali et Lana. Mais ce n’est pas facile tous les jours.

Alexandra (Koh-Lanta) se confie sur la maladie de sa fille Lana : “Un problème congénital qui a dégénéré "
© Instagram

Alexandra est une maman comblée. Mais sa plus jeune fille, Lana, souffre d’un problème à l’oeil. Elle apparaît d’ailleurs souvent sur Instagram avec un cache-oeil. Lundi 15 novembre, l’aventurière a décidé d’en dire plus sur la santé de sa fille.

« Difficile le cache sur l’oeil, comme tous les matins…« 

L’ancienne grande copine de Bertrand-Kamal a partagé un cliché d’elle et de Lana, avec un cache sur l’oeil droit. « Difficile le cache sur l’oeil, comme tous les matins… Elle doit le mettre jusqu’à ses 7 ans toute la journée -2h pour forcer l’oeil opéré à travailler. Ce n’est pas évident car elle ne voit pas bien avec et ça la fatigue beaucoup« , a fait savoir la jeune maman. Et d’ajouter : « Je la filme souvent sans cache car ce sont les moments où elle l’enlève soit le soir, parce qu’elle est malade ou je la laisse un peu plus tranquille les week-ends, pendant les vacances ou les sorties pour qu’elle profite quand même.« , a-t-elle ainsi expliqué à sa communauté d’abonnés sur Instagram.

Depuis sa première participation dans Koh-Lanta, Alexandra essuie de nombreuses critiques de la part de haters. Pourtant, elle avait remporté la 21eme saison avec beaucoup de brio. Après avoir longtemps ignoré les moqueries, elle avait finalement décidé d’y répondre. « Beaucoup m’ont critiqué sur mon physique dès le début d’aventure, aujourd’hui je me vois dans le miroir et je me dis, heureusement que j’avais des réserves pour tenir… Certes je n’ai pas privilégié l’esthétique en partant sur Koh Lanta, mais au moins, devant ce miroir, je me dis que je suis fière d’en être arrivée jusque là, que même maigre, c’est toujours moi, et que je décide que je m’accepterai désormais avec tout mes régimes et prises de poids…. », avait-elle tenu en effet à faire savoir en novembre 2020.

« On l’a hospitalisée 11 fois en deux ans.« 

« D’ailleurs je me trouve aussi bien sur les deux photos comme aussi bien sur Koh Lanta que sur Insta, malgré tout les défauts que certains ont remarqué… Le principal c’est d’être bien dans sa peau, et j’en remets une couche mais sincèrement, pourquoi les femmes sont elles sous-estimées et plus visée sur leurs physique que les hommes dans Koh Lanta ? Fière de la photo de gauche, car mes rondeurs viennent de ma seconde grossesse et c’est l’image du bonheur…. et d’une maman qui garde la tête haute et qui s’assume… », avait poursuivi cette maman sur son compte Instagram. Mais comparé à la maladie d’un enfant, ces critiques sur internet, ce n’est rien.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’Alexandra aborde la question de la santé de Lana. En septembre 2020, lors d’une interview avec nos confrères de Télé Star, l’aventurière avait parlé de la maladie de sa fille en détails. « Ma deuxième fille a eu beaucoup de problèmes de vue dès sa naissance. Un problème congénital qui a dégénéré en glaucome. On l’a hospitalisée 11 fois en deux ans. Elle a eu 7 opérations de l’oeil. Aujourd’hui, elle va mieux et reste suivie« , avait-elle ainsi fait savoir.

Source : Purepeople / Instragram @alexandrakohlantaoff

« On va devoir recommencer une opération rapidement. »

Plus tard, en février 2021, sa fille avait dû retourner à l’hôpital. « On a fait le contrôle de Lana pour vérifier sa cataracte congénitale et la pression de son oeil dû au glaucome. Ça fait plus de six mois que l’hospitalisation était repoussée à cause de la Covid, avait confié Alexandra. Les dernières fois, la pression de son oeil était plutôt stable. Mais là j’ai appris qu’elle était un peu trop élevée et que ça abîmait son nerf optique. On va devoir recommencer une opération rapidement. », avait-elle ainsi préciser. Heureusement, Lana est bien entourée. Sa grande soeur Fafali et  ses parents l’aiment et  veillent sur elle.


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.