Alexia Laroche-Joubert : va révolutionner le concours de Miss France !

Elle a tellement d’expérience dans l’univers de l’audiovisuel qu’on ne doute pas qu’elle va faire des merveilles pour l’élection de la reine de beauté. Objeko vous dévoile ce qu’elle a en tête…

Alexia Laroche-Joubert : va révolutionner le concours de Miss France !
© Starface
Alexia Laroche-Joubert est un vrai caméléon qui s’adapte à toutes les émissions télévisées. Ainsi, son nouveau challenge est de reprendre la direction de l’entreprise Miss France. On sent que ça va déménager dans le concours de beauté ! En effet, la productrice possède des compétences professionnelles hors pair et elle arrive toujours à ses fins. En général, quand elle prend les rênes d’un programme, celui-ci marche à tous les coups. Alors, bienvenue à la future Miss France 2.0 !

Alexia Laroche-Joubert va s’occuper des Miss !

On connait Alexia Laroche-Joubert depuis près de vingt ans. En effet, c’est elle qui a lancé la première téléréalité en France qui n’est autre que Loft Story en 2001-2002. Et le programme a fêté son anniversaire il y a quelques semaines. D’ailleurs, on se souvient surtout d’elle pour sa carrière dans les télécrochets. La productrice était en avance sur son temps et a lancé des tas de nouveaux concepts d’émissions. C’était inédit à l’époque et elle était aux premières loges. Elle a aussi dirigé pendant huit ans le fameux concours de chant Star Academy. Ainsi, elle s’y connait bien en compétition et elle va certainement apporter un tas d’idées à l’élection de Miss France. En tout cas, dès qu’elle touche une émission ou qu’elle prend en main un projet, c’est la révolution !

Dire que petite fille, elle rêvait d’intégrer la police ! Elle a bien fait de se réorienter dans l’audiovisuel… Cela fait déjà vingt-ans qu’Alexia Laroche-Joubert travaille pour Miss France. En effet, elle organisait l’élection annuelle. Par conséquent, elle n’est pas tellement dépaysée. Mais, maintenant qu’elle accède à la présidence, elle va pouvoir faire tous les changements qui lui passent par la tête. Et on connait son tempérament… Nous avons hâte de savoir ce qu’elle va entreprendre !

Un nouveau départ pour le concours de  beauté !

Alexia Laroche-Joubert a du pain sur la planche. En effet, le concours est souvent critiqué par les féministes. Certaines personnes trouvent cette émission dégradante pour la femme. Le physique de rêve semble être mis beaucoup plus en avant que les qualités intellectuelles. En tout cas, sa nouvelle mission vise à accroître l’image de Miss France « ici et à l’étranger« , déclare-t-elle lors d’une interview pour les journalistes du Parisien ce 17 octobre 2021. « Je veux ainsi développer et faire revivre l’élection de Miss Europe avec un programme européen de télévision« , souligne Alexia Laroche-Joubert.

Bien sûr, elle va travailler de près avec Sylvie Tellier qui reste la directrice générale de l’entreprise. D’un autre côté, la productrice souhaite garder les traditions de la compétition. Et selon elle, cette émission populaire ne dénigre pas du tout les femmes comme elle le précise : « Miss France, c’est un programme féministe !« , affirme-t-elle. La directrice de l’agence Adventure Line Productions n’a pas du tout l’intention d’arrêter le concours et répond à ses détracteurs : « Il faudrait couvrir des femmes qui choisissent de défiler en maillot ? Est-ce que l’on va dire à Beyoncé qu’elle n’est pas féministe sous prétexte qu’elle est en maillot dans ses clips ?« , se défend-elle avec fermeté. On a bien compris qu’elle va essayer de redorer l’image des Miss et c’est tout à son honneur. Quand elle s’engage, elle va au bout des choses.

Et de grands changements en perspective !

Alexia Laroche-Joubert sait où elle met les pieds et elle possède déjà sa ligne de conduite : « J’avais un souci dans les précédentes éditions : on était trop dans un défilé Victoria’s Secret et de mannequins. Je ne veux plus cela« . La productrice souhaite mettre au-devant de la scène les projets des jeunes Miss plus que le reste. « Quand vous êtes Miss, vous êtes élue par les Français, vous devez être proche d’eux, aimer le contact, être en représentation, véhiculer des valeurs. Ce n’est pas un rôle de mannequin ! J’ai donc rééquilibré. Dans l’émission désormais, on verra davantage les participantes se raconter, expliquer leurs motivations pour comprendre ce qu’elles veulent en faire. La Miss, ce n’est pas qu’une fille qui déchire en deux pièces !« , a-t-elle ajouté.

 

Nous avons hâte d’être à l’élection pour découvrir tous les changements proposés par Alexia Laroche-Joubert. Le public n’a qu’à bien se tenir, car ça risque de déménager ! N’oublions pas que c’est la chef de Koh-Lanta et qu’en matière de concours et de jeu, elle a de l’inspiration !

Rendez-vous le 11 décembre à Caen pour découvrir cette nouvelle élection 2.0 signée Alexia Laroche-Joubert.


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !